background preloader

Orientation professionnelle

Facebook Twitter

Un curriculum de competences 1 2. MENE1526483A. Volet 1 : les spécificités du cycle des approfondissements (cycle 4) Volet 2 - Contributions essentielles des différents enseignements et champs éducatifs au socle commun Ce deuxième volet du programme de cycle 4 présente non pas l'intégralité des apports possibles de chaque champ disciplinaire ou éducatif, mais sa contribution essentielle et spécifique à l'acquisition de chacun des cinq domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Volet 3 : les enseignements Français L'enseignement du français joue au cycle 4, comme dans les cycles précédents, un rôle décisif dans la réussite scolaire, tant pour le perfectionnement des compétences de lecture et d'expression utilisées dans tous les champs de la connaissance et de la vie sociale que pour l'acquisition d'une culture littéraire et artistique.

Au cycle 3, les élèves ont développé des capacités à lire, comprendre et interpréter des documents de natures diverses, particulièrement des textes littéraires. Langage oral Lire. MENE1526483A. Volet 1 : les spécificités du cycle de consolidation (cycle 3) Le cycle 3 relie désormais les deux dernières années de l'école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages au service de l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Ce cycle a une double responsabilité : consolider les apprentissages fondamentaux qui ont été engagés au cycle 2 et qui conditionnent les apprentissages ultérieurs ; permettre une meilleure transition entre l'école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années du cycle. Le programme fixe les attendus de fin de cycle et précise les compétences et connaissances travaillées. À partir des repères de progressivité indiqués, les différentes étapes des apprentissages doivent être adaptées par les équipes pédagogiques à l'âge et au rythme d'acquisition des élèves [1] afin de favoriser leur réussite.

Français. MENE1526483A. Volet 1 : Les spécificités du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) Apprendre à l'école, c'est interroger le monde. C'est aussi acquérir des langages spécifiques, acquisitions pour lesquelles le simple fait de grandir ne suffit pas. Le cycle 2 couvre désormais la période du CP au CE2, offrant ainsi la durée et la cohérence nécessaires pour des apprentissages progressifs et exigeants.

Au cycle 2, tous les enseignements interrogent le monde. Au cycle 2, les élèves [1] ont le temps d'apprendre. Au cycle 2, le sens et l'automatisation se construisent simultanément. Au cycle 2, la langue française constitue l'objet d'apprentissage central. La place centrale donnée à la langue française ne s'acquiert pas au détriment des autres apprentissages. Au cycle 2, on ne cesse d'articuler le concret et l'abstrait. Au cycle 2, l'oral et l'écrit sont en décalage important. Au cycle 2, les connaissances intuitives tiennent encore une place centrale. Au cycle 2, on justifie de façon rationnelle. Communication en Conseil des ministres : les résultats de l'enquête Pisa. Le ministre de l'éducation nationale a présenté, en Conseil des ministres du 4 décembre 2013, une communication relative aux résultats de l’enquête Pisa. L’OCDE a publié hier les résultats du Pisa, qui évalue à grande échelle, dans 65 pays, les compétences des élèves de 15 ans qui ont effectué leur scolarité obligatoire entre septembre 2002 et mai 2012.

Les résultats du système éducatif français sont préoccupants parce qu’ils mettent en évidence, sur les dix dernières années : Ces résultats confirment les tendances qui se sont dégagées dans d’autres enquêtes nationales et internationales sur la France, et qui ont nourri le projet pour la refondation de l’École. Les évolutions connues ces dix dernières années n’ont pas été bonnes pour l’École. Le Gouvernement ne se résigne pas à cette situation et entend agir avec détermination pour refonder l’école de la République. Elle doit être exigeante avec chacun des élèves, pour l’amener au maximum de ses capacités. Source : elysee.fr. PISA 2012 : Mobilisation pour la refondation. [Collège 2016] L'organisation des enseignements au collège au Bulletin officiel. Le collège évolue en 2016 pour permettre à tous les élèves de mieux apprendre pour mieux réussir.

Le décret n°2015-544 et l'arrêté du 19 mai 2015 relatifs aux enseignements au collège, parus au Journal officiel du 20 mai 2015, sont publiés au Bulletin officiel du 28 mai 2015. Les volumes horaires des enseignements obligatoires dispensés au collège dès 2016 Niveau sixième (cycle 3) * Chacun de ces enseignements peut être organisé à raison de deux heures hebdomadaires sur un semestre. ** S'y ajoutent au moins dix heures annuelles de vie de classe. *** Ces trois heures hebdomadaires sont consacrées aux enseignements complémentaires sous la forme d'accompagnement personnalisé.

