background preloader

Arthrite

Facebook Twitter

La FIBROMYALGIE l'image r%c3%a9elle. Aliments anti-inflammatoires : que manger contre l'inflammation ? Vous pourriez être familiers aux médicaments anti-inflammatoires, mais avez-vous déjà entendu parler de l'alimentation anti-inflammatoire ? Les aliments que vous mangez ont vraiment un effet sur la manière dont vous vous sentez. Lisez aussi : Viandes et risque de maladie inflammatoire de l'intestin ( > Qu'est-ce que l'inflammation ? Les experts la définissent comme une réaction localisée du tissu corporel à l'irritation, la blessure ou l'infection.

Ses symptômes incluent la douleur, la transpiration, la rougeur de la zone concernée, et parfois la perte de mouvements ou de fonctionnement. L'inflammation est souvent associée au composant douloureux de l'arthrite. Ces médicaments incluent les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Pour la plupart des gens, les AINS sont plutôt bien tolérés, bien qu'ils puissent irriter l'estomac et provoquer des ulcères. L'huile d'olive ( Polyarthrite rhumatoïde : le rôle de l'imagerie. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde a radicalement changé durant la dernière décennie.

L'objectif thérapeutique est aujourd'hui d'agir au plus vite. Mais pour traiter tôt, il faut dépister tôt ! C'est désormais possible grâce à de nouvelles techniques d'imagerie. Depuis quelques années, le traitement de la polyarthrite rhumatoïde a nettement changé, proposant des thérapies ciblées et une prise en charge le plus précoce possible. Ces deux impératifs permettent de mieux contrôler la douleur et de prévenir les destructions articulaires. Parallèlement, les nouvelles techniques d'imagerie permettent un diagnostic précoce et une meilleur suivi des traitements. La radio standard ne suffit plus ! Pour traiter le plus précocement possible, les médecins ont besoin d'examens précis capables d'établir un diagnostic précoce, d'évaluer la destruction des articulations et l'efficacité des traitements.

Quelle technique d'imagerie adopter ? Alors échographie ou IRM ? La solution des IRM dédiés. Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ? La polyarthrite rhumatoïde (PR), appelée autrefois polyarthrite chronique évolutive (PCE), est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires chroniques. Parce qu'elle atteint les articulations et provoque la destruction progressive du cartilage et des os, la polyarthrite rhumatoïde entraîne des répercussions fonctionnelles, psychologiques, sociales et professionnelles parfois graves.

Les signes de la polyarthrite rhumatoïde L'arthrite est l'inflammation d'une articulation. Elle peut avoir de très nombreuses causes. Le terme "polyarthrite" signifie que plusieurs articulations sont touchées. Le terme "rhumatoïde" fait référence au fait que, dans le sang des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, il est possible d'isoler des substances dites "facteurs rhumatoïdes" (des anticorps dirigés contre d'autres anticorps de la même personne). La polyarthrite rhumatoïde affecte tous les éléments d'une articulation (à la différence de l'arthrose où seul le cartilage est touché). Les sels d'or. Arthrite : une plante chinoise révolutionnaire pourrait soulager les douleurs.

La Tripterygium wilfordii Hook F(TwHF). Ce nom compliqué désigne celui d'une plante utilisée par la médecine chinoise traditionnelle contre les douleurs articulaires. Selon les chercheurs du Péking Union Medical College Hospital, elle serait aussi efficace que le méthotrexate - traitement de la polyarthrite rhumatoïde - et renforcerait même ses effets. Une affirmation qui intervient après une étude de 6 mois menée sur 207 patients atteints de la maladie. Les chercheurs les ont séparés en trois groupes.

