background preloader

Médias et opinion publique

Facebook Twitter

Ressources "Eduscol" Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (3ème partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne. THEME 2 : IDEOLOGIES, OPINIONS ET CROYANCES EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS DE LA FIN DU XIXe SIECLE A NOS JOURS.

Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (3ème partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne

Chapitre 2 : Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (suite et fin). 1. Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (2ème partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne. THEME 2 : IDEOLOGIES, OPINIONS ET CROYANCES EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS DE LA FIN DU XIXe SIECLE A NOS JOURS.

Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (2ème partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne

Chapitre 2 : Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (2ème partie). 1. Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (1ère partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne. THEME 2 : IDEOLOGIES, OPINIONS ET CROYANCES EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS DE LA FIN DU XIXe SIECLE A NOS JOURS.

Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus (1ère partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne

Vidéo Pythagora - Médias et opinions publiques en France. Crises politiques et médias depuis l'affaire Dreyfus - Histoire-Géo - Terminale - Les Bons Profs. Les médias face aux politiques et aux opinions publiques depuis 1890. Schema de synthese medias et opinion publique dans les grandes crise tle es l. Etude de cas: le rôle de la presse dans l'affaire Dreyfus (1894-1906) - blog histoire geographie lycée eaubonne. Chronologie de l’affaire Dreyfus : faits et débats parlementaires – Assemblée nationale. Coll. part. 1859 : naissance d'Alfred Dreyfus à Mulhouse. L'affaire Dreyfus et son traitement médiatique.

La presse et l'affaire Dreyfus. TV : L’Affaire Dreyfus et l’essor de la presse illustrée antisémite. Les émeutes antiparlementaires du 6 février 1934. Les ligues d’extrême-droite multiplient les manifestations dans Paris, mobilisées par la presse d’extrême-droite qui multiple les titres violents et les appels à l’insurrection, appelant « à mettre à la lanterne (...) la racaille parlementaire », « Paris soulevé a chassé le ministère Chautemps », « A bas les voleurs », « A bas le régime abject » (L'Action française 29 janvier, 4 et 5 février 1934).

Les émeutes antiparlementaires du 6 février 1934

La démission de Chautemps incite les ligues à accentuer leur assaut contre le système parlementaire. Le 3 février, Daladier est choisi comme président du Conseil. Il renvoie le préfet de Paris Chiappe, jugé trop proche des ligues et aux liens troubles avec Stavisky. La manifestation antiparlementaire du 6 février 1934 à Paris.

La manifestation antiparlementaire du 6 février 1934 constitue l'une des crises politiques majeures de la IIIe République.

La manifestation antiparlementaire du 6 février 1934 à Paris

Depuis les débuts de la crise économique en France, les différents gouvernements de la IIIe République (la droite libérale de 1930 à 1932 ; les radicaux depuis 1932) doivent faire face à la montée d'une importante contestation politique. Les mouvements antiparlementaires, notamment les ligues d'extrême-droite, connaissent en effet un essor spectaculaire. Les gouvernements en place sont accusés d'immobilisme contre les difficultés économiques et le chômage, le système parlementaire est de plus en plus présenté comme un système inefficace, incapable par ses lenteurs d'apporter une réponse adaptée à la crise. Au début de l'année 1934, se saisissant de l'affaire Stavisky, l'Action française lance une grande campagne contre le gouvernement des "voleurs et des assassins".

Les conséquences politiques du 6 février 1934 sont très importantes. L'histoire par l'image. Contexte historique Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, le régime parlementaire de la IIIe République est l’objet de critiques croissantes, visant à la fois ses dysfonctionnements en matière institutionnelle et son incapacité à traiter les problèmes économiques nouveaux.

L'histoire par l'image

Cette critique est portée à son comble à partir des années 1930, lorsque la grande crise frappe durement l’ensemble des classes sociales françaises. Au premier rang des mécontents figurent les classes moyennes, principal appui d’un régime parlementaire dont le parti radical constitue la pierre angulaire. En 1932, les radicaux au pouvoir paraissent plus que jamais enfoncés dans leur contradiction native : idéologiquement « de gauche », sensibilité renforcée par leur alliance vitale avec les socialistes, ils n’entendent pratiquer qu’une politique économique d’orthodoxie financière – monnaie forte, maîtrise des déficits – qui leur aliène ces mêmes socialistes en même temps qu’une part croissante de l’opinion.

"Concours de radiogénie" - Presse RetroNews-BnF. "M.

