background preloader

Carto

Facebook Twitter

uMap. Export. Where am I?

Export

Export Manually select a different area Licence OpenStreetMap data is licensed under the Open Data Commons Open Database License (ODbL). If the above export fails, please consider using one of the sources listed below: Overpass API Download this bounding box from a mirror of the OpenStreetMap database Planet OSM Regularly-updated copies of the complete OpenStreetMap database Geofabrik Downloads Regularly-updated extracts of continents, countries, and selected cities Metro Extracts Extracts for major world cities and their surrounding areas Other Sources Additional sources listed on the OpenStreetMap wiki Welcome to OpenStreetMap! OpenStreetMap is a map of the world, created by people like you and free to use under an open license. Learn More Start Mapping <div id="noscript"><p>You are either using a browser that does not support JavaScript, or you have disabled JavaScript. 2 km. Créez vos propres Geojson avec OpenStreetMap. Mai312013 Vous n'aimez définitivement pas "Evil Google", même pour exporter des cartes assez facilement ?

Créez vos propres Geojson avec OpenStreetMap

Qu'à cela ne tienne, il existe aussi des solution open source aussi efficaces, notamment avec Umap ! Petit tutoriel d'illustration. Avant toute chose, à tout trouveur tout honneur, je tiens à citer le Nantais Denis Vannier comme trouveur (en tout cas pour moi) d'un précieux outil open source pour faire ses propres cartes comme je l'ai montré il y a quelques semaines avec Google Maps. J'espérais ardemment trouvé un éditeur potable avec ce formidable outil réexploitable à l'envie, c'est maintenant chose faite !

Pour faire vite et sans bavure, Umap, c'est un peu l'éditeur de cartes de Google Maps appliqué à l'excellent OpenStreetMap. La licence open source. Pour utiliser Umap, rien de plus simple, il suffit de le synchroniser avec un service proposé. Lors de la première venue, vous devez choisir le service à synchroniser. Google fait ton boulot, alors tu peux bosser pour lui gratos! Juil22013 Deux nouveautés de Google récentes m'inspirent ce titre.

Google fait ton boulot, alors tu peux bosser pour lui gratos!

Alors que le géant américain occupe de plus en plus le terrain de l'information touristique, en même temps, il sollicite directement le contenu généré par les offices de tourisme. Top things to do in... Que faire à? Sans tambour ni trompette, Google a développé (au moins sur la version américaine et anglaise de son moteur de recherche) la fonction "top things to do in...

". Correction après publication de l'article : comme le signale Rémy dans les commentaires, la requête française existe. En cliquant sur la vignette, une page de résultats en rapport avec l'attraction apparait. Reste que maintenant, le titre de menu Que faire à (version française) et Top things to do (version anglaise) va devenir incontournable dans nos sites. En attendant, suite à l'article de Ludovic paru hier sur j'ai testé la fonctionnalité sur Mulhouse et on retrouve les mêmes "top things to do" que sur le site de séjour de l'office de tourisme. Faites visiter votre territoire aux internautes grâce aux photosphères Google. Fév102014 Bienvenue à Quentin Richard qui fait partie de notre nouvelle équipe de rédacteurs invités.

Faites visiter votre territoire aux internautes grâce aux photosphères Google

Il écrit aujourd'hui son premier billet sur le blog. La Rédaction. Cela n'est un secret pour aucun des assidus lecteurs de etourisme.info : les avancées de Google dans le tourisme sont de plus en plus nombreuses et pertinentes. Aujourd'hui, j'aimerai revenir avec vous sur une fonctionnalité dévoilée fin 2013 par le géant de Mountain View car celle-ci n'a pas eu (à mon avis) l'écho mérité. Google Maps : quand Google accélère sur l'UGC (User Generated Content) Google cherche à étoffer de plus en plus son outil de cartes pour le rendre incontournable. Les photosphères Google : un atout touristique à exploiter !

Si vous êtes un utilisateur d'Android sur téléphone, vous avez probablement entendu parler des Photosphères (parfois appelées Geosphères). Vous pouvez ici constater que Google Maps signale les Photosphères existantes par des ronds bleus. Agrandir le plan. Looking 4 data visualization: Tools. .

Looking 4 data visualization: Tools

RAW est une nouvelle application web ouverte et gratuite qui permet de créer aisément des dataviz basées sur le framework D3.js de Mike Bostock (Data Designer au New York Times). . Développé par l'institut de recherche italienne Density Design, l'outil permet de générer sans aucune ligne de code des visualisations avancées de type Treemap, Dendogram, Fineo Diagram. Les données peuvent être importées à partir de fichiers texte (.csv, .tsv) ou à partir d' Excel, TextEdit ou TextWrangler. . 6 types de layouts / composants graphiques sont disponibles à ce jour : Treemap, Bubble Chart, Dendogram, Hexagonal Binning, Alluvial Diagram (Fineo), Circle Packing. Introducing Google Maps Engine Lite. Google has today launched a new mapping platform Google Maps Engine Lite, that provides an easy map creation tool for those who haven't got the coding skills to use the Google Maps API.

Introducing Google Maps Engine Lite

Google Maps Engine Lite is free to use for non-business purposes. Using the tool it is very easy to create and share a map containing up to three different data sets. Users can add locations to the map by simply dropping markers on a map (or by tracing a route). Alternatively it is possible to import data from a CSV or XLSX file.