background preloader

Territoires

Facebook Twitter

Carte, Entreprise, Géographie, Développement, International, Local, Monde, Mondialisation, National, Rural, Tourisme, Urbain

Juger les migrants sans connaître leur culture ? Comment juger une personne d’origine étrangère quand on ne connaît pas sa culture ? Comment la justice, qui fonctionne largement dans le cadre d’une culture écrite (« la loi est gravée dans le marbre »), peut-elle prendre en compte la culture (surtout) orale des sociétés africaines ? Les magistrats doivent-ils faire appel à des tiers pour « mieux » dialoguer avec les justiciables issus de ces dernières ? Ces questions, parmi tant d’autres, qui taraudent l’institution judiciaire française, font depuis longtemps l’objet de débats dans le monde judiciaire, mais aussi en dehors de lui (chercheurs en sciences humaines et sociales, associations d’aide aux migrants…). Ici, c’est un film ethnographique et sociologique qui vient enrichir la discussion. Présenté dans le cadre de l’exposition Paroles d’Afrique organisée par le Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux (MEB), le film Magistrats et migrants.

Le film Magistrats et migrants. Cliquez pour lancer le film Images : Claude Delhaye. Prendre en compte la diversité des territoires. La métropole serait l’échelle la plus pertinente pour créer richesses économiques et emplois. C’est du moins cette idée qui domine le débat public. Or rien n’est moins sûr. On peut en effet se demander si d’autres territoires ne recèlent pas des opportunités de développement, en analysant par exemple les données disponibles à l’échelle des zones d’emploi. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), une zone d’emploi est « un espace géographique à l’intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent, et dans lequel les établissements peuvent trouver l’essentiel de la main d’œuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts ».

Entre 2008 et 2015, la zone d’emploi de Vitré, en Bretagne, a connu une augmentation de l’emploi privé de 11 %, ce qui en fait le territoire de France métropolitaine le plus dynamique sur la période. Bouba-Olga B. CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux Sur ces questions, cf. CC Pixabay Kaz CC Pixabay Geralt. Interpréter l’espace urbain en marchant. Avez-vous déjà essayé de lire et d’explorer l’espace urbain par l’expérience de co-création procurée par une promenade collective ? C’est cette expérience réalisée avec Hendrik Sturm, artiste « marcheur-sculpteur d’espace » selon Élise Olmédo, qui a été proposée aux étudiants du Master de Géographie et Aménagement de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Le film (Dé)marche retrace et reconstitue cette démarche d’interprétation des lieux où l’enseignant joue le rôle de pédagogue au sens premier de celui qui accompagne l’élève à l’école en cheminant à ses côtés. La marche comme forme particulière de découverte, de lecture et d’appropriation des lieux, contient aussi un potentiel de (re)découverte de soi, des autres et de ce qui nous entoure. Elle relève bien ici de l’hodologie, cette science des cheminements qui permet une « conduite de l’individu (…) selon un ensemble de ‘détours’ et de chemins privilégiés, relatifs à ses investissements psychiques dans le monde (Besse, 2004) ». Governing the Spanish Empire from a Distance – Mondes Sociaux. Is the map the same thing as the territory? Perhaps a trivial question, but O! So important for the Spanish monarchy. In the seventeenth century, imperial knowledge was primarily related to conquest: sea charts, historical, geographical and strategic descriptions, as well as apologies and justifications for conquering.

Very rapidly the field of knowledge expanded to encompass the political knowledge enabling the Spanish Monarchy to control and govern its territories. To understand how these mechanisms were established, we must examine how the Council of the Indies collected the information it needed for to govern (especially for its power of appointment).

In this context, my research raises the following question: how does a clerk construct a representation of American and Filipino spaces from Madrid without ever having set foot in the New World? CC Wikipedia Commons Bourrichon – Carte de l’Union Ibérique 1580-1640 Gaudin G., 2013, Penser et gouverner le Nouveau Monde au XVIIe siècle. Retour sur l’histoire des Grands fermiers – Mondes Sociaux. Il est difficile aujourd’hui de proposer à un large public un essai universitaire centré sur l’histoire rurale. Les modes et les préoccupations des professionnels de l’histoire se sont éloignées des sillons tracés par Lucien Febvre et Marc Bloch dans les années 1930 et des grandes enquêtes menées par Joseph Goy et Emmanuel Le Roy Ladurie sur les dîmes et la rente foncière.