"Concours de radiogénie" - Presse RetroNews-BnF

Paul Painlevé est-il plus radiogénique que M. Gaston Doumergue ? En revanche, M. Gaston Doumergue est-il plus photogénique que M. Paul Painlevé ? " Sous l'apparence de la légèreté, Gignoux met en lumière une tendance qui tend à s'affirmer : l'importance des médias de masse dans la communication politique. "Dans l'intérêt d'un pays, un Président de la République doit être photogénique. Ainsi donc, popularité n'est pas toujours dûment gagnée et ne rime pas nécessairement avec mérite... Stavisky : L'affaire dans les journaux quotidiens (1934) Ensemble de coupures de presse extraites de 91 journaux parus en 1934 sur les affaires Stavisky et Prince (L’Humanité, Excelsior, Le Petit Journal, L’Intransigeant, L’Ami du peuple, Le Matin, Le Salut publique, Paris-Soir, Le Quotidien, L’Éclaireur de l’Est, La Petit Gironde, La Tribune, L’Action française, La Liberté, Le Courrier du Pas-de-Calais, etc.).

Stavisky : L'affaire dans les journaux quotidiens (1934)

L'affaire Stavisky est un scandale financier qui a défrayé la chronique judiciaire et politique de décembre 1933 à février 1934. Escroc ayant ses entrées dans le monde politique, Alexandre Stavisky (Slobodka, Ukraine, 1886-Chamonix 1934) monta une anarque de faux bons de caisse au nom du Crédit municipal de Bayonne. L’exploitation médiatique et politique de son suicide » suspect (9 janvier 1934) contribua à la chute du ministère Camille Chautemps (27 janvier) et à la journée du 6 février 1934. L'affaire Hanau à la Une (1/2) - Presse RetroNews-BnF. En 1928, une femme occupe l'attention médiatique : Marthe Hanau, qui passera à la postérité comme "la banquière des années folles".

L'affaire Hanau à la Une (1/2) - Presse RetroNews-BnF

À une époque où les femmes n'ont pas encore le droit de vote et où elles sont pour le moins rares dans les milieux de la finance, l'affaire a de quoi interpeller. En 1925, Marthe Hanau, fille de petits boutiquiers, fonde une feuille financière destinée à attirer les épargnants au nom de la défense du franc. Elle adosse au journal, appelé La Gazette du Franc, une banque, le Groupement technique de gérance financière. Proche des radicaux, La Gazette du Franc soutient la politique de paix d'Aristide Briand, réunit des collaborateurs de renom et obtient des interviews d'hommes politiques de premier plan.

Sauf que... les conseils que Marthe Hanau prodigue aux épargnants concernent le plus souvent des actions et obligations de ses relations d'affaires, dont les titres progressent grâce à la publicité faite par sa feuille financière. La Fabrique de l'Histoire - Etude de deux extraits radiophoniques. Discours du 17 juin 1940 du maréchal Pétain. Discours du 17 juin 1940 du maréchal Pétain Allocution prononcée à la radio française le 17 juin 1940.

Discours du 17 juin 1940 du maréchal Pétain

Français! A l'appel de M. le président de la République, j'assume à partir d'aujourd'hui la direction du gouvernement de la France. Le rôle de la radio, 1940-1944. Le rôle de la radio, 1940-1944 Jean-Louis CRÉMIEUX-BRILHAC (Chef du service de diffusion clandestine au commissariat à l'intérieur à Londres, 1942-1944) Le rôle de la radio, 1940-1944, Espoir n°66, 1989 Au moment où le général de Gaulle lance à la radio de Londres l'appel du 18 juin, il y a plus d'un million de soldats français prisonniers, 7 millions de civils fuient sur les routes, les Allemands foncent vers la Méditerranée, le maréchal Pétain a demandé l'avant-veille un armistice. Dans ce désastre sans exemple, le désespoir collectif se traduit presque fatalement par un ralliement très large autour du vainqueur de Verdun.

Est-ce donc un appel dans le vide que lance alors de Gaulle ? Pendant toute la "drôle de guerre", la BBC a fait des émissions vers la France, mais il s'agissait de brèves émissions d'informations (10 minutes 6 fois par jour). Le jour d'avant : La guerre au fil des ondes. Lorsque l'on évoque la Radio en France durant l'Occupation, deux types d'auditeurs viennent à l'esprit. Les uns, peu nombreux, écoutaient la Radio de Londres la BBC (qu'ils prononçaient d'ailleurs sans snobisme "bébéçé"). Les autres se groupaient autour du poste familial pour ne rien perdre des programmes de Radio-Paris. La Radio de Londres et Radio-Paris, se livraient une guerre sans merci sur les ondes mais elles cohabitaient plus pacifiquement dans le vieux poste de TSF familial. L'écoute de la radio de Londres était interdite et en cas de contrôle, il valait mieux ne pas laisser trainer n'importe où l'aiguille du cadran... Une radio de combat 4/5 : Radio-Vichy et radio Paris.

