background preloader

Mireia40

Facebook Twitter

Les grèves de mai-juin 1936 en région parisienne et dans le Nord. Au lendemain de la victoire du Front populaire, un vaste mouvement de grève se développe dans toute la France, provoqué par les nombreuses années de frustrations sociales engendrées par la crise et les espoirs importants soulevés par l'arrivée de la gauche au pouvoir.

Les grèves de mai-juin 1936 en région parisienne et dans le Nord

Les grèves débutent vers la mi-mai en province, aux usines Bréguet du Havre, se propagent dans les entreprises aéronautiques (Latécoère à Toulouse) puis gagnent la région parisienne et les principales régions industrielles (Nord, Lyon) où elles paralysent les usines d'automobiles, les mines, la construction mécanique. En juin, de nouveaux secteurs sont atteints : bâtiments et grands magasins (Samaritaine, Galeries Lafayette à Paris). A son apogée, le mouvement représente plus de 12 000 grèves (dont 9 000 avec occupation d'usines) pour un total d'environ 2,5 millions de grévistes. Ressource Documents Les inégalités dans une grande agglomération. Ressource Documents Les inégalités face à la santé dans le monde. Sequence respiration. QCM-CONCOURS-GRATUITS: QCM Le système nerveux.