background preloader

Initiatives

Facebook Twitter

La petite révolution de Bolton-Ouest. « créer notre propre marque » Pierre Boivin possède une résidence secondaire à Bolton-Ouest, sur une terre de presque 1 km2.

La petite révolution de Bolton-Ouest

Son attrait pour cet ancien village loyaliste entouré de montagnes l’a amené à se regrouper avec d’autres propriétaires il y a quatre ans. L’objectif ? « Jeter les bases d’un projet collectif pour échanger dans le plaisir et partager des connaissances afin de revitaliser les secteurs de l’agriculture et des forêts », dit le président de Claridge, société privée d’investissement de Stephen Bronfman. Au fil des rencontres, des valeurs communes vont émerger du groupe pour créer le Collectif de Bolton-Ouest. Des processus pour la certification de la gestion forestière, des produits bios et de la biodiversité sont en cours. Un modèle exportable « C’est un modèle unique en son genre, affirme Caroline Gosselin, consultante en gestion de projets.

La Place du Marché — La Pépinière. La Place du Marché est une initiative qui bénéficie du soutien financier et technique de la Ville de Montréal dans le cadre du Programme d'implantation des rues piétonnes et partagées.

La Place du Marché — La Pépinière

Situé à mi-chemin entre le canal Lachine et le marché Atwater, le projet se veut une occasion pour révéler le potentiel de piétonisation du secteur, en plus d’offrir aux citoyens un espace public agréable, convivial et adapté à son contexte. Compostage communautaire : 10 nouveaux sites à Québec. Un texte de Charles D’Amboise « Ça fait longtemps qu’on attend cette nouvelle-là.

Compostage communautaire : 10 nouveaux sites à Québec

Les citoyens sont prêts à composter davantage à Québec », souligne Louis Guillemette, porte-parole de l’organisme Craque-Bitume qui supervise le compostage communautaire dans les quartiers centraux de Québec. Faute de sites disponibles, l’organisme à but non lucratif (OBNL) doit refuser des demandes de citoyens depuis 2014. « Nous, on était prêt à doubler notre réseau en 2014. […] Pourquoi attendre aussi longtemps?

Pourquoi ne pas permettre aux citoyens qui sont prêts à composter de le faire », demande le porte-parole, qui se réjouit tout de même de cette nouvelle subvention de la Ville. On pourrait appuyer beaucoup plus le compostage […] On a pris un certain retard. Facebook. Sauvons la planète un geste à la fois a... - Sauvons la planète un geste à la fois. Vingt-deux idées pour réduire son empreinte écologique. Passez du jetable au réutilisable Tampons démaquillants, mouchoirs, serviettes hygiéniques, couches pour bébés, même papier hygiénique: tous ces produits à usage unique ont désormais leur version réutilisable sur le marché.

Vingt-deux idées pour réduire son empreinte écologique

Évidemment, il faut être prêt à modifier ses habitudes, par exemple en délaissant les tampons pour une coupe menstruelle. Au Québec, la marque Höm par Omaïki propose notamment mouchoirs, lingettes d'hygiène et tampons démaquillants lavables. Un petit pas de plus pour la planète. La MRC de Maskinongé vise un exploit historique. Les enfants, les convaincus et les sceptiques L’ambitieux projet lancé en juin commence tout juste à s’ébranler.

La MRC de Maskinongé vise un exploit historique

Pour devenir carboneutre, encore faut-il savoir combien d’émissions de gaz à effet de serre (GES) sont produites dans les 17 municipalités du secteur. La SADC travaille de pair avec la firme Enviro-accès, spécialisée depuis une quinzaine d’années dans l’inventaire des émissions de GES, afin d’établir un bilan carbone détaillé pour son territoire. « Il fallait convaincre les entreprises et les agriculteurs de nous fournir leurs chiffres, précise Karine Langlais.

C’est à partir de cette collecte de données qu’on va pouvoir établir des objectifs de réduction. » Les citoyens impliqués au sein des quatre comités, qui représentent chaque secteur de la société, pourront ensuite réfléchir à des actions en termes de réduction. 50 choses que vous devriez éliminer en 2019. Bonjour bonjour!

50 choses que vous devriez éliminer en 2019

COMPOSTAGE DOMESTIQUE – MRC Haute Yamaska. Économies et cie - gérer ses finances personnelles, mieux consommer et économiser. Compostage urbain – Craque-Bitume. Top 15 initiatives durables au Québec - L'Autre Couleur. 50 choses que vous devriez éliminer en 2019. Zéro déchet : les petits gestes qui deviennent grands. Les informations – Demain Waterville. Qui croirait que Waterville recèle un fort leadership en matière de développement durable?

Les informations – Demain Waterville

Les initiatives locales sont florissantes dans cette ville, où le film Demain a généré un mouvement citoyen qui, en quelques mois, a déjà réussi à réunir plusieurs partenaires et à lancer différents projets. Un mouvement qui continue à se développer, porté par un élan prometteur. Le film Demain Le documentaire Demain a été diffusé sur le grand écran au Québec au printemps et à l’été 2016. Réalisé en France par Cyril Dion et Mélanie Laurent, le film commence par relater une étude publiée en 2012, réalisée par 22 chercheurs de plusieurs institutions internationales, annonçant la fin possible de notre humanité. Fructueuses récoltes dans Maskinongé.

Une épicerie zéro déchet à Sainte-Thècle. Un texte de Claudie Simard Céréales, légumineuses ou encore graines de chia : Grano-Vrac propose à ses clients différents produits biologiques en vrac.

Une épicerie zéro déchet à Sainte-Thècle

Chacun apporte ses sacs et ses contenants réutilisables pour les rapporter à la maison. La plupart des étagères ont été construites avec du bois de grange récupéré et les seaux pour le vrac sont aussi des produits réutilisés. La propriétaire, Stéphanie Marineau, espère réduire ses coûts, mais aussi les prix pour ses clients. Vivre-ses-valeurs_50-gestes-faciles-pour-réduire-son-empreinte-écologique. Potagers publics… légumes à partager! - L'Hebdo du St-Maurice. La coordonnatrice de l'Accorderie de Shawinigan Édith Kaltenrieder, en compagnie des membres du comité, Jean-François Caron, Chantal Caron et Irène Sobolewski.

Potagers publics… légumes à partager! - L'Hebdo du St-Maurice

Crédit photo : L'Hebdo du St-Maurice - Myriam Lortie COMMUNAUTÉ. Libre à vous de décrocher une tomate ou un peu de fines herbes cet été dans l’un des 20 potagers publics qui seront déployés à travers la ville par l’Accorderie de Shawinigan. Le mouvement des Incroyables comestibles gagne la cité de l’énergie! Tomates cerise, concombres, persil, ciboulette, basilic, cerises de terre, radis et laitue seront cultivés aux quatre coins de la ville. «Le but est de faire découvrir ou redécouvrir la provenance des légumes en donnant un accès facile à une saine alimentation, et ce, sans efforts, tout près de chez soi dans le respect de l’intelligence collective», explique Édith Kaltenrieder, coordonnatrice de l’Accorderie.

Monnaie Locale Complémentaire Québec.