background preloader

Contempo - PGM

Facebook Twitter

La contemporaine - Comprendre les mondes contemporains - Les cartes postales. Mutineries, désobéissance et révoltes dans les tranchées de la Grande Guerre. – BCU 1914-1918. Toute guerre a ses mutins et la Première Guerre mondiale n’échappe pas à cet état de fait. Les premiers refus d’obéissance de soldats français ont lieu dès 1914. Le contexte militaire est évidemment propice à l’émergence de ces cas d’insubordination. Ils sont d’abord la conséquence de la dureté des conditions de vie. La boue, le froid, la vermine, les permissions peu nombreuses et souvent retardées, l’état lamentable des cantonnements de repos, le contact permanent avec le sang et la mort, sont autant de raisons qui poussent les soldats à la rébellion. Ces mouvements de révolte interviennent aussi en réaction aux échecs militaires et contre les erreurs du commandement.

Par ailleurs, les historiens s’accordent pour donner une explication apolitique des mutineries. De nombreuses formes d’insubordination. Dès lors apparaissent plusieurs formes de désobéissance. . « Je m’en vais, ils m’ont coupé l’orteil » Dessin ironique de Pierre Dantoine intitulé « la fine blessure« . En conclusion. La vie quotidienne dans les tranchées. « Existe-t-il une « vie quotidienne » dans les tranchées de 1914-1918 ?

». C’est à cette question que Rémy Cazals et André Loez répondent dans Vivre et mourir dans les tranchées. Cet ouvrage de synthèse, qui s’appuie sur les témoignages (carnets de route, lettres, souvenirs, récits rédigés, etc.) de cent cinquante et un français, a pour objectif de faire découvrir l’expérience des « poilus » et d’analyser en quoi celle-ci constitue une « régression épouvantable des conditions d’existence ». Pour les deux historiens, il y a bien un « équilibre dans le déséquilibre » qui pousse « des hommes ordinaires » à continuer de vivre, à s’adapter et parfois à s’habituer aux conditions de vie au front.

Rémy Cazals et André Loez cherchent à comprendre l’expérience des fantassins confrontés à l’inhumanité de la Première Guerre mondiale en décrivant les aspects de leur quotidien et à montrer la guerre vue du bas de la hiérarchie militaire. Cazals R., Loez A., 2012, 14-18. Quelques témoignages. Accueil | Le Canada et la Première Guerre mondiale. Photos de la vie au front - Un dîner dans les tranchées | Le Canada et la Première Guerre mondiale. 14-18, une saignée pour l’économie française. Conséquence des millions de victimes et des terribles destructions, la production agricole et industrielle ne dépassera son niveau d’avant-guerre qu’en 1924. LE MONDE | 30.05.2014 à 14h49 • Mis à jour le 02.06.2014 à 13h25 | Par Pierre Bezbakh (maître de conférences à l’université Paris-Dauphine) Le nombre exact de morts liés au conflit est incertain, en raison des disparus ensevelis sous les champs de bataille, des blessés qui succomberont après la fin de la guerre, des victimes civiles, d’exactions commises par les armées occupantes, ou à la suite de maladies… Les estimations font état d’environ 9 millions de soldats tués en combattant (dont environ 2 millions d’Allemands, 1,8 million de Russes, 1,1 million d’Austro-Hongrois, près de 900 000 soldats de l’Empire britannique, 800 000 Turcs, 600 000 Italiens, 120 000 Américains, 43 000 Belges…), et de plus de 20 millions de blessés.

Ainsi, la France compte 40,7 millions d’habitants en 1926, et 41,8 millions en 1931. L'économie et la Première Guerre mondiale - Article. Les moyens mis en œuvre Ce n’est qu’après plusieurs mois de conflit, lorsque les combattants s’installent dans les tranchées d’une guerre de position, qu’une série de mesures est adoptée. L'historien Pierre Miquel revient sur la place des femmes durant le conflit. Elles prennent en charge la vie de la ferme, les enfants, les personnes âgées. Elles deviennent aussi infirmières bénévoles, travaillent dans les usines, conduisent les tramways, les taxis, deviennent facteurs, sans pour autant devenir citoyennes car elles n'ont toujours pas le droit de vote. Par la suite, les Alliés utilisent également la main-d’œuvre indigène : la France enrôle plus de 180 000 travailleurs venus d’Indochine et d’Afrique du Nord, le Royaume-Uni, environ 100 000 Chinois.Pour accroître la productivité, la durée quotidienne du travail est également allongée.

Une politique dirigiste Inflation et emprunts La production de guerre en chiffres. Vin de vial. Revue Le Temps des médias. Revue bi-annuelle publiée par la Société pour l’Histoire des Médias et Nouveau Monde éditions, avec le concours scientifique du groupe de recherche Temps, Médias et Société (Centre d’histoire de Sciences Po, FNSP). Directeur scientifique : Christian Delporte Rédactrices en chef : Anne-Claude Ambroise-Rendu, Isabelle Veyrat-Masson Secrétaires de rédaction : Géraldine Poels, François Robinet Comité scientifique de parrainage : Maurice Agulhon †, Pierre Albert, Serge Berstein, Hervé Brusini, Roland Cayrol, Thomas Ferenczi, Marc Ferro, Emmanuel Hoog, Jean-Noël Jeanneney, Pierre Nora, Pascal Ory, Michelle Perrot, René Rémond †, Jean-Pierre Rioux, Daniel Roche, Jean-François Sirinelli, Pierre Sorlin Directeur de publication : Yannick Dehée Mise en page : Stéphanie Grieu Rédaction (propositions d’articles) : Le Temps des Médias 44 quai Henri IV - 75004 Paris Email : tdm@nouveau-monde.net Site : www.histoiredesmedias.com.

Résultats de recherche. Article de Revue ...doctorat de sociologie, nous analysons le processus par lequel les publicitaires ont réussi à faire exister leur métier [2] . Nous montrons que ce processus consiste à produire de la croyance [3] en la valeur ajoutée du service, c’est-à-dire en l’efficacité de la publicité. 1 - Du courtage d’espaces publicitaires au conseil en communication 4 Avant la Grande Guerre, il existe aux Etats-Unis ... Ouvrage collectif La France vit un étrange paradoxe. Alors que jamais, peut-être, la convergence républicaine n’a été aussi apparente sur le plan rhétorique (de l’extrême droite à la gauche radicale), nous assistons au reflux des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité : abstention aux élections, remise en cause de la laïcité, mirages du post-modernisme néolibéral et mondialiste, repli individualiste et ... ...qui peut potentiellement s’actualiser. ...dans la mesure où Blaise de Monluc est un personnage récurrent quand il s’agit de massacres.

Ouvrage. Pub. Les principaux quotidiens. Trouver un périodique - Presse et revues françaises. Connue sous le nom « le BIPFPIG », cette bibliographie recense initialement, département par département, les journaux français publiés de 1865 à 1944 (pour les volumes publiés depuis 1980, cette recension se fait des origines à 1944). Elle a été conçue, au départ, comme la suite chronologique de l’ouvrage de Hatin, Bibliographie historique et critique de la presse périodique française dont le recensement s'arrêtait en 1865. Chaque volume du BIPFPIG comprend : une brève histoire de la presse du département traité, des notices bibliographiques de journaux classées par ordre alphabétique de titres (il s’agit des journaux politiques et d’information essentiellement quotidiens et hebdomadaires), une table chronologique qui regroupe les titres selon l’année de leur apparition et de leur disparition.

Publicité. La réclame en 1917 | saint yrieix la perche. La Presse pendant la guerre de 1914 1918.