background preloader

Falaise Mer

Facebook Twitter

Citations sur la mer - Paul Gonze. De Paul Gonze. grains de sable à arrondir en perles qu'Aurore d'Utopie a enfilées pour faire danser la mer dans le BISTROT DES NAUFRAGÉS, annexe de L'AILE DES SIRÈNES de l'OCÉANARTICUM, musée maritime de Jette-sur-Mer.

Citations sur la mer - Paul Gonze

(à consommer avec modération, en entrecoupant de lentes gorgées de bière, ou de longs regards sur l'horizon) 1Homme libre, toujours tu chériras la mer. Vieil océan aux vagues de cristal, tu ressembles proportionnellement à ces marques azurées que l'on voit sur le dos meurtri des mousses: tu es un immense bleu appliqué sur le corps de la terre: j'aime cette comparaison. « Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage... » (Marbeuf, Recueil de vers, 1628)

Ce que l'océan disait aux falaises. Ce que l'océan disait aux falaises par Jacques Vigne Introduction Il y a deux textes poétiques principaux écrits par Jacques Vigne: les deux sont disponibles sur ce site.

Ce que l'océan disait aux falaises

Le premier s'intitule 'Ce que le vent disait aux rochers'. Il a été publié comme quatrième et dernière partie du livre collectif 'La vision transpersonnelle' préparé par Michel Random et Hélène Barrère aux éditions Dervy, Paris, I996. 'Ce que l'océan disait aux falaises' est le second volet de l'oeuvre poétique de Jacques Vigne. Le style de ces récits est 'satvique' on dirait en Inde, c'est à dire que la pureté et la lumière sont au premier plan. Il a écrit ces deux textes à Kankhal (Hardwar) sur les bords du Gange, à l'endroit où celui-ci sort de l'Himalaya. Première partie. Fabrice Caravaca, La Falaisepar Isabelle Lévesque. L’ARRACHE-CŒUR. Boris Vian À propos de cette édition électronique. 283 28 août.

L’ARRACHE-CŒUR

Le sentier longeait la falaise. Il était bordé de calamines en fleur et de brouillouses un peu passées dont les pétales noircis jonchaient le sol. Des insectes pointus avaient creusé le sol de mille petits trous ; sous les pieds, c’était comme de l’éponge morte de froid. Jacquemort avançait sans se presser et regardait les calamines dont le cœur rouge sombre battait au soleil. Du pied de la falaise s’élevait le bruit doux et rauque des vagues. Maintenant, il avait moins peur et il osa de nouveau s’incliner sur la falaise. Des récifs noirs émergeaient de place en place, huilés par le ressac et couronnés d’un anneau de vapeur.

Jacquemort se releva, reprit sa marche. Il accéléra l’allure, et se trouva brusquement dans l’ombre, car les rayons du soleil ne parvenaient plus à le suivre. La falaise : un objet d’imaginaire. Dessin du géographe n°47 La falaise : un objet d’imaginaire (à propos d’une promenade géographique sur le littoral du Pays de Caux) par Michèle Vignaux.

La falaise : un objet d’imaginaire

Pour le géographe ou le géomorphologue, la définition d’une falaise est précise : escarpement rocheux en pente forte, le long d’une côte, créé par l’érosion…. Pour le promeneur et pour l’artiste, la falaise nourrit l’imagination et inspire des émotions et des sensations diverses. Elle peut apparaitre fragile ou hostile. Fragile au randonneur qui observe les éboulis qui s’accumulent sur la grève et l’encoche que la mer creuse à sa base. Le mythe de la Lorelei, un mythe littéraire. Le mythe de la Lorelei, personnage féminin du romantisme allemand, n'est pas un mythe légendaire mais bien littéraire.

Le mythe de la Lorelei, un mythe littéraire

Contrairement à une idée largement répandue, le mythe de la Lorelei est loin d'être le fruit d'une légende issue de la tradition populaire, même si le nom de Lorelei provient d'un rocher surplombant le Rhin et qui renvoie un écho. La Lorelei doit ses origines au romantisme allemand grâce au poète Clemens Brentano qui fut le premier à donner vie à ce personnage. Ce mythe ne date que du XIXe siècle. Claude Monet Etretat, la Manneporte.

FALAISE : Définition de FALAISE. Nouvelles du bord de la falaise - Livre Littérature Française. La vague et la falaise - Eloge de la passivité - Christophe Schaeffer, Marie-Jeanne Lemal. Je voudrais vous parler d’un livre juste refermé, comme l’on ferme les yeux d’un être aimé pour son voyage vers la lumière.

La vague et la falaise - Eloge de la passivité - Christophe Schaeffer, Marie-Jeanne Lemal

Ce livre concentre à lui seul tout ce que peut être la recherche du sens du mouvement, du mouvement authentique d’une philosophie qui est le lieu de dialogue, la rencontre avec l’altérité du visage de l’autre. Lorsque j’ai tenté d’en restituer ma lecture à son auteur Christophe Schaeffer, je n’ai pu lui transmettre que les larmes qui s’étaient mêlées à l’encre. Comment parler, comment dialoguer, comment trouver des mots partageables, entre le philosophe de la lumière, et la Femme dont le seul combat est, de tenir, tenir à tout prix debout… comment peut alors s’élaborer une réflexion sur la passivité. Roberto Bolaño, "Au bord de la falaise" - Littérature. La vague et la falaise - Eloge de la passivité - Christophe Schaeffer, Marie-Jeanne Lemal. La mer. Le mystère de l'Islande, terre qui chérit sa littérature.

L’Islande, c’est avant tout un certain goût de l’absolu, quelque chose du bout du monde qui ne fait rien à demi-mots.

Le mystère de l'Islande, terre qui chérit sa littérature

Pour son lancement, la librairie en ligne Nabbu a préparé un dossier complet pour sonder les mystères de cette patrie des lettres. L’Islande, c’est cette langue millénaire et solide comme la roche, qui est à la Scandinavie ce que le latin est à l’Europe. Ce sont ces hommes aux yeux flottants de vieux pêcheurs, le visage rongé par les matins trop froids. Ce sont nos rêves de vide et de silence accrochés aux paysages de lave et de pierres volcaniques, au cœur des sources chaudes et des plages basaltiques. C’est, enfin, au-delà de la puissance des images qu’elle suscite et peut-être grâce à cet incroyable potentiel romanesque, la place inouïe qu’elle accorde à la littérature. . « Certains mots sont probablement aptes à changer le monde, ils ont le pouvoir de nous consoler et de sécher nos larmes. » Un pays qui soigne ses sagas comme nous nos cathédrales ?