Niveaux du cycle 4 ** S'y ajoutent au moins dix heures annuelles de vie de classe par niveau. *** Ces quatre heures hebdomadaires sont consacrées aux enseignements complémentaires (accompagnement personnalisé et enseignements pratiques interdisciplinaires). Les enseignements complémentaires. Réforme du collège : ce qui va changer pour les élèves. Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem dénonce des « mensonges éhontés »

La réforme du collège est « nécessaire et indispensable ». Dimanche 17 mai, la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, a défendu bec et ongles son projet lors du « Grand Rendez-Vous » Europe 1-i-Télé-Dailymotion-Le Monde. En réponse aux nombreuses attaques, la ministre a dénoncé « un matraquage fait de désinformation (…), de malhonnêteté intellectuelle » concernant le contenu des nouveaux programmes. Elle a notamment fustigé la droite, l’accusant d’« enfumer l’opinion publique ». La veille, continuant l’offensive musclée de l’opposition contre cette réforme, Nicolas Sarkozy avait critiqué une « volonté de détruire ce qui fait le génie français ».

Bruno Le Maire avait, de son côté, décrit dans les colonnes de Libération une réforme qui « nivelle au lieu de tirer vers le haut ». Lire aussi : Nicolas Sarkozy et la droite continuent à cibler la réforme du collège « Mensonges éhontés » « Pardonnez-moi de sortir de mes gonds quand j’entends des mensonges éhontés. Adoption de la réforme du collège - Conseil supérieur de l'éducation du 10 avril 2015.

Le Conseil supérieur de l'éducation (CSE) vient d’adopter à une large majorité (51 pour, 25 contre, 1 abstention) la réforme du collège. Avec ce vote, la refondation de l’école engagée depuis 2012 franchit une nouvelle étape importante. Alors que le constat sur l’aggravation au collège des difficultés scolaires est largement partagé, il était essentiel de revoir un cadre trop contraint pour que les enseignants puissent exercer dans de meilleures conditions et pour favoriser la réussite de tous les élèves. C’est pourquoi, la réforme s’attache à résoudre point par point les difficultés posées aujourd’hui : La ministre a tenu, lors de son intervention devant le CSE, à remercier l’ensemble des partenaires et représentants car chacun a contribué à définir le cadre du collège en 2016. La ministre a enfin rappelé que ce projet répondait aux orientations fixées début mars. Télécharger l'infographie "Les nouveaux emplois du temps du collège"

Réforme des collèges : Najat Vallaud-Belkacem « assume » Face à la grogne qui gagne du terrain, la ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem se démultiplie dans les radios. Jeudi 7 mai, elle était interrogé par Sud Radio. Forte du soutien présidentiel reçu la veille, elle s’est dite déterminée à défendre cette réforme jusqu’au bout. Lire aussi : Réforme du collège : François Hollande contre « le concert des immobiles » « Je l’assumerai de toutes mes forces, a t-elle déclaré, sans jamais faillir face à ceux qui ne proposent rien. » A chaque réforme ses détracteurs, a tenu à rappeler la ministre de l’éducation. A ceux qui réclament le retrait pur et simple du projet, elle a également rappelé l’état des lieux. Chiffres à l’appui : en 2002, a-t-elle soutenu 13 % des élèves sortaient du collège avec des difficultés à maîtriser le Français.

Lire aussi : « La réforme du collège garantit la mission républicaine de l’école », par Najat Vallaud-Belkacem. Collège : La circulaire d'application de la réforme est publiée. Mise à jour 15 heures- Présentée en CSE le 18 juin, la circulaire d'application de la réforme du collège est publié eau Bulletin officiel du 2 juillet. Par rapport au texte présenté le 18 juin, on observe une modification de taille. Le paragraphe qui invite à prévoir des temps de réunion dans les emplois du temps des professeurs est rédigé de façon moins impérative.

La circulaire annonce la nouvelle politique d'évaluation qui devrait être un objectif de la prochaine année. Une circulaire pour convaincre La particularité de ce texte c'est qu'il consacre des paragraphes entiers à tenter de convaincre les enseignants des avantages de la réforme alors qu'il est juste censé l'appliquer. Ainsi la circulaire fait le décompte des heures affectées au collège et prend le soin de souligner la différence avec l'ancien collège. Le rôle des personnels d'encadrement a été réécrit. Un pas en arrière sur les nouvelles réunions d'enseignants Le rôle des différents conseils Les sciences et les arts. Réforme des collèges : les raisons de la nouvelle grève des enseignants. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mattea Battaglia Jeudi 17 septembre, les professeurs des collèges sont appelés à observer une journée de grève pour marquer leur opposition à la réforme du collège, portée par la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Il s’agit du premier mouvement de l’année scolaire, mais c’est la troisième mobilisation des enseignants contre ce projet depuis la présentation du projet par la ministre, le 11 mars, en conseil des ministres. Lire nos explications : Réforme du collège : ce qui est vrai, ce qui est faux Qui mobilise ? Les syndicats qui appellent à la grève sont le SNES-FSU, majoritaire dans les collèges et les lycées, mais aussi le SNEP-FSU, FO, le SNALC, la CGT, SUD, la FNAEN et la CGC.

