background preloader

Education populaire

Facebook Twitter

Qu'est-ce que l'éducation populaire ? L’éducation populaire n’existe pas « en soi ».

Qu'est-ce que l'éducation populaire ?

C’est un processus qui peut se retrouver dans des lieux très divers – et au contraire être absent de lieux qui, pourtant, s’en réclament. Cette démarche, telle que nous la concevons, est forcément politique : elle consiste à décrypter les rapports de domination, à prendre conscience de la place que l’on occupe dans la société, à apprendre à se constituer collectivement en contre-pouvoir, à expérimenter sa capacité à agir. Ce qui est visé, ce n’est pas seulement le développement ou l’épanouissement personnels : c’est bien l’émancipation individuelle et collective, et la transformation de la société.

La conception du progrès social qui sous-tend l’idée d’éducation populaire repose sur l’émancipation individuelle et collective des individus. C’est pour moi une conception libertaire, qui n’a rien à voir avec l’avant-gardisme ou une vision autoritaire. Wiki éduc pop. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wiki éduc pop

L'éducation populaire est un courant de pensée qui cherche principalement à promouvoir, en dehors des structures traditionnelles d'enseignement et des systèmes éducatifs institutionnels, une éducation visant l'amélioration du système social. Depuis le XVIIIe siècle occidental, ce courant d'idées traverse de nombreux et divers mouvements qui militent plus largement pour le développement individuel des personnes et le développement social communautaire (dans un quartier, une ville ou un groupe d'appartenance, religion, origine géographique, lieu d'habitation, etc.) afin de permettre à chacun de s'épanouir et de trouver une place dans la société. L'action des mouvements d'éducation populaire se positionne en complément de l'enseignement formel. C'est une éducation qui dit reconnaître à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à tous les âges de la vie.

. « La définition introuvable[1] »[modifier | modifier le code] Histoire de l'éducation populaire. C’est au XVIIIème siècle, à l’époque des Lumières que l’on fait communément remonter l’origine de l’idée d’une « éducation populaire ».

Histoire de l'éducation populaire

Dans un contexte de lutte contre l’obscurantisme et l’emprise de l’Église catholique en France, se diffuse l’idée de la nécessité d’une éducation de toutes et tous, et, en l’occurrence, du peuple, par le peuple, pour le peuple. Ce sont les prémices de l’idée d’éducation d’action directe. En 1792, en pleine révolution, Condorcet remet à l’Assemblée législative un Rapport sur l’instruction publique dans lequel on peut lire : « Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, qui recevront leurs opinions d’une opinion étrangère, en vain toutes les chaînes auraient été brisées, en vain des opinions de commandes seraient d’utiles vérités.

Le genre humain n’en resterait pas moins partagé entre deux classes : celle des hommes qui raisonnent, et celle des hommes qui croient. Travailler dans l'éduc pop.

Associations d'éduc pop - animation

Médias, vidéos, logo. Asso éduc pop région aquitaine. Politiques d'éducation populaire. Techniques Educ pop. Éduc pop. DRDJSCS nouvelle aquitaine. Elle se définit généralement en complément des actions de l’enseignement formel, de l’école.

DRDJSCS nouvelle aquitaine

C’est une éducation qui reconnaît à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à tous les âges de la vie. Elle ne se limite pas à la diffusion de la culture académique ni même à l’art au sens large, mais également aux sciences et techniques, aux activités culturelles, aux sports, aux actions citoyennes et aux activités ludiques... Préambule : L’Éducation Populaire selon Condorcet est l’art de s’éduquer par soi-même avec d’autres. Elle est à la fois une méthode éducative active et un état d’esprit de responsabilité et de générosité qui donnent du sens à notre vision du monde.

Elle s’inscrit dans le principe républicain de la laïcité sans discrimination raciale et sans distinction de religion, de sexe, d’âge et de condition sociales. Éducation populaire. Pb : un besoin d'éduc pop ? Article du monde. Où va le monde et que peuvent les hommes ?

Pb : un besoin d'éduc pop ? Article du monde

C'est à ces deux questions que l'éducation populaire tente à sa manière de répondre. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Christian Maurel, sociologue, cofondateur du collectif national Education populaire et transformation sociale. ?kh=-1&uddg= L’école doit-elle se contenter d’instruire, ou contribuer aussi à la formation du citoyen ?

?kh=-1&uddg=

Ce débat éclabousse à nouveau l’actualité. La nomination de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l’Éducation nationale, à quelques jours de la rentrée scolaire, a déclenché les foudres de l’UMP contre la ministre qui avait défendu les « ABCD de l’égalité ». Lunyx[BETA] : culture libre et éducation populaire. Lunyx est un projet destiné à promouvoir la culture libre, notamment par l'éducation populaire et les technologies du numérique.

Lunyx[BETA] : culture libre et éducation populaire

Nous sommes deux jeunes amateurs de développement informatique et de culture libre et entreprenons de développer différentes plateformes, outils et services valorisant la culture libre, et la diffusant dans différents domaines du quotidien. Notre objectif à moyen terme est de créer une plateforme complète prenant en compte le plus de secteurs : éducation (Apprenti sage) information (publications...pages libres) culture (dicolibre...) Éducation populaire - Développement culturel. Le ministère de la Culture et de la Communication engage des politiques en matière de démocratie et de démocratisation culturelles.

Éducation populaire - Développement culturel

Il favorise l’accès du plus grand nombre aux œuvres et aux pratiques artistiques et culturelles, et reconnaît la pluralité des expressions artistiques portées par toutes les composantes des populations qui vivent sur notre territoire. Il conduit une politique publique de cohésion culturelle et nationale. Il considère en effet comme prioritaire le droit culturel institué par La Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948.