background preloader

Révolution française

Facebook Twitter

Comment vint la Terreur. Recensés : Timothy Tackett, The Coming of the Terror in the French Revolution, Harvard University Press, Cambridge, Mss.

Comment vint la Terreur

& Londres, 2015 ; Micah Alpaugh, Non-Violence and the French Revolution : Political Demonstrations in Paris, 1787-1795, Cambridge University Press, Cambridge & New York, 2015. Après un premier essai qui étudiait comment les Français étaient devenus révolutionnaires, puis un deuxième sur la fuite à Varennes [1], T. Tackett s’attache, dans son nouveau livre The Coming of the Terror, à l’analyse du processus qui incita les députés de la Convention à introduire ce que l’on a coutume d’appeler la Terreur. Micah Alpaugh, qui fut l’étudiant du précédent, s’intéresse de son côté aux mouvements populaires parisiens des années 1787-1795, et à une question simple en apparence, et pourtant jamais véritablement traitée : la violence était-elle ou non d’un usage fréquent lors des mobilisations collectives de la période révolutionnaire ? Dans son introduction, T. Scénario Histoire (collège) — HEG. La séance a lieu en salle pupitre et le travail est réalisé par groupe de 2 ou 3 élèves de quatrième.

Scénario Histoire (collège) — HEG

Ceux-ci ont une fiche (fiche 1) pour les guider sur les sites ressources (ex : Larousse) où ils doivent sélectionner, d’abord seul, les informations historiques qui leur semblent importantes pour mieux comprendre la mise en place de la Terreur autour du personnage de Robespierre et en discuter au sein du groupe (quels dates et événements choisir ? Pour quelles raisons ?). Après avoir échangé leurs points de vue sur les dates choisies, le groupe sélectionne les informations qui leur permettront de construire une frise chronologique. Elle sera intégrée à celle du chapitre (selon le temps et la qualité du réseau, sur papier ou en utilisant le site frisechrono.fr à l’aide de la fiche 2).

Pour terminer, une mise en commun est réalisée en classe afin de comparer leurs choix chronologiques justifiés par des événements historiques précis. Madame Lucie BOUSSEMART, enseignante en collège. LyceeGT Ressources HGEC 2 Hist 11 T5LRevFrce 148781. La Révolution française 1789-1791. Révolution française 1: ancien régime. Révolution française 2: la monarchie constitutionnelle. Révolution française 3: convention et république. La France napoléonienne : le Consulat - Histoire-Géographie - Seconde - Les Bons Profs. La Révolution française - Histoire-Géographie - Seconde - Les Bons Profs.

Il était trois fois Versailles. Travailler la compétence « Raisonner » à partir « la Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe » — HEG. Les femmes pendant la Révolution. Ce vendredi pour terminer notre semaine nous allons parler des femmes pendant la Révolution française.

Les femmes pendant la Révolution

Avec deux historiennes qui ont consacré leurs travaux à ce sujet, ainsi que le commissaire de l'exposition "Amazones de la Révolution, des femmes dans la tourmente du 1789 » au Musée Lambinet de Versailles jusqu'au 5 mars 2017. Le lien vers le site de l'exposition La chronique d'Amélie Meffre: la loi du 13 juillet 1907 qui instaure la libre disposition du salaire des femmes mariées Intervenants Clyde Marlo Plumauzille : allocataire monitrice d’histoire à l’Université Paris I-Panthéon-Sorbonne, sa thèse: Tolérer et Réprimer : prostituées, prostitution et droit de cité dans le Paris révolutionnaire (1789-1799) Anne Verjus : Directrice de recherche au CNRS. Comprendre et enseigner la Révolution Française.

C’est un ouvrage collectif où de nombreux spécialistes ont apporté leur pierre, dirigé par Philippe Bourdin, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Clermont-Ferrand, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Révolution et de l’Empire, et Cyril Triolaire, maître de conférences en histoire métiers de la culture à Clermont II, spécialiste de l’histoire culturelle.

Comprendre et enseigner la Révolution Française

Ce livre a bénéficié du soutien de la Société des Etudes Robespierristes qui fédère un grand nombre de chercheurs travaillant sur la Révolution et l’Empire, organise des colloques et journées d’étude, publie une revue : Les Annales historiques de la Révolution française. L’écriture de l’histoire est un enjeu pour les révolutionnaires français qui se construit dès 1789 et se poursuit au cours des deux siècles suivants.