background preloader

Projetweb

Facebook Twitter

Éditorial - Data - Pure player

Les Taxonomies de navigation – La recherche à facettes : Définition, utilisation, objectifs, mise en œuvre. L’utilisation du web pour donner accès à des contenus riches et structurés est de plus en plus courant : - accès à un catalogue de produits - accès à de la documentation technique, juridique, administrative - accès à de la documentation scientifique : brevets, articles - accès à des bases de connaissance : économiques, R&D, people, patrimoine … Les informations mises à disposition dans ces sites web sont qualifiées par de nombreuses données : caractéristiques du produit, lieu géographique, taille, prix, âge, sujets traités, … qui doivent pouvoir être accessibles aux utilisateurs pour filtrer les informations et trouver une liste de réponses correspondant à leurs attentes.

Les Taxonomies de navigation – La recherche à facettes : Définition, utilisation, objectifs, mise en œuvre.

Chaque type d’attribut correspond à un axe de recherche, à une facette de la recherche. La recherche et le filtrage de l’offre par différents niveaux de choix permettent de guider progressivement l’utilisateur en fonction du contexte de la recherche. Taxonomies dynamiques Des taxonomies adaptées aux publics visés Conclusion. Les critères ergonomiques de Bastien & Scapin, Partie 1. Introduction : les critères comme outil de travail » Genèse et utilité des critères ergonomiques Le travail de l'ergonome s'articule autour d'outils qui lui servent à juger de l'utilité et de l'utilisabilité d'un système informatique.

Les critères ergonomiques de Bastien & Scapin, Partie 1

Parmi ces outils, il existe de nombreuses normes, recommandations et check-lists visant à fournir un cadre à l'expertise de l'ergonome. Ce type d'outil est important dans le sens où il permet d'avoir toujours la même base et passe en revue tous les défauts d'utilisabilité potentiels d'une interface informatique. Leur intérêt réside aussi dans leur gradient de précision, le fait qu'ils soient formels et réutilisables. Face à la multitude des recommandations existantes, Christian Bastien et Dominique Scapin ont procédé à partir de 1997 à la synthèse d'environ 900 recommandations dans le domaine de l'ergonomie informatique au sens large. » Validation des critères » Utilité des critères Nous allons d'abord lister les critères définis par Bastien & Scapin. 1. 1.1.

Web design et usabilité : la navigation. Ce deuxième article sur l’ergonomie et le web design traite de la navigation.

Web design et usabilité : la navigation

Elément essentiel s’il en est, la navigation permet à l’utilisateur de s’orienter, de savoir où il est et où il doit aller. Les règles de base S’assurer que la barre de navigation se distingue clairement du reste de la page Soigner son style et son emplacement (en haut de page) Landing page : les 7 péchés capitaux à éviter. La page d’atterrissage, comme diraient nos cousins québécois, est destinée à convertir l’argent que vous avez investi en référencement (naturel ou payant).

Landing page : les 7 péchés capitaux à éviter

Elle doit donc être l’objet de toute vos attentions. Voici donc les 7 erreurs à éviter sur vos landing pages. Une URL non optimisée L’adresse de la page et son titre doivent contenir des mots-clés pertinents. Par ex., si j’étais consultant RH, ma page Services s’appellerait Services de coaching en évolution professionnelle plutôt que simplement Services.Une mauvaise navigationVoir ce que j’ai déjà écrit ici à ce sujet.L’absence de Call to ActionLa landing page doit avoir un objectif : souscrire à un service, acheter un produit.

Un bouton Call to Action doit orienter, immédiatement et sans amibuïté, le visiteur vers une action précise.Le manque de contenu Le contenu doit inciter à passer à l’action : trop ou pas assez de contenu risque d’inciter votre visiteur à changer de page… ou de site ! Voir aussi Psychologie d’une landing page.

Projet vidéo

Outils - doc - aide.