background preloader

Climat

Facebook Twitter

Quelles sont les solutions ? - ClimateChallenge. Pour limiter les conséquences négatives des changements climatiques, les scientifiques estiment que le réchauffement de la Terre ne peut pas dépasser 2°C par rapport au niveau de température d’avant la révolution industrielle. Mais on se dirige cependant de plus en plus vers le seuil critique de 1,5°C. Pour limiter le réchauffement de la planète, nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % à 95 % d’ici 2050 par rapport à la quantité émise en 1990. De nombreuses études démontrent déjà que cet objectif est réalisable, mais il faut entreprendre d’urgence des actions d’envergure et ce, à tous les niveaux. Modifier la façon de fonctionner d’une société entière est tout sauf évident.

Mais les pouvoirs publics et les grandes entreprises ne sont pas les seuls à devoir prendre leurs responsabilités. De toutes les activités humaines provoquant l’émission de gaz à effet de serre, la combustion de carburants fossiles est de loin la principale. Au Kamtchatka, un supervolcan menace le climat de la planète. Sci-tech URL courte © RIA Novosti. Alexander Piragis Les participants du projet international KISS, qui mènent des recherches sur l'activité séismique du volcan Klioutchevskoï, ont trouvé des traits communs qu'il partage avec le supervolcan indonésien de Toba, dont l'éruption, survenue il y a 74.000 ans, fut la plus puissante qu'ait connue la Terre, rapportent les médias russes.

"L'épicentre du volcan Klioutchevskoï se trouve à 30 km de profondeur, ce qui le rend très particulier, l'activité séismique la plus intense étant d'habitude enregistrée à 3-5 km de profondeur. Il est à noter que des dizaines d'éruptions sont enregistrées chaque année dans les profondeurs du Klioutchevskoï, ce qui témoigne clairement d'une activité géologique intense. © AP Photo/ Sergio Tapiro Velasco Selon les scientifiques, une éruption du Klioutchevskoï est peu probable dans l'avenir proche, "de petites éruptions locales réduisant constamment la tension dans son épicentre". Russie climat. Russie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fédération de Russie Российская Федерация (ru) Россия (ru) La Russie, en forme longue la fédération de Russie[a] (en russe : Россия (Rossiïa) prononciation ; [forme longue] Российская Федерация (Rossiïskaïa Federatsiïa) prononciation), est un État fédéral transcontinental qui forme le plus vaste pays de la planète. Sa population est estimée à environ 146,5 millions d’habitants en 2016[1]. Le pays est à cheval sur l’Asie du Nord (74,7 % de sa superficie) et sur l’Europe (25,3 % de sa superficie). La Russie dispose de ressources minières (houille, fer, nickel, diamant, etc.) et énergétiques (pétrole, gaz naturel, hydroélectricité) abondantes qui en font l’un des principaux producteurs et exportateurs mondiaux. La république socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR) fut la plus importante des quinze républiques de l’Union des républiques socialistes soviétiques, dont elle constituait le noyau historique.

Villes[modifier | modifier le code] Russie : le réchauffement climatique plus important que la moyenne. Réchauffement climatique : la Russie se réchauffe 2,5 plus vite que la moyenne mondiale. Dans un rapport publié par le ministère de l’Environnement, la Russie se réchauffe 2,5 fois plus vite que la moyenne mondiale conduisant à une augmentation des catastrophes naturelles Selon l’étude sur l’environnement en Russie, les températures y ont augmenté moyenne de 0,42 degré par décennie entre 1976 et 2014, contre 0,17 degré pour l’ensemble de la planète. « Le changement climatique conduit à une hausse des phénomènes météorologiques dangereux », a constaté le ministère dans un communiqué publié sur son site internet. En 2014, 569 phénomènes de ce type ont été enregistrés en Russie. Du jamais vu, selon le ministère de l’Environnement, qui cite notamment de graves inondations dans l’Altaï dans le Sud de la Sibérie. Cette année, le ministère met en avant le déficit en eau dans la région du lac Baïkal, dont le niveau est tombé sous des seuils critiques, provoquant « une augmentation catastrophique du nombre d’incendies ».

Un hiver particulièrement doux. Les quatre pires conséquences du réchauffement climatique en Russie | Buzzles. Le réchauffement climatique a entraîné des catastrophes écologiques colossales en Russie a annoncé le ministère de l’environnement russe dans un rapport publié fin décembre. En Russie, les températures ont augmenté 2,5 fois plus que partout ailleurs dans le monde. Le climat a gagné 0,42 degrés par décennie en Russie entre 1976 et 2014, contre 0,17 degrés pour l’ensemble de la Terre.

Des trous géants se forment dans le permafrost sibérien suite au réchauffement climatique. (Crédit photo : Ria Novosti) « Le changement climatique conduit à une hausse des phénomènes météorologiques dangereux » s’alarme le ministère de l’environnement russe, face à un Vladimir Poutine climatosceptique. Ces hausses de températures alarmantes entraînent des catastrophes environnementales en Russie. Les quatre phénomènes les plus marquants se répartissent sur une distance immense. Emilie Unternehr J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème COP21 : le monde s’engage pour le climat Dans "International"