Sur le terrain, des associations d’enseignants – latinistes notamment – de même que la Société des agrégés, soutiennent ce mouvement. Quelles sont les revendications ? Quelles sont les grandes lignes de la réforme ? Ce mouvement sera-t-il suivi ? MENE1506516D. Publics concernés : élèves en cours de scolarité obligatoire des écoles élémentaires, des collèges et lycées publics et privés sous contrat de l'éducation nationale et de l'enseignement agricole, et, pour l'annexe, les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat. Objet : publication du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire de septembre 2016. Notice : le décret prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture destiné à remplacer le socle commun de connaissances et de compétences actuellement en vigueur.

Références : le présent décret est pris en application de l'article L. 122-1-1 du code de l'éducation dans sa rédaction issue de l'article 13 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. . « Art. . « Art. . « Art. Annexe. MENE1515506C.

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République confie au collège unique, dont elle réaffirme le principe, la mission de conduire les élèves à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le collège unique est à la fois un élément clé de l'acquisition, par tous, du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et un creuset du vivre ensemble.

C'est pourquoi la mixité sociale et scolaire au sein des classes fait l'objet d'une attention spécifique. L'objectif du collège est double : renforcer l'acquisition des savoirs fondamentaux dans tous les enseignements et développer les compétences indispensables au futur parcours de formation des collégiens. Assurer un même niveau d'exigence pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture par une priorité centrale donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux est un impératif. 1. 2. Arrêté du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements dans les classes de collège. La ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche,Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 111-2, L. 121-6 et L. 331-7, L. 332-2 à L. 332-5, D. 331-1 à D. 331-14, D. 332-1 à D. 332-15, R. 421-1 à R. 421-53 ;Vu l'avis du Conseil supérieur de l'éducation en date du 10 avril 2015,Arrête : Les enseignements obligatoires dispensés au collège sont organisés conformément aux volumes horaires précisés dans les tableaux en annexe.

Le volume horaire et les programmes des enseignements communs d'un cycle sont identiques pour tous les élèves. I. - Pour les élèves de sixième, les enseignements complémentaires sont des temps d'accompagnement personnalisé.II. - Au cycle 4, la répartition entre l'accompagnement personnalisé et les enseignements pratiques interdisciplinaires varie en fonction des besoins des élèves accueillis et du projet pédagogique de l'établissement. Chaque élève bénéficie chaque année de ces deux formes d'enseignements complémentaires. 2015-544 du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements au collège. L'article D. 332-2 du code de l'éducation est remplacé par les dispositions suivantes : « Art.

D. 332-2. -Le collège dispense à chaque élève, sans distinction, une formation générale qui lui permet d'acquérir, au meilleur niveau de maîtrise possible, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture défini en application de l'article L. 122-1-1 et dont l'acquisition a commencé dès le début de la scolarité obligatoire. » A compter du 1er septembre 2016, l'article D. 332-4 du même code est ainsi rédigé : « Art. D. 332-4. -I. Le présent décret est applicable dans les îles Wallis et Futuna. Le présent décret entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2016. Textes Officiels. Nouveau programme de Mathématiques. Les textes Le programme de mathématiques actuellement en vigueur est consultable dans le BO d'août 2008. Le projet[1] de programme de mathématiques est consultable sur le site du Ministère de l'Éducation Nationale, à la page 190 pour le cycle 3 (classes de 6e), et à la page 357 pour le cycle 4 (classes de 5e, 4e et 3e). Les horaires Actuellement, un élève a par semaine au moins 4h de mathématiques en 6e, 3h30 en 5e, 3h30 en 4e et 4h en 3e.

À ces horaires planchers se rajoutent, dans la plupart des établissements, 1h d'accompagnement personnalisé en 6e, et 30 minutes en 5e et 4e. Le projet prévoit 4h30 par semaine en 6e, 3h30 les années suivantes. Le contenu Voici un tableau résumant les changements du programme de mathématiques par rapport à celui de 2008 : Une partie de cet enseignement se fera sous une forme différente, AP[2] et à partir du cycle 4, EPI[2].

[Des élèves de 4e] mènent un projet sur la machine à vapeur : créer un magazine consacré à cette invention. [...] Analyse. Nouveaux programmes de Langues et Cultures de l'Antiquité. Latin et Grec. Cours et Options. Grille Horaire : Options. Grille Horaire Hors Options. Emploi du Temps. Collège 2016 : tout savoir sur la réforme.