background preloader

Travailler l'oral

Facebook Twitter

Quel est l’objectif du Grand oral ? - SVT. En voie générale et technologique, les lycéens passent un Grand oral à la fin de leur année de terminale.

Quel est l’objectif du Grand oral ? - SVT

Cette épreuve fait partie des 5 épreuves finales du bac (60% de la note finale) et compte avec un coefficient 10 en voie générale ou 14 en voie technologique. Cette épreuve dure 40 minutes : 20 minutes de préparation et 20 minutes d’oral. Le Grand oral forme l’élève à prendre la parole en public en étant clair et convaincant. Cette épreuve permet aussi à l’élève d’utiliser ses connaissances (celles qui sont liées à au moins une de ses spécialités) pour créer une argumentation et montrer comment elles serviront à son projet d’orientation (études ou professionnel).

Évaluation du Grand oral : L’épreuve est notée sur 20 points. Le jury va faire attention à la solidité des connaissances de l’élève, à sa capacité à argumenter, à son esprit critique, son expression, son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction. Des oraux d'orientation en seconde à l'Iroise.

Comment donner du sens à son projet d’orientation ?

Des oraux d'orientation en seconde à l'Iroise

La fin du second trimestre constitue une étape importante dans la construction du projet d’orientation des élèves de 2de. Il s’agit de préciser ses choix, de se projeter concrètement dans l’année à venir : vers quelle voie d’orientation se diriger (voie générale ? Voie technologique ? Réorientation en voie professionnelle ?) ? Le plus difficile est parfois de s’obliger à construire des choix, à les expliciter, à les justifier, à les formuler ; à se confronter à des questions, parfois à des impasses ; à donner du sens et des enjeux à ses démarches.

Afin de les y aider, nous avons demandé aux élèves d’une classe de 2de non seulement de rédiger leur projet personnel d’orientation, mais aussi de le présenter et le défendre devant un.e adulte éventuellement extérieur.e à l’équipe éducative de la classe, en faisant appel aux parent.es d’élèves. Les oraux se sont déroulés au CDI. Ce projet tend, modestement, à y contribuer. Animation & Education n°274. Enseigner l'oral qui structure la pensée Comment enseigner l’oral pour permettre à l’enfant, dès le plus jeune âge, de construire sa pensée ?

Animation & Education n°274

Quelles situations favorisent l’apprentissage du langage oral ? Quels gestes professionnels l’enseignant doit-il mettre en œuvre pour laisser aux enfants le temps d’enrichir leur parole ? Comment rendre cet apprentissage suffisamment explicite pour que les élèves puissent prendre conscience des modes d’élaboration du langage oral et des formes linguistiques adéquates à l’expression de la pensée ? Dépassant la question du « faut-il enseigner l’oral » pour s’intéresser à la relation entre enseignement de l’oral et construction du sujet-pensant, les auteurs et autrices de ce dossier répondent à ces interrogations et abordent également la problématique des inégalités. Sylvain Connac, Viviane Bouysse, Sylvie Plane… et d’autres chercheurs, formateurs, praticiens répondent. Marie-France Rachédi Rédactrice en chef Articles en libre accès. L' ORAL, LES ORAUX.

L' ORAL EN ÉDUCATION PRIORITAIRE. Lycéens, étudiants : sept pistes pour gagner en aisance à l’oral. La plaisanterie est connue.

Lycéens, étudiants : sept pistes pour gagner en aisance à l’oral

Réagissant à un sondage publié dans le London Sunday Times en 1973, selon lequel les Américains auraient davantage peur de parler en public que de la mort, l’humoriste Jerry Seinfeld a déclaré que si les personnes concernées devaient assister à un enterrement, elles préféreraient être dans le cercueil plutôt que de prendre en charge l’éloge funèbre… Lycéens, étudiants, si vous sentez monter en vous une certaine appréhension à l’approche d’un oral d’examen, relativisez. Votre malaise est loin d’être un cas particulier. Et il suffit de connaître quelques clés pour reprendre le contrôle de la situation. Puisez dans vos souvenirs La communication orale est un domaine où, sans vous en rendre compte, vous avez déjà au moins quinze années d’expérience !

Dans la posture, le ton ou le style, identifiez les éléments qui permettent à un communicant d’être efficace et essayez de vous les approprier. Cultivez-vous ! Pratiquez et répétez Anticipez Acceptez le stress.