Par ailleurs la coupure avec les réalités de l’ancien monde rural – celui qui a précédé la révolution agricole et le laminage des paysans, entre 1950 et 1980 –, est béante à tel point que tout est à expliquer avant de se lancer, avec pertinence, dans des chantiers nouveaux. C’est donc l’un des enjeux de ce livre que de relancer l’attention sur les sociétés rurales et sur l’empreinte de l’agriculture dans nos territoires. Au cœur de l’objectif, un groupe social scruté sur la longue durée : les grands fermiers de l’Ile-de-France, installés dès la fin du Moyen Age, et toujours représentés en 2017.

Moriceau J. Le fleuve Adour raconte son histoire… – Mondes Sociaux. La carte de la France l’atteste, l’Adour traverse quatre départements du Sud-Ouest. Mais qui connaît l’histoire de ce fleuve domestiqué très tôt, notamment pour le transport de marchandises (surtout les vins gascons), puis oublié et que l’on s’efforce depuis peu de reconquérir dans une problématique qui s’inscrit dans un triptyque eau, territoire et société. Dans le film Et au milieu coule l’Adour, j’ai voulu raconter l’histoire de l’Adour et faire de lui un personnage à part entière, c’est-à-dire le faire parler et faire parler sur lui ceux qui vivent dans sa proximité.

Ma première préoccupation a été de donner la parole aux acteurs pour bien montrer la complexité des représentations. J’ai constaté, que nous n’avions plus un regard pour les cours d’eau que nous traversions, que nous nous étions éloignés de la rivière. Le prologue présente l’Adour, son bassin, le pays du Val d’Adour.

CC Wikimedia Commons Pierre Selim Le fleuve oublié : le fleuve coule étranger à la vie. Type de média Auteur. Réflexions sur les regroupements d’universités en France – Mondes Sociaux. Depuis une dizaine d’années, les gouvernements français successifs encouragent les regroupements d’universités (et d’autre établissements). Ces politiques ont été conduites dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir (PIA) et de la création des Communautés d’universités et établissements (ComUE). Le PIA est un programme d’investissement de l’Etat (57 milliards d’euros) largement tourné vers la recherche et l’innovation dans ses différentes dimensions.

Les ComUE sont des regroupements territoriaux d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche (universités, écoles d’ingénieurs…) et d’organismes de recherche (CNRS, INRA…) chargés de coordonner les offres de formation et les stratégies de recherche, notamment par la mutualisation de moyens. CC Wikimedia Commons Kilom 691 Ces politiques sont également orientées par la référence au classement des universités réalisé depuis 2003 par une équipe de l’Université Jiao Tong de Shanghai. CC Flickr Pierre Metivier. Prendre le café au Kilimandjaro – Mondes Sociaux. Le Kilimandjaro, célèbre montagne de Tanzanie culminant à 5891 mètres (on l’appelle « le toit de l’Afrique »), n’est pas seulement le territoire des neiges (encore…) éternelles. Il est aussi, et c’est moins connu, celui du café. Car la caféiculture y a été introduite, avec succès, à la fin du XIXe siècle, de sorte que le café s’est inséré dans des systèmes vivriers de production intensive.

S’appuyant sur l’exceptionnelle fertilité des sols, l’extension de la caféiculture a accompagné l’accroissement démographique de la région dont les densités sont parmi les plus fortes d’Afrique. Le café a été une véritable conquête sociale pour les paysans Chagga qui occupent les flancs Sud et Est de la montagne. Mais dès 1973, la caféiculture a connu un lent déclin. Les arbres ont vieilli et les paysans ont eu de plus en plus de difficulté à maintenir le niveau de production et de qualité qui avait fait la réputation de leur café sur les marchés mondiaux. Date de réalisation 2 Avril 2000 Catégorie Images. Approche spatiale de l’intégration des frontaliers au Luxembourg – Mondes Sociaux. Le Luxembourg entretient des liens très étroits avec ses pays voisins (Belgique, Allemagne, France), notamment sur le plan du travail frontalier.

Il faut dire qu’au cœur de cette Eurorégion, la frontière joue un rôle essentiel dans les dynamiques économiques et spatiales. Le Grand-Duché génère, en effet, un différentiel économique important, aussi bien au niveau du marché du travail, avec des rémunérations plus attractives, qu’à celui du marché foncier. Il polarise les flux de main-d’œuvre. Quotidiennement, près de 160 000 frontaliers résidant en France, en Allemagne ou en Belgique s’y rendent pour y travailler.

