Iran

Facebook Twitter

Nuclear Iran

Stuxnet & Natanz. Les séries américaines envahissent l’Iran - Dentelles et tchador - Blog LeMonde.fr. Les Mollahs n'en dorment plus la nuit...

Les séries américaines envahissent l’Iran - Dentelles et tchador - Blog LeMonde.fr

Prison Break, 24, X Files, How I met your mother et autre télénovelas ont débarqué en République islamique! Et pour tous ceux que la langue de Shakespeare rebute, sachez que tous ces programmes sont doublés en persan! C'est la chaîne Farsi 1, créée cette année par le magnat australo-américain des médias Rupert Murdoch, et basée à Dubaï, qui a tenté l'audacieux pari de doubler en persan (farsi) toutes les plus grandes séries US. Un pari risqué, dans une République islamique officiellement hostile au "Grand Satan" et à sa culture symbole de "décadence et de corruption".

Eh bien un pari remporté haut à la main. Quant aux films qu'elles diffusent, ils ne demeurent guère passionnants. Mais ne vous en faites pas pour les Iraniens, trente et un ans de République islamique les ont rendus intelligents. Et ne vous inquiétez surtout pas pour la facture de fin de mois, ils disposent de tous les codes et ne paient strictement rien. "Il est si beau gosse! " Les mollahs sont les rois de la morale. Les autorités viennent de lancer une nouvelle campagne contre le relâchement des mœurs dans la société.

Les mollahs sont les rois de la morale

Un tour de vis inattendu alors que le pays est déjà sous tension. De Mechhed Quand les jeunes femmes iraniennes sortent dans la rue ces jours-ci, leurs amis les préviennent qu’elles risquent de gros ennuis si elles sont maquillées ou portent des vêtements à la mode. Elles feraient bien de prendre en compte ces avertissements. La police iranienne a en effet lancé ces dernières semaines une vaste campagne contre toutes celles qui portaient mal le voile islamique [hidjab] ou qui semblaient enfreindre les règles de la chasteté de quelque manière que ce soit.

Le procureur en chef de la ville de Mechhed, dans l’est du pays, a clairement annoncé que l’amende pour un voile islamique mal mis était passée de 50 à 1 300 dollars [de 40 à 1 050 euros]. Cette campagne, baptisée “Nouvelle approche de la sécurité morale”, n’a rien de nouveau. Préserver la vertu et lutter contre le vice. La rupture entre Ahmadinejad et les religieux. [2010] Iran enhances its capacity to shut down the global oil supply. [2010] Reform, repression in Mahmoud Ahmadinejad’s Iran. Early this summer, while walking in the Alborz Mountains outside Tehran, I came across three members of Iran’s reformist Green Movement.

[2010] Reform, repression in Mahmoud Ahmadinejad’s Iran

It was a parching-hot afternoon, and they had taken shelter from the heat in a cherry orchard next to a stream, where fruit hung glistening from the branches. The Alborz Mountains have long provided refuge, clean air, and exercise for the residents of north Tehran. The northern districts are more prosperous than the rest of the city, and their residents are generally more educated and aware of foreign ideas and trends. North Tehran was not the only locus of the Green Movement, but support there was particularly intense last summer after the conservative hard-liner Mahmoud Ahmadinejad claimed victory in the disputed Presidential elections. One of the most popular hiking trails begins just outside the walls of Evin Prison, where in recent decades thousands of dissidents have been tortured, killed, and buried in secrecy. [2010] En Iran, qui est in, qui est out? » Article » OWNI, Digital Journalism.

La censure du web telle qu'on la connaît est-elle oboslète?

[2010] En Iran, qui est in, qui est out? » Article » OWNI, Digital Journalism

Présenté comme un modèle du genre, le régime des mollahs plancherait sur un projet d'intranet national, qui lui permettrait de remplir ses objectifs géopolitiques. “Avec l’aide de Dieu, j’essaierai sans réserves de circonscrire la longueur de mes billets à 15 minutes de lecture”. Quand il a lancé son blog à l’été 2006, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad entendait jouer les médiateurs républicains au sein de l’une des théocraties les plus répressives du monde. Perché sur les contreforts de la censure, il dispensait ses diatribes anti-impérialistes et délivrait des prêches sans fin à ses concitoyens.

Las, l’identité numérique du leader iranien s’est vite fait seppuku, le 30 novembre 2007, date de son dernier post. Dans le cadre de son cinquième plan quinquennal de développement, qui s’étend jusqu’en 2015, l’Iran entend créer un “réseau Internet national”. Par-delà la censure Faut-il s’étonner de cette synchronicité?

Journée de l'Ashura : 27 décembre 2009