background preloader

Supermarché Casino

Facebook Twitter

Echirolles stats

Casino | 35000 êtres humains | Les Hypermarchés Supermarchés Casino recrute ! Preformances du groupe Casion et des supermarchés Casino. GeantCasino.fr - le covoiturage à la carte, simple et rapide avec votre hypermarché Géant Casino. Groupe Casino FR - Bienvenue sur le site du Groupe Casino. Qui sommes-nous? – Franchises Groupe Casino. Un partenaire solide Acteur historique de la distribution en France, le groupe Casino est aujourd’hui un des leaders mondiaux du commerce alimentaire: il réalise plus de 60 % de son chiffre d’affaires dans des pays à forte croissance, principalement en Amérique latine et en Asie du Sud-Est. Partout dans le monde, le Groupe défend une vision du commerce axée sur la proximité qu’il entretient avec ses clients, grâce à plus de 227 000 collaborateurs dans le monde. Sa politique d’innovation permanente, sa capacité à s’adapter aux réalités locales, ses engagements sociétaux volontaristes en font un acteur unique dans l’univers de la distribution et lui permettent, au quotidien, de mettre en œuvre son ambition : « nourrir un monde de diversité ».

Un réseau d’opportunités Avec près de 10000 points de vente dans toute la France, le groupe Casino dispose de réseaux de magasins sans équivalent. Des marques propres reconnues. Début 2016, le pouvoir d'achat des ménages et le taux de marge des entreprises augmentent de nouveau. Au premier trimestre 2016, le produit intérieur brut (PIB) en volume* accélère : +0,6 %, après +0,4 % fin 2015. La précédente estimation, diffusée le 30 mai 2016, est ainsi confirmée. Les dépenses de consommation des ménages se redressent nettement début 2016 (+1,1 % après +0,1 %), et la formation brute de capital fixe (FBCF) totale accélère (+1,4 % après +1,0 %). Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) contribue à la croissance du PIB pour +1,0 point au premier trimestre 2016 (après +0,4 point fin 2015). Les exportations marquent le pas ce trimestre (0,0 % après +0,8 %) tandis que les importations ralentissent nettement (+0,8 % après +2,8 %).

Le produit intérieur brut et ses composantes Source : Insee Le pouvoir d'achat des ménages accélère En termes nominaux, le revenu disponible brut (RDB) des ménages accélère au premier trimestre (+0,6 % après +0,4 %). Les prix de la consommation des ménages sont stables, comme au trimestre précédent. Encourager les producteurs et boycotter les supermarchés » : 65 % des français sont pour ! Le 23 février 2016 Dans le 16 février 2016 La majorité des français sont prêts à franchir le pas : consommer localement et boycotter les supermarchés est une idée qui plaît de plus en plus. Changer nos méthodes de consommation pour une meilleure qualité et faire vivre des petits producteurs permettraient de renverser la balance.

Les français privilégient de plus en plus les circuits courts. Nos méthodes de consommation changent et évoluent. Nous nous apercevons que nos systèmes de consommation changent et qu’il est urgent de mettre fin à une agriculture de masse imposée par nos industriels. Nous prenons conscience que nous ne voulons plus avaler ces fruits et légumes qui regorgent de pesticides… Nous sommes sur la bonne voie, mais encore faut-il éveiller davantage de consciences… Article sur. Le commerce pour revitaliser les centres-villes. Sylvia Pinel, ministre du Logement, et Martine Pinville, secrétaire d'Etat chargé du Commerce lancent une mission pour revitaliser les commerces en centre-ville. Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l'Égalité des territoires et de la Ruralité, et Martine Pinville, secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, lancent une mission pour revitaliser les commerces en centre-ville.

Alors que les petites et moyennes villes souffrent actuellement d'une baisse de dynamisme de leur centre-ville, liée notamment à la diminution des commerces, le gouvernement lance une mission qui devra : - identifier l'ensemble des causes qui expliquent ces difficultés ; - expertiser l'efficacité des outils disponibles pour lutter contre ce mouvement ; - formuler de nouvelles propositions pour inverser cette tendance ; Une analyse comparative avec des pays étrangers sera réalisée pour partager les bonnes pratiques. Les enseignes | Les enseignes - Plateforme Recrutement CASINO. Les Français et leur budget dédié à l’alimentation (3) | Sofinscope. Alimentation Le budget moyen mensuel dédié à l’alimentation accuse une baisse de 6,1 % versus 2014. On constate que ce poste de dépenses a tendance à se stabiliser et que le nombre de Français qui jugent son montant satisfaisant est en hausse.

