background preloader

Exposé Français

Facebook Twitter

Gustave Caillebotte : Les Raboteurs de parquet (1875) Ce tableau, un des plus célèbre de Caillebotte, qui transmet l'image du monde ouvrier du siècle de la Révolution Industrielle, est réalisé à Paris, lors de travaux effectués dans l'hôtel particulier de la rue de Miromesnil.

Gustave Caillebotte : Les Raboteurs de parquet (1875)

Ces torses nus qui laissent apparaître le relief des vertèbres, les épaules musculeuses et les bras fuselés rappellent que l'artiste a étudié l'anatomie dans l'atelier de Bonnat. Le visage masqué ou à peine visible des travailleurs traduit leur concentration et le côté pénible de leur tâche. Les seuls éléments de leur environnement en sont le reflet : sac à outils, marteau, racloir, rabot, lime, bouteille et verre.

Les Raboteurs de parquets avec gens ! Les rabotteurs de parquet. Gustave Caillebotte Les raboteurs de parquet. Les raboteurs de parquet Ce tableau constitue une des premières représentations du prolétariat urbain.

Gustave Caillebotte Les raboteurs de parquet

Si les paysans (Des glaneuses de Millet) ou les ouvriers des campagnes (Casseurs de pierres de Courbet) ont souvent été montrés, les ouvriers de la ville ont très rarement fait l'objet de tableaux. Raboteurs de parquet Français.