background preloader

Marché

Facebook Twitter

Des vêtements intelligents - Futuremag. Convergence pour l'Industrie du Futur : l'innovation arrive à maturité. Depuis mardi 6 décembre jusqu’aujourd’hui, vendredi 9 décembre se tient au parc des expositions Paris Nord Villepinte le salon Convergence pour l’industrie du futur.

Convergence pour l'Industrie du Futur : l'innovation arrive à maturité

Force est de constater que les solutions industrielles connectées arrivent à maturité. Se rendre au salon Convergence pour l’Industrie du Futur fut de haute lutte. Les accidents successifs à la Gare du Nord nous ont empêchés de nous déplacer plus tôt sur les lieux. Heureusement, les problèmes se sont résorbés hier et nous avons pu enfin découvrir les dernières solutions connectées mise en place récemment dans l’industrie. Cet événement rassemble, rappelons-le encore une fois, trois salons : le Midest, spécialisé dans la sous-traitance, Smart Industries et bien évidemment Connect+Event, le rendez-vous annuel du CNRFID.

La robotique de manutention, l’avenir de l’usine Des grands noms de l’industrie présentaient, lors de cette convergence, des robots dernières générations. Le spécialiste du vêtement professionnel Mulliez-Flory sort ses griffes. Six mois après la discrète acquisition de la société vosgienne ALM, spécialisée dans le vêtement d'image, le groupe Mulliez-Flory, leader français du vêtement professionnel sur-mesure, vient d'investir 5 millions d'euros dans une plateforme logistique de 6.000 m² à La Verrie, en Vendée.

Le spécialiste du vêtement professionnel Mulliez-Flory sort ses griffes

Cet outil, construit en moins d'un an, est destiné à pouvoir livrer ses clients en 24 heures et à accompagner le développement des marchés d'externalisation de l'habillement des grands groupes français. « De plus en plus, nos clients attendent une réactivité identique à celle du BtoC, malgré des spécificités complexes comme la livraison en dotation individuelle ou groupée, en cartons ou suspendue, au fil de l'eau ou à des dates précises », explique Jacques Gindre, Pdg du groupe Mulliez-Flory. La première plateforme HQE « Ce sera le plus tôt possible. Dès qu'un contrat significatif nous le permettra. En ordre de bataille Tradition et... innovation tous azimuts L'enjeu de la prise de mesure autonome. Innovation. Kiplay fabrique des vêtements intelligents dans l’Orne.

Depuis un an, l’entreprise de textile Kiplay, dans l’Orne, conçoit des habits intelligents.

Innovation. Kiplay fabrique des vêtements intelligents dans l’Orne

La marque espère des débouchés sur ce marché encore embryonnaire. Qui n’a jamais rêvé, sous la tempête et le froid, que son manteau se mette soudainement à chauffer ? Ou que son gilet jaune s’allume dans la nuit ? Depuis un an, la société Kiplay élabore dans son atelier de Saint-Pierre-d’Entremont, près de Flers (Orne), des vêtements intelligents, dotés de ces fonctions. Ils seront commercialisés l’an prochain. « En 2015, nous avons répondu à un appel à projets de la direction générale des entreprises (un organisme gouvernemental) pour lancer la production d’objets connectés.

Un cintre recharge « Nous avons travaillé avec deux autres entités : l’IFTH, l’Institut français du textile et de l’habillement, pour les composants du vêtement, et Nomadic solution, une PME parisienne spécialisée dans la géolocalisation », ajoute Jérôme Pradal. Saint-Pierre-d'Entremont. [INNOVATION] Près de Flers, l'entreprise Kiplay invente le vêtement de demain. Imaginez une parka chauffante, intégrant des Led pour la visibilité et qui serait capable de prévenir une personne en cas de chute, le tout géré par une application sur smartphone !

Saint-Pierre-d'Entremont. [INNOVATION] Près de Flers, l'entreprise Kiplay invente le vêtement de demain

Ce n’est plus de la science-fiction ! Kiplay, basée à Saint-Pierre-d’Entremont, près de Flers (Orne), sera la première entreprise à lancer cette gamme de vêtements connectés, courant 2017. Des prototypes ont été présentés lors du Salon Expoprotection, qui s’est tenu Porte de Versailles, à Paris, au mois de novembre. Ils ne sont pas passés inaperçus ! En projet depuis 2014 Dès 2014, Marc Pradal, P-DG de Kiplay, a décelé les besoins sur le marché. En collaboration avec l’IFTH, l’institut français du textile et de l’habillement, et Nomadic Solutions, le vêtement connecté a pu être développé, cofinancé par la DGE, la direction générale des entreprises. A priori, rien ne distingue en apparence le manteau VCB (pour vêtement connecté bluetooth) d’un autre. Une application sur smartphone Une première !