background preloader

L'imprimerie

Facebook Twitter

Imprimerie. Gutenberg découvre l'imprimerie. On dit généralement (et cette page reprend textuellement cette idée en titre) que Gutenberg a inventé l'imprimerie. En toute rigueur, c'est faux. Le principe de l'imprimerie (utiliser une empreinte gravée « à l'envers » qu'on enduit d'encre et qu'on peut appliquer sur plusieurs feuilles pour reproduire à l'infini le même motif) existe en Asie (Chine et Corée) depuis le IXième siècle avant JC. L'inconvénient majeur de cette technique, c'est qu'à chaque nouvelle empreinte, il faut tout recommencer : regraver tous les motifs, et quand on imprime un texte il faut regraver tous les symboles ou lettres.

L'innovation suivante est donc la « typographie mobile », c'est-à-dire la technique qui consiste à graver une fois pour toute un jeu suffisant de symboles ou lettres, puis de les assembler sur une trame pour constituer le texte : quand on veut faire un nouveau texte, on n'a plus à regraver les symboles ou lettres, mais juste à les réorganiser différemment. Les conséquences vont être énormes. Gutenberg, l'inventeur de l'imprimerie. Gutenberg, l'inventeur de l'imprimerie Le XVème siècle, connu comme le siècle des navigateurs et des voyages de découverte, est aussi celui de l'imprimerie en Europe. Bien que Johannes Gutenberg ne soit pas à proprement parler l'inventeur de l'imprimerie car cette technique existait déjà en Asie, les innovations qu’il a apportées à la fabrication des livres ont révolutionné la diffusion du savoir en Europe.

Partager Qui était Gutenberg ? Johannes Gutenberg, dont le nom est parfois orthographié Gutemberg, est né vers 1400 à Mayence et mort le 3 février 1468. Cet imprimeur allemand est généralement considéré comme l'inventeur de l'imprimerie typographique en Europe pour avoir eu l’idée novatrice d’utiliser des caractères métalliques mobiles. Son invention, qui a largement contribué à la diffusion des textes et du savoir, est considérée comme un événement majeur de la Renaissance. Genèse de son invention Innovations apportées par Gutenberg Les premiers textes imprimés Une révolution culturelle. L’invention de l'imprimerie (1454) Ce sont les chinois qui sont à l'origine de l'invention de l'imprimerie, dans le but de simplifier l'utilisation de leur écriture idéographique.

Découverte et perfectionnée en Europe au XVe siècle sous l'impulsion de l'allemand Gutenberg, l'imprimerie va contribuer largement à la diffusion de la pensée et des idées pendant la Renaissance. Les débuts de l'imprimerie Au IIe siècle apr. J. -C., les Chinois ont développé et largement répandu l'art d'imprimer des textes. L’ imprimerie au service de Dieu C'est à l'Allemand Johannes Gutenberg (v. 1400-1468) que l'on doit le perfectionnement ou la redécouverte de ces techniques venues d'Asie. Bibliographie Pour aller plus loin - Site officiel du musée mondial de l'Imprimerie de Mayence. Syllabus : Invention de l'iimprimerie par Gutenberg. Invention de l’imprimerie par Gutenberg Myriam Gaumond (Histoire et civilisation) L’imprimerie fut marquée par un illustre personnage : Gutenberg.

L’histoire de cette prodigieuse invention débuta vers 1450 à Mayence, une ville patricienne où est né Gutenberg, sous le nom de Johann Genfleish zur Ladem zum Gutenberg. On ne sait pratiquement rien sur l’inventeur et, malheureusement, il existe des doutes sur le fait qu’il a bel et bien inventé l’imprimerie. Cependant, nous savons que Gutenberg a découvert un procédé qui a révolutionné l’art d’imprimer et de reproduire des textes.

Pour que cette découverte soit ainsi réalisée, il a fallu une conjoncture d’événements, plusieurs autres inventions et, bien sûr, de nombreux esprits créateurs. Bref, qu’est-ce qui a fait en sorte que l’imprimerie soit apparue au temps de Gutenberg? Contexte historique Au début du XVe siècle, les moines avaient comme mission de retranscrire tout document biblique existant. Anciennes techniques d’avant l’imprimerie. Gutenberg, ou l'aventure de l'imprimerie - Documentaires. Introduction Gutenberg a-t-il inventé l'imprimerie ? On peut se poser la question dans la mesure où, dans plusieurs pays d'Europe, on revendique la paternité de cette invention. Il est vrai qu'à l'époque, au XVe siècle, nombreux étaient ceux qui cherchaient un moyen de fabrication mécanique qui permettrait de multiplier rapidement et à moindre coût le nombre d'exemplaires d'un même livre.

Il ne fait pourtant aucun doute que c'est Gutenberg qui est à l'origine de l'invention indispensable à la naissance de l'imprimerie : les caractères mobiles en plomb qui, indépendants les uns des autres, pouvaient être utilisés plusieurs fois et pour des pages différentes. Pendant des siècles, l'industrie de l'imprimerie, même si elle connaît des perfectionnements, ne sera pas très différente de ce qu'elle était au départ. C'est à partir du XXe siècle qu'une véritable révolution va s'opérer, bouleversant les techniques habituelles. Les premiers livres Les premières reproductions mécaniques de l'écriture. Imprimerie. L'imprimerie est l'ensemble des techniques d'impression permettant de reproduire un texte et des illustrations en de nombreux exemplaires sur un support tel que du papier.

Les débuts de l'imprimerie[modifier] On dit généralement que l'imprimerie a été inventée par Gutenberg en 1440. Ce n'est pas exact, puisque les Chinois avaient depuis longtemps imprimé avec des caractères mobiles en bois. En France, avant 1400, on imprimait des images, généralement religieuses, dont le court texte était gravé avec le dessin sur une planche de bois. Pourtant, c'est Gutenberg qui a réellement donné le départ de la fabrication de livres imprimés qui allaient désormais se multiplier dans toute l'Europe, remplaçant les copies à la main sur parchemin, réalisées généralement dans les monastères.

Un atelier d'imprimeur vers 1568 Pour cela, Gutenberg a su réunir toutes les conditions : Les progrès successifs de l'imprimerie[modifier] La presse de bois s'est rapidement modernisée. Des presses rotatives[modifier] Johannes Gutenberg. Timbre allemand de 1961, à l'effigie de Johannes Gutenberg. Johann ou Johannes Gensfleisch, dit Gutenberg (ou en français, parfois, Gutemberg), du nom d'une propriété de sa famille, est un imprimeur allemand de la Renaissance, né vers 1400 à Mayence et mort le 3 février 1468 à Mayence. Il est considéré comme l'inventeur de l'imprimerie à caractères mobiles en métal, bien que les Chinois l'aient créée beaucoup plus tôt, avec des caractères mobiles en bois. Gutenberg apprit dans sa ville natale, ville artistique très importante à l'époque, le métier d'orfèvre Naissance de l'imprimerie à Strasbourg[modifier] À la suite d'une révolte de corporations, Gutenberg quitte Mayence et s'installe à Strasbourg, en 1434.

En 1438, il s'associe à Andreas Dritzehn, qui lui prête quelque argent pour réaliser ses expériences. Gutenberg utilise des caractères en métal sur du papier et invente diverses machines. Poursuite des expériences à Mayence[modifier] Gutenberg revint à Mayence vers 1445. Sources[modifier]