Il s’agit du plus important flux de travailleurs frontaliers au sein de l’Union européenne. Ces travailleurs sont fonctionnellement intégrés au Luxembourg en raison de leurs déplacements domicile-travail, du moins si l’on considère que l’intégration se définit comme l’insertion d’individus étrangers au sein d’un autre espace national. CC Pixabay Clker-Free-Vector-Images. Partager le territoire avec les loups – Mondes Sociaux. Un territoire sans bornes, des moutons, des chiens, un berger… et le loup. Une « guerre » quotidienne entre les réalités d’un élevage séculaire et les nouvelles représentations urbaines de la nature. Le film Entre chiens et loups propose une immersion dans le quotidien de Thierry Giordan, éleveur-berger dans les Alpes-Maritimes. Au sein de sa pâture, située en plein cœur du Parc du Mercantour, les journées de Thierry sont rythmées par les gestes immuables du travail du berger : conduire le troupeau, soigner les animaux, nourrir les chiens.

Mais depuis une quinzaine d’années, il doit partager son territoire avec un nouvel usager de la pâture : le loup. CC Pixabay Clker-Free-Vector-Images Alors, même si l’État verse des indemnisations pour chaque bête tuée, et même si l’Union européenne paye une partie des frais associés aux mesures de protection, ceci ne suffit pas à compenser le poids induit par la présence du loup. Type de média Film-recherche Laboratoire de recherche Auteur Marie Chenet. Le jazz habite aussi à Marciac… – Mondes Sociaux. CC Wikimedia Commons Morburre Qui connaissait Marciac, modeste commune rurale du département du Gers, avant que le jazz ne s’y installe le temps de quelques festivals estivaux ? Il faut dire que le territoire, ses habitants, ses associations et ses édiles ont fait ce qu’il fallait pour qu’il y reste, y prospère et attire chaque année davantage de musiciens et de spectateurs des cinq continents.

A partir de ce modèle combinant culture, tourisme, consommation de produits locaux de qualité (foies gras, confits, vins locaux, Armagnac…), mais aussi fête et convivialité, d’autres territoires se sont dotés de dispositifs pour faire de la culture un axe fort de stratégie de développement dans la durée. L’étude menée dans le cadre de l’Unité Mixte de Recherche toulousaine Dynamiques Rurales sur le festival de jazz de Marciac en est un exemple et a donné lieu à la réalisation d’un film-recherche : Le village qui fait jazzer. Le jazz est une forme de conversation. CC Freesound Benboncan Type de média. Tourism in the Maghreb during the Colonial Period: a Serious Historical Subject? – Mondes Sociaux. CC Wikimedia Commons Photochrom Print Collection Today, doing research on tourism has become acceptable. With its corollaries such as the study of leisure and vacation, tourism has now found a place among valid fields of history. But working on tourism during colonialism is another thing altogether…Imperial domination generated so many injustices, iniquities, and violence that studying tourism seems to be rather superficial.

Moreover, at first glance it seems it would add nothing to our understanding of societies under imperialism. Furthermore, one might object that, according to the geographers and sociologists who have studied tourism for many years, the phenomenon only started in the 1960s, or even later, when a mass-tourism economy was created. So why persist in following tourists through nineteenth-century Algeria, or Morocco and Tunisia in the 1920s? CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux The reasons are simple. Affiche du film Lyautey, bâtisseur d’Empire, René Lucot, 1946. La forêt au Chili au risque de la prospective – Mondes Sociaux.

CC Pixabay Clker-Free-Vector-Images Au Chili, la promulgation du Décret-loi 701 sous le régime militaire d’Augusto Pinochet a provoqué d’importants changements dans l’occupation et l’utilisation du sol dans le sud du pays. Le plus important concerne les plantations de pins (Pinus radiata) et d’eucalyptus (Eucalyptus globulus) à grande échelle sur des terres défrichées, mais aussi sur des zones de forêts natives. De 1975 à 2007, plus de 95 000 hectares de forêt essentiellement exotiques ont été plantés par an à l’échelle nationale, pour atteindre 2,2 millions d’hectares en 2007. L’objectif initial de ce décret était à la fois de protéger les sols érodés et d’encourager les propriétaires à planter des arbres sur leurs terres. Il s’est avéré être une force motrice majeure dans les pratiques forestières intensives orientées vers le marché international de la pâte à papier.

