background preloader

Projet de loi El Khomri

Facebook Twitter

Le Gouvernement souhaite engager une réforme permettant de donner plus de place à la négociation collective dans le droit du travail pour renforcer la compétitivité de notre économie et développer l’emploi.

Loi El Khomri : la CFDT «ne lâchera pas» sur les indemnités prud'homales. De son côté, la droite met elle la pression sur le gouvernement pour que le texte reste en l'état.

Loi El Khomri : la CFDT «ne lâchera pas» sur les indemnités prud'homales

«J'invite le gouvernement à répondre à nos revendications», appelle Laurent Berger. Sur Europe 1, le patron de la CFDT prévient que s'il n'est «entendu», la CFDT va «sa mobiliser». Alors qu'il sera reçu ce lundi à Matignon à 15 heures et que d'autres syndicats appellent purement et simplement au retrait du projet de loi, il juge lui que «tout n'est pas à mettre à la poubelle» dans le texte. Car, assure-t-il, le retirer «c'est aussi renoncer au compte personnel d'activité». «Mais il y a des mesures inacceptables dans ce projet tel qu'il est aujourd'hui», martèle-t-il. Loi El Khomri : Manuel Valls prépare la reculade.

Après avoir annoncé son report, le premier ministre a accepté la tenue d'un «séminaire» avec le groupe PS à l'Assemblée pour amender un texte qui suscite la colère de la gauche.« Désespérant », l'éditorial de Paul-Henri du Limbert Il aurait pu créer une commission, demander la rédaction d'un livre blanc ou encore réunir un conseil d'experts, autant d'excellents moyens d'enterrer un sujet.

Loi El Khomri : Manuel Valls prépare la reculade

Mais Manuel Valls en a finalement choisi un autre: organiser un «séminaire» de travail entre le gouvernement et le groupe PS à l'Assemblée nationale. Objectif: «améliorer» l'avant-projet de loi sur le travail et répondre aux «interrogations fortes» sur le texte. «Je veux que nous travaillions ensemble à une feuille de route», a expliqué le premier ministre. Parallèlement, Manuel Valls recevra aussi les organisations syndicales pour tenter de lever leur opposition en intégrant dans le projet de loi certaines de leurs revendications. 70% des Français opposés à la loi El Khomri. Une réforme du droit du travail, oui, mais pas celle-là !

70% des Français opposés à la loi El Khomri

Voilà un paradoxe que peuvent méditer François Hollande et Manuel Valls. Selon le sondage d’Odoxa que nous dévoilons ce dimanche matin, 70 % des Français se déclarent opposés à la loi El Khomri. Un niveau de rejet particulièrement élevé, et même ascensionnel puisqu’ils étaient 67 % à y être hostiles le 25 février. Le texte réussit même à fédérer contre lui les sympathisants de gauche (70 %) et ceux de droite (68 %). QUESTION DU JOUR. Pourtant, les Français n’ont rien contre le principe d’une réforme. Alors pourquoi tant d’opposition ? Comment sortir de ce guêpier ? Sondage Odoxa Le Parisien-Aujourd'hui en France réalisé les 3 et 3 mars 2016 auprès d'un échantillon représentatif de la population française âgé de 18 ans et plus. LIRE NOTRE DOSSIER COMPLET dans l'édition de dimanche du «Parisien»-«Aujourd'hui-en-France» Valider des accords d'entreprise par référendum.

Loi travail : non, merci @MyriamElKhomri ! #loitravailnonmerci. La ministre du travail propose une réforme qui transforme en profondeur le code du travail.

Loi travail : non, merci @MyriamElKhomri ! #loitravailnonmerci

Parmi les éléments proposés dans le projet actuel : > En cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire. > Les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées. > Une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail > Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos > Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu > Les apprentis mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine. La pétition contre le projet de loi El Khomri atteint un million de signatures.

Une première en France.

La pétition contre le projet de loi El Khomri atteint un million de signatures

La pétition en ligne contre l’avant-projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail a dépassé le cap du million de signatures vendredi 4 mars dans la soirée, deux semaines seulement après son lancement, battant tous les records en France. Lancée le 19 février par des militants associatifs et syndicalistes, notamment la féministe Caroline De Haas, elle devance ainsi la pétition contre la directive européenne sur le secret des affaires (plus de 512 000 signatures) et celle demandant la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage, condamnée pour le meurtre de son mari violent (près de 436 000 signatures).

Temps de travail, licenciement, prud’hommes : ce que contient le projet de loi d’El Khomri. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bertrand Bissuel La ministre du travail, Myriam El Khomri doit présenter, le 9 mars en conseil des ministres, son projet de loi « visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs ».

Temps de travail, licenciement, prud’hommes : ce que contient le projet de loi d’El Khomri

Le texte, qui vient d’être transmis au Conseil d’Etat et que Le Monde s’est procuré, entend donner un poids accru à la négociation collective. Avant projet de loi visant a instituer de nouvelles libertes et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs. Projet de loi El Khomri : ce qu'il pourrait changer pour les salariés. Si le gouvernement souhaitait faire bouger les lignes, c’est réussi.

Projet de loi El Khomri : ce qu'il pourrait changer pour les salariés

A peine dévoilé, le projet de loi El Khomri, qui doit réformer le droit du travail, provoque de vives réactions. Dans son édito de jeudi intitulé "Le va-tout libéral", le quotidien Les Echos y voit "un texte qu'aurait pu - et dû - rédiger la droite", tandis que l’aile gauche du PS dénonce des mesures "qui tirent la gauche vers la droite". Ce qui est certain, c’est que les employeurs vont gagner en flexibilité et pourront réduire le coût du travail. Mais que va changer cette réforme dans la vie des salariés ? Europe 1 passe en revue les mesures du projet de loi El Khomri. HEURES SUPPLÉMENTAIRES. Ce que cela change. LICENCIEMENT ÉCONOMIQUE. Ce que cela change. FORFAIT-JOUR. Ce que cela change. ACCORD DE DÉVELOPPEMENT DE L'EMPLOI.

Ce que cela change. RÉFÉRENDUM D'ENTREPRISE. Ce que cela change. INDEMNITÉS PRUD'HOMALES PLAFONNÉES.