Le budget moyen mensuel dédié à l’alimentation s’établit en 2015 à 365 euros. Ce montant varie en fonction des revenus, de l’âge et de la composition familiale des personnes interrogées. Par exemple, les Français de plus de 60 ans dépensent 440 euros par mois contre 237 euros chez les 18-24 ans. Par ailleurs, près d’un Français sur deux (52 %) estime que son budget alimentation est en augmentation (- 5 points par rapport à 2014).

Des économies toujours d’actualité Pour la première fois en trois ans, moins de la moitié des personnes interrogées juge que le montant qu’elle consacre à l’alimentation est trop élevé (46 %) soit une baisse de 5 points depuis 2014 et de 15 points depuis 2013. Des attentes plus fortes en matière de qualité. L’image-prix des enseignes alimentaires... Comment les consommateurs peçoivent-ils la politique-prix des enseignes de la grande distribution? Entre les prix, les différentes mécaniques promotionnelles et les remises accordées via les programmes de fidélité, difficile pour les consommateurs de se faire une opinion.

Difficile, mais pas impossible. Persistance de la crise ou réflexe de la promotion, la sensibilité des Français aux prix semble avoir augmenté depuis 2014. 80 % des répondants déclarent en effet « toujours rechercher les meilleurs prix » dans le baromèetre 2016, contre 77 % en 2014. 74 % d'entre eux se tiennent informés des promotions via la lecture de prospectus ; 71 % les consultent d’ailleurs tous les 15 jours ! Pour autant, malgré ce vif intérêt pour les prix, peu d’entre eux les connaissent réellement : 68.5 % des répondants faisant leurs courses en supermarchés ne connaissent pas les prix des produits qu’ils achètent ( 61.4% pour les hypers ). Leclerc imbattable, Cora et Monoprix amélioent leur image-prix. Parts de marché alimentaires: les enseignes... Pour se libérer de la grande distribution, les boutiques paysannes se multiplient.

Nîmes, reportage La camionnette blanche déboule en trombe sur le parking de la zone commerciale de Nîmes ville active. Pull-over beige, cheveux mi-longs et grand sourire, Loïc, maraîcher de métier, décharge ses cageots de salades. Sur le goudron, Dominique et Christel viennent d’installer un petit marché éphémère avec huîtres de Bouzigues et vins d’Uzès. Derrière eux, un magasin exhibe fièrement sa pancarte « Lo païs en ville, en direct de nos fermes et ateliers ». « Ici, c’est comme si on faisait les courses à la ferme ! » sourit le maraîcher. La boutique paysanne de Nîmes regroupe une quinzaine de producteurs.

La boutique paysanne de Nîmes. « Pour nous, c’est un système assez souple, peu contraignant, qui nous permet de valoriser au mieux nos produits », explique Chantal, apicultrice. . « On parle du produit plutôt que du prix » Christel commercialise son vin chez des cavistes ou directement dans son domaine. À la boutique paysanne de Nîmes. Au Locavorium de Saint-Jean-de-Védas. Quelques astuces utilisées par les supermarchés pour nous pousser à consommer. C’est bien connu : le but des vendeurs, c’est de vendre… Ou plutôt nous pousser à acheter tout et n’importe quoi. On estime que 30 à 40% des achats sont des achats faits sans besoin, sous l’effet de l’émotion. Imaginez donc, si vous dépensiez 40% de moins à chacune de vos sorties au supermarché… Évidemment, les clients ne se mettent pas à acheter n’importe quoi comment ça.

Non, tout est calculé, et il y a des techniques pour nous pousser à dépenser notre argent. Commençons par entrer dans le supermarché : vous prenez un cabas à roulette. Mhh… le cabas qu’il fallait porter à la main n’existe plus ? Normal : le client passait à la caisse quand il était trop lourd. Avançons dans le magasin : tout de suite sur la droite (ou même directement à l’entrée), vous trouverez le rayon de l’électronique et l’informatique.

Autre tromperie : les magasins de vêtements placent des miroirs bombés dans les cabines d’essayage. La vue n’est pas le seul sens qui est trompé, loin de là. Récapitulatif des choses reprochées à la grande distribution (en construction)