Les impacts environnementaux et socio-économiques de ces pratiques ont été largement étudiés par les chercheurs. Paroles d’habitants, manières d’habiter – Mondes Sociaux. Chronique villageoise de l’an 2000 à Sérignac, dans le Tarn-et-Garonne. On traverse le village comme la vie. L’année est rythmée par les temps ritualisés, la Toussaint, le 11 novembre, la fête votive, la fête des battages, les manifestations associatives. L’espace du village est découpé par les lieux de mémoire, de rencontres, d’intégration, de services, de loisirs. Les habitants nous parlent de leur village, de leur commune, des manières d’habiter, des sentiments d’appartenance, de comment on peut être rural en l’an 2000 ; de l’identité communale face aux recompositions territoriales. Ce film Sérignac s’appuie sur une recherche qui revisite la commune rurale dans une période de mutation importante des structures et des pratiques intercommunales.

CC Pixabay OpenClipart-Vectors La position de recherche que nous présentons se propose de questionner le sens de la petite commune rurale à travers les récits, les pratiques sociales et culturelles des habitants. CASSE, M. Type de média Auteur. L’ouvrier agricole, figure paysanne oubliée – Mondes Sociaux. CC Pixabay ErikaWittlieb Le film André, qui reconstruit un segment de vie d’André Chabernac, est un paysage de l’imaginaire consacré aux difficultés de communication que rencontre la plus oubliée des figures paysannes : l’ouvrier agricole.

Au moment du tournage, en 1989, le recensement agricole fixe à 160 000 le nombre de ces exclus dont le travail, presque gratuit, permet aux paysans qui les emploient de résister un certain temps à l’usure des prix du marché. Un de ces damnés de la terre raconte qu’il travaille depuis 23 ans dans la même ferme. Il est nourri, certes, mais il est logé dans une misérable pièce, sans eau, avec les souris et les rats et avec comme salaire dix francs par dimanche : « Je n’ai jamais eu de congés payés, ni de fiche de paye. Ouvrier agricole depuis son adolescence, André Chabernac a vécu cette descente aux enfers où, à coup de verres de vin, il a perdu la clarté de son appareil phonatoire et vécu le frisson de la mort. André par Dynamiques-Rurales Type de média.

Un jour nous vivrons dans des villes intelligentes – Mondes Sociaux. La Méditerranée Sud à l’heure chinoise – Mondes Sociaux. L’Aubrac fait de la résistance – Mondes Sociaux. Mettre le feu à la forêt pour exploiter ses ressources ? – Mondes Sociaux. La nuit au risque des nuisances et des pollutions lumineuses – Mondes Sociaux. Gouverner à distance l’Empire espagnol – Mondes Sociaux. Quand la carte se fait atout pour l’histoire – Mondes Sociaux. Shanghai, une vision chinoise de l’Universel – Mondes Sociaux. Les frères Boniface, symboles du rugby d’antan – Mondes Sociaux.

Les différentes manières d’habiter un village – Mondes Sociaux. Comprendre le développement territorial – Mondes Sociaux. Comprendre le développement territorial – Mondes Sociaux. Les coopératives agricoles dans les filières et les territoires – Mondes Sociaux. Vivre et travailler dans une ville rurale de la Pampa – Mondes Sociaux. Quand le roquefort fait Société – Mondes Sociaux. Faire du tourisme avec les paysans du Kilimandjaro – Mondes Sociaux. Le tourisme au Maghreb à la période coloniale : un objet d’histoire futile ? – Mondes Sociaux. Le rugby dans la peau – Mondes Sociaux. Le rugby est-il encore soluble dans ses valeurs ? – Mondes Sociaux. Un garde forestier nommé Louis XIV. Les recettes du développement économique local par l’innovation – Mondes Sociaux. Quelles nuits pour quels territoires ? Industries créatives et territoires périphériques – Mondes Sociaux.

La course de taureau entre repli identitaire et culture populaire – Mondes Sociaux. Géographie de la France en mutations – Mondes Sociaux. La Guerre de 14-18 racontée aux touristes. Les supporters sont-ils réductibles à des meutes hystériques ? – Mondes Sociaux. La réforme territoriale explosive… du Mali – Mondes Sociaux. L’économie par les territoires – Mondes Sociaux. World Trade par le bas – Mondes Sociaux. Pourquoi la recherche se déconcentre en France ? – Mondes Sociaux. Améliorer l’esthétique des cartes thématiques – Mondes Sociaux. Toulouse, des avions et des hommes – Mondes Sociaux. Transmigrants et nouveaux étrangers – Mondes Sociaux. Toulouse : l’avion et la ville. Les sciences sociales toulousaines et l’industrie aéronautique – Mondes Sociaux. Guy Jalabert : une géographie entre industrie et ville – Mondes Sociaux.