Pendant que la BBC prête sa voix à la Résistance, les radios de la collaboration exercent une contre-propagande active. Radio-Vichy: Henriot dénonce la BBC (13 juin 1942) A partir de février 1942, Philippe Henriot, ancien député de Gironde élu en 1932 qui dérive par la suite vers l’extrême droite, tient une chronique hebdomadaire sur les ondes de Radio-Vichy. Ses éditoriaux, teintés d’antisémitisme, sont pour lui l’occasion de s’en prendre aux Alliés et à la France Libre. Une véritable bataille des ondes s’engage avec les speakers de la BBC et notamment Maurice Schumann qui lui répond après avoir réussi à capter son intervention diffusée sur la Radio nationale à la mi-journée. Ses premières joutes verbales ont lieu après les bombardements alliés sur l’usine Renault de Boulogne-Billancourt, ayant occasionné la mort de près de 600 personnes. Jalons Pour l'histoire du temps présent - Radio Paris. La véritable Radio Paris, l'une des meilleures radios de France émet jusqu'au 17 juin 1940.

L'occupant allemand, qui en a réquisitionné les locaux et le matériel, va usurper ce nom pour en faire, en zone occupée, l'outil principal de sa propagande, dès le 18 juillet 1940. La presse clandestine de la Seconde Guerre Mondiale. L'invisible appel du 18 juin - Presse RetroNews-BnF. Charles de Gaulle : Appel du 22 juin.

PIERRE DAC "Et tout ça, ça fait " (Ici Londres) BBC. PIERRE DAC- RADIO PARIS MENT. 17 juin 1940 - Maréchal Pétain - "Je fais à la France le don de ma personne" - Armistice. Mai 68. Les causes de MAI 68. 1er mai 68 chronologie des événements - archive vidéo INA.

Mai 68 et la radio - archive vidéo INA. Ressource pédagogique - La pratique gaullienne du pouvoir présidentiel - Jalons pour l'histoire du temps présent. Esprit(s) de mai 68. En mai et juin 1968, l’intersyndicale de la Bibliothèque Nationale prend part aux mouvements contestataires qui agitent le pays et se réunit chaque jour rue de Richelieu pour réfléchir à l’avenir de la BN.

Dans le même temps, une centaine d’agents volontaires font preuve d’ingéniosité et s’activent pour collecter tracts, affiches, banderoles qui forment aujourd’hui un témoignage unique du mouvement de mai 68. Voici des extraits du récit qu’en fait Marie-Renée Morin alors responsable du Service de l’Histoire de France. Comme tous les organismes publics ou privés, la Bibliothèque Nationale ne resta pas indifférente aux événements de mai 68. Une séance mémorable de l'intersyndicale se tint le 20 mai dans la salle de travail envahie par le personnel, les grandes tables des lecteurs se transformèrent en tribunes et servirent de tremplin aux orateurs en mal de dominer le brouhaha.

Le 25 mai, l'administration décidait la fermeture des locaux du 58 rue Richelieu. Allocution radiodiffusée du 30 mai 1968 - Charles de Gaulle - paroles publiques. Charles de Gaulle Françaises, Français, étant le détenteur de la légitimité nationale et républicaine, j'ai envisagé, depuis vingt quatre heures, toutes les éventualités, sans exception, qui me permettraient de la maintenir. J'ai pris mes résolutions. Dans les circonstances présentes, je ne me retirerai pas. Mai 1968 : images et médias. Médias français : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016)

Des médias de masse à la révolution numérique. Fred Turner est professeur au sein du Département de Communication de l’Université de Stanford ou il dirige le programme « Science, Technologie et Société ». Ses recherches sont consacrées aux rapports entre technologies, médias et histoire culturelle. La Fabrique de l'opinion. Une histoire sociale des sondages - Loïc Blondiaux - Google Books. Courte video : Histoire du Canard Enchaîné. Lorsqu'il est né le 5 juillet 1916 entre deux batailles sanglantes de la première guerre mondiale, le Canard Enchaîné entendait faire face au bourrage de crâne et à la désinformation, alors omniprésents dans la presse officielle.

Le journal allait aussi se battre contre la censure, à laquelle il n'a pas toujours pu échapper. 100 après, le Canard a conservé sa maquette vintage, avec ses huit pages en noir et rouge, ses calembours vachards et ses destins caustiques qui brocardent toujours la comédie politique. Né le cœur à gauche sous la IIIème République, et devenu un phénomène de presse sous la Vème, l'hebdomadaire a toujours pris le parti des petits contre les grands.

Assez près du pouvoir pour savoir, mais assez loin pour être libre d'en parler. De quoi constituer au fil des ans un impressionnant tableau de chasse.