background preloader

URGENCE de résister

Facebook Twitter

SARAYAKU, icône mondiale ? Les lobbies font leur petit "marché carbone" Planète Le Parlement européen doit arrêter sa position sur la réforme du "marché carbone".

Les lobbies font leur petit "marché carbone"

Mais les débats sont tendus entre les groupes politiques. Les lobbies industriels exercent une pression maximale. A force de lobbying, l’industrie a fait du marché carbone une machine à subsides déguisés plutôt qu’un instrument de lutte contre le réchauffement climatique, accuse l’ONG CEO. Créé pour donner un prix à la pollution et accélérer la transition de l’industrie européenne vers un modèle à faibles émissions de gaz à effet de serre, le "marché carbone" est biaisé et ne remplit pas correctement son rôle. Censée corriger les dérives observées dans le passé, la réforme actuelle du Système communautaire d’échange de quotas d’émissions (le Sceque en abrégé) passe à nouveau à côté de cet objectif, estime CEO, en raison ici encore du travail de sape mené par certains secteurs industriels. Moment de vérité en Amazonie : intro - [LARCENCIEL - site de Michel Simonis] Combat Monsanto - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre. L’infiltration de l’administration Qu’est ce que le "pantouflage", ou "jeu des chaises musicales" ?

Combat Monsanto - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre

Comment Monsanto a mis en place un important réseau dans les administrations. Le CETA, l'accord de commerce avec le Canada. Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, les Président du Conseil et de la Commission européenne sont aujourd’hui au Canada pour un sommet Union européenne – Canada qui devait acter la conclusion des négociations d’un grand accord de commerce avec le Canada.

Le CETA, l'accord de commerce avec le Canada

Mais l’opposition allemande au système des tribunaux privés permettant de condamner un État empêchant de faire des affaires vient effriter les positions de la Commission. Le nouvel accord de commerce avec le Canada, le CETA pour « Comprehensive Economic and Trade Agreement » (Accord économique et commercial global), se différencie des précédents accords de commerce en ce qu’il va bien au-delà de la seule négociation de baisses de tarifs douaniers. Ceux-ci étant déjà extrêmement bas c’est à tous les autres obstacles qu’il s’attaque: des normes de productions industrielles, à l’ouverture des marchés publics des deux côtés de l’Atlantique en passant par le respect des appellations d’origines protégées des produits agricoles. La Wallonie bloque le TTIP canadien ! Paul Magnette a déclaré hier que le gouvernement wallon ne donnerait pas les pleins pouvoirs au ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, pour ratifier le CETA.

La Wallonie bloque le TTIP canadien !

C'est une première en Europe. Le CETA est un accord de libre-échange qui lie l’Europe et le Canada. Il pourrait être approuvé en septembre, alors qu’il met en danger les fondements même de notre démocratie ! Cela fait plusieurs années déjà que le débat sur le TTIP fait rage entre les forces politiques et la société civile. Cet accord de libre-échange est négocié par l’Union européenne et les États-Unis. La déclaration du ministre-président wallon a suivi une proposition de résolution du PS, du cdH et d'Ecolo au sein de la commission des Affaires générales et des Affaires internationales du Parlement wallon. Les terribles tribunaux de l’ICS Or c’est loin d’être le cas. CETA (Canada-Europe)

Sortir par le haut de l’imbroglio Ceta. Opinions Une opinion de Pierre Defraigne, directeur exécutif du centre Madariaga-Collège d'Europe et directeur général honoraire à la commission européenne.

Sortir par le haut de l’imbroglio Ceta

Le veto mis par le Parlement de Wallonie à la signature du Ceta est une décision à la fois légale, légitime et responsable. Elle pose néanmoins de graves questions de fond qui doivent trouver une solution. Il n’y a toutefois pas le feu au lac. La cérémonie de signature peut attendre. D’abord la sixième réforme de l’Etat révèle ici deux dysfonctions graves : d’une part, peut-on concilier des politiques autonomes en matière de commerce extérieur avec une économie intégrée dotée de surcroît d’une sécurité sociale commune ? Deuxièmement, comment faire reproche au Parlement wallon, avec le PS aiguillonné cette fois par le CDH et par les Verts, d’avoir perçu et mis en évidence le lien entre le TTIP et le Ceta qui est précisément ce qui fait problème aujourd’hui ?

Mythes et réalités sur les tribunaux d’arbitrage privés du traité transatlantique. C'est sans conteste le meilleur argument des opposants au traité transatlantique Tafta/TTIP, qui organisent samedi 18 avril une mobilisation mondiale contre la négociation en cours entre les Etats-Unis et l'Union européenne : l'intégration au futur accord de l'ISDS, un mécanisme d'arbitrage privé qui menacerait de détruire toutes les règlementations environnementales, sociales ou sanitaires dans le seul but de préserver les profits des multinationales.

Mythes et réalités sur les tribunaux d’arbitrage privés du traité transatlantique

En bref : comment marche l'ISDS Plusieurs milliers de traités d'investissement bilatéraux et multilatéraux contiennent un mécanisme d'ISDS, qui peuvent différer d'un contexte à l'autre. Pour avoir gain de cause, il devrait prouver que la France a enfreint certaines dispositions du traité transatlantique. 1. Les multinationales peuvent-elles vraiment remettre en question une décision politique ? Oui, mais indirectement 2. Ça se discute En effet, le fait d'accorder une compensation aux entreprises lésées n'a rien de nouveau. 3.

Maxime Vaudano. AECG : les enseignements du Canada.