background preloader

Office de tourisme

Facebook Twitter

Périscope, la nouvelle coqueluche des acteurs du tourisme ? Etourisme.info. Juil212015 À l’occasion de la 9ème édition de Bordeaux Fête le Fleuve, l’Office de Tourisme de Bordeaux a inauguré son compte officiel sur Périscope.

Périscope, la nouvelle coqueluche des acteurs du tourisme ? Etourisme.info

Que penser de cette nouvelle application mobile de diffusion vidéo en direct ? Périscope est une application pour diffuser et partager de la vidéo en direct depuis son mobile. Si l’application Meerkat proposait des fonctionnalités similaires, le rachat de Périscope par Twitter lui a coupé l’herbe sous le pied, on ne parle presque plus de l’impudent concurrent de la première heure. Vous m’accorderez le titre familier de cet article, mais la “coqueluche” symbolise aussi la rapidité avec laquelle Périscope risque de se propager et de s’imposer auprès des mobinautes.

Vos abonnés peuvent interagir directement sur la vidéo d’une part en envoyant des petits coeurs. C'est tendance. Juil152015 Salut et fraternité citoyens lecteurs de ce 27 messidor.

C'est tendance

Le jour de notre FetNat je me suis intéressé à quelques tendances de l'etourisme institutionnel histoire de chercher quelque révolution à l'oeuvre. Après butinage digital, il me semble qu'elles confinent à la consanguinité dans certains cas. Puissent-elles cependant vous inspirer sans affaiblir votre sagacité à rechercher de nouvelles manières de faire. Ca si toute la société tourisme institutionnelle se retrouve avec les mêmes règles, il vaudra bien envisager une nouvelle révolution numérique.

Première fraternité ergonomique, la phrase magique affichée plein pot sur une photo XXXL qui remplace le menu. Toi aussi deviens Reporter de Territoire. Juin152015 Quand deux Agitateurs de Destinations se déplacent loin et recourent à leur compagnon favori pour occuper leur temps et nouer des contacts, en l'occurrence, leur smartphone, l'univers des vidéos s'enrichit de productions facilement réalisées et diffusées.

Toi aussi deviens Reporter de Territoire

Sans prétention, mais montées avec plaisir et amusement, elles vont contribuer à créer un challenge auquel toi aussi, Conseiller en Séjour dans ton office de tourisme, tu peux recourir pour créer, assembler et diffuser une rapide vidéo. Ô fils de tourisme, ne vois-tu rien venir ? Durant ce mois d’août, la rédaction vous propose une rediffusion des articles les plus lus sur notre blog.

Ô fils de tourisme, ne vois-tu rien venir ?

L’article de ce jour, signé Paul Fabing, a été publié en mai 2015. Fin avril, deux articles ont fait le tour des réseaux sociaux : « Les offices du tourisme supprimés ? « du Journal du Dimanche et « Les offices de tourisme vont-ils être supprimés ? » de Tourmag. Comme beaucoup d’entre vous, ces titres iconoclastes m’ont interpellé. On y apprend qu’un jeune et sémillant Sénateur proche de Manuel Valls, Luc Carnouvas, publiera à la mi-juin un livre où il exposera ses idées pour une nouvelle politique publique du tourisme. Et si nous arrivions effectivement au bout d’un modèle ?

What will the tourism office of 2020 be like? Emmanuelle Rivas, member of the National Prospective and Development Commission of Tourism Offices of France - DR : E.

What will the tourism office of 2020 be like?

Rivas i-tourisme: The digital revolution is the core of concerns and requires the development of innovative strategies. What are the new challenges for tourism offices? Emmanuelle Rivas : “First of all, what’s a good tourism office? What are the visitors’ needs? In Sète, “enlightened advisors” are sent to the markets, beaches, and water shuttles to accompany tourists in the whole region - DR: OT Sète The hosting agent has become a trip advisor. “Wifi hotspots have been set up in different places” i-tourisme: And Internet access? At the Sète OT, Emmanuelle Rivas is attempting, with her team, to establish a true digital strategy to better welcome the tourist and advisor.

Invent new shared services i-tourisme: How to coordinate and make such projects work? “The Tourism Office is a company” The importance of learning digital technology. Réussir l'accueil en mobilité. Déc32014 En 2014, les expériences d’offices de tourisme mobile se sont multipliées en France et à l’international.

Réussir l'accueil en mobilité

A l’occasion de la Journée sur la révolution de l’accueil qui s’est déroulée le 30 janvier à Bordeaux, plusieurs expériences ont été présentées, notamment auCap d’Agde, à Toulouse et à Sète. Des initiatives qui ont fait école, puisque actuellement, sur le tableau Pinterest ci-dessous, on recense quelques 50 expériences en France. A la sortie de l'été, je présentais quelques éléments de bilan de ces expèriences dans un article sur "l'été mobile des offices de tourisme". Ce bilan a été complété par une enquête auprès d'une quinzaine d'offices de tourisme qui ont développé l'accueil "hors les murs", afin de connaître notamment la réaction du public par rapport à cette nouvelle forme d'accueil. L'office de tourisme mobile est bien identifié lorsqu'il est fixe. Certains offices de tourisme mobile sont en fait des Bureaux d'information touristiques mobiles. En route vers le tourisme intelligent.

Déc162014 Vendredi dernier, le 12 décembre 2014, s'est tenue la conférence "le numérique au service de l’attractivité des destinations" au grand auditorium de la Bibliothèque Nationale de France à Paris.

En route vers le tourisme intelligent

Une belle et instructive journée organisée par la Direction Générale des Entreprises (DGE), Atout France et Offices de tourisme de France – Fédération nationale. Philippe Fabry vous avait déjà dévoilé son intervention ici même dans son article de vendredi. Durant la matinée, les deux tables rondes, "le numérique au service d'une stratégie d'accueil" animée par Jean-Luc Boulin, et "de l'internet de séjour à la valorisation des marques territoriales" animée par moi-même, ont permis de montrer quelques exemples concrets (Pays d'Aunis, Dinan, Lyon, Atout-France et Luberon en Provence) d'utilisation de services numériques dans des stratégie gagnantes.

Cette expression m'a intrigué et fait sourire...