Les uns ont reçu 12,5g de méthotrexate par semaine, un autre groupe 20mg de TwHF et le troisième un mélange des deux. Encore plus efficace en association avec le médicament classique ! A la fin de l'étude, 55% des membres ayant été soignés avec la plante chinoise ont témoigné d'une réduction des symptômes. Arthrite hanche : caractéristiques de l'arthrite de la hanche. L'arthrite ou arthrose de hanche est la première cause de douleur de la hanche. L'arthrite peut concerner différentes articulations, en particulier : les doigts des mains et des pieds, le genou, le pied et la cheville, le dos, les dents, mais aussi la hanche.

Arthrite de la hanche : une inflammation très fréquente L'arthrite figure parmi les premières causes de douleur de hanche. Bien qu'elle soit fréquemment nommée arthrose, en tant qu'inflammation, il s'agit davantage d'une arthrite. Elle concerne la hanche essentiellement dans les cas de : pseudo-polyarthrite rhizomélique : il s'agit de la 2e articulation la plus touchée après l'épaule, arthrite brucellienne : de plus en plus rare, ostéo-arthrite de hanche : elle concerne essentiellement les nourrissons, polyarthrite rhumatoïde évoluée : entraîne un raidissement de la hanche (dans 10 à 30 % des cas), synovite villonodullaire : 15 % d'entre elles seulement touchent la hanche.

Visitez notre site entièrement dédié à l'arthrose raideur, douleur. Mand_artrit.jpg (JPEG Image, 288 × 375 pixels) ARTHRITE, rhumatisme, coxarthrose, gonarthrose, spondylarthrite, polyarthrite, goutte, douleurs..... Phytothérapie, Gemmothérapie: Traiter l’arthrose. Arthrose de la hanche. Traitements de l'arthrose de hanche. 1/ Qu'est-ce qu'une arthrose de hanche ? L'arthrose de hanche ou coxarthrose est une pathologie responsable d'une usure du cartilage de l'articulation de la hanche (articulation coxo-fémorale).

La cause principale est l'arthrose primitive. Comme pour les autres localisations articulaires, l'arthrose primitive de la hanche est sans étiologie connue. Il existe également des coxarthroses secondaires. La coxarthrose est une pathologie assez fréquente. Elle touche 0,5 à 1 personne/1000 par an sans préférence sexuelle. Elle reste néanmoins au moins 2 fois moins fréquente que l'arthrose du genou (gonarthrose) 2/ Comment se manifeste une arthrose de hanche ? Le signe principal est la « douleur » : Localisation : principalement au niveau de l'aine, mais la douleur peut irradier vers le genou et parfois être localisée exclusivement au niveau de ce dernier. 3/ Quelles sont les causes (étiologies) de l'arthrose de hanche ? Arthrose de hanche primitive : c'est l'étiologie la plus fréquente. Arthrite hanche : caractéristiques de l'arthrite de la hanche.

Www.arthrite.ca/document.doc?id=248. Www.arthrite.ca/document.doc?id=229. Une alimentation pour soulager l'arthrite rhumatoïde. Recommandations générales Il n'existe pas vraiment de consensus à propos de l’alimentation à adopter en cas d’arthrite rhumatoïde. On sait toutefois que l’incidence de l’arthrite rhumatoïde est moins forte dans les populations du sud de la Méditerranée. Une étude parue en 20041 a fait ressortir que l’huile d’olive, les huiles de poisson, les fruits et les légumes sont des facteurs protecteurs, tandis que la viande, les nitrites et un apport trop élevé en fer sont des facteurs inducteurs. D’ailleurs, dans une étude clinique2, la prise quotidienne de 3 g d’oméga-3 provenant d’huile de poisson et de 10 g (15 ml) d’huile d’olive a entraîné des résultats très positifs. Une autre étude clinique parue en 20033 a démontré que les sujets s’alimentant selon le régime méditerranéen, comparativement à ceux suivant une diète classique, ont obtenu une réduction de l’inflammation ainsi qu'une augmentation de la vitalité et des fonctions physiques.

La diète végétarienne Réduire l’inflammation De bons trucs.