background preloader

Recherche sur Internet

Facebook Twitter

Formation documentaire: 3. Les Moteurs de recherche. CC Search. Skip to content. WDL, le projet fou d'une bibliothèque numérique mondiale. La World Digital Library est un cadeau pour tous les amoureux de la culture et de la connaissance. Une bibliothèque numérique mondiale présentant des milliers de documents historiques inestimables en haute définition. Je suis content de commencer cette année 2015 par cette ressource dans laquelle on peut plonger sans retenue pendant des heures.

Un excellent exemple de ce que le numérique peut nous apporter de mieux. Qui n’a pas rêvé d’avoir accès aux milliers de trésors conservés précieusement dans les grandes bibliothèques à travers le monde ? C’est l’idée de cette bibliothèque numérique mondiale. La Wdl, pour Wolrld Digital Library, héberge plus de 10 000 documents et images issues des plus grandes collections historiques à travers le monde. Le projet encyclopédique ne vise pas l’exhaustivité ou la quantité de documents présentés mais plutôt la qualité.

Pour faciliter la découverte, la page d’accueil de la Bibliothèque contient une carte du monde et un index chronologique. Les principales étapes de la recherche d'information. Google Scholar. How google works explanation infographic. Google search infographie. Cultiver son réseau d’apprentissage personnel, comme un jardin. Se doter d’un réseau d’apprentissage personnel (RAP) s’apparente au travail de jardiner. De nature « organique », c’est-à-dire un lieu de croissance, moyennant des soins de base, un RAP (ou RPA) peut devenir source intarissable de découvertes, de conversations, de débat, d’explorations ; à mon avis, c’est de la formation continue en continu.

J’oserais avancer que dans mon cas, ce fut une transformation majeure que d’apprendre et de travailler avec mon RAP (excusez-moi, j’aime mieux cet acronyme, même si RPA est d’une syntaxe plus précise…). Au début des années 2000 et du Web 2.0, c’est essentiellement via le blogue que s’est tissé mon réseau, évidemment asynchrone mais tout aussi riche en rencontres professionnelles que l’arrivée des médias sociaux tel que Twitter et de mon adhésion en 2008 ; toujours asynchrone mais souvent dans des délais minimes pour une conversation (particulièrement les sessions de clavardage tel que #claved ou #edchat…). Pourquoi utiliser Twitter pour sa veille métier ? Sculpture oiseau fourchette par @GuelfucciC Vous l’avez sans doute remarqué, les listes de diffusion professionnelles se vident progressivement de leur contenu, c’est une des raisons pour lesquelles il convient de se tourner vers Twitter pour effectuer sa veille métier.

En voici quelques autres : Pour obtenir l’information en exclusivité ou pour obtenir une information que l’on ne retrouvera pas forcément ailleurs car il est difficile de suivre soi-même tous les sites. Twitter peut être considéré comme un agrégateur de contenus, qu’il convient néanmoins de relever très régulièrement car la durée de vie de l’information y est très courte.

Pour avoir une seconde chance de lire une information à haute valeur ajoutée. Suivre des comptes personnels et identifier les experts : Pour veiller et diffuser sa veille ou pour suivre la veille de twittos influents. Pour obtenir un conseil, une expertise sur un sujet particulier. Pour créer du trafic vers son blog, sorte de teasing (le cas échéant). Cas d'usages. Mundaneum.