background preloader

Généralités

Facebook Twitter

La Sacem tire 14% de ses revenus du numérique. Les perceptions de la Sacem ont reculé de 1,9% en 2012, à 803,5 millions d'euros, selon une première estimation dévoilée dimanche au Midem par la société chargée de collecter les droits des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

La Sacem tire 14% de ses revenus du numérique

Cette "baisse confirme le recul enregistré en 2011 mais reste plus limitée que prévu grâce notamment à la progression du numérique", indique la Sacem. Pour la Sacem, « le streaming génère de la copie privée » C'est la saison des bilans pour le petit monde du disque français.

Pour la Sacem, « le streaming génère de la copie privée »

Comme chaque mois de janvier, tout le monde migre au Midem et y va de ses chiffres. La Sacem a distillé les siens depuis la semaine dernière et ceux du numérique hier: désormais, les revenus du téléchargement et du streaming sont la troisième source de revenus des membres de la société de perception et de répartition des droits des auteurs, compositeurs et éditeurs.

Jean-Noël Tronc, directeur général de la plus grosse société de gestion collective d'Europe, devenue interlocuteur central des services de musique en ligne, a répondu à nos questions. Avec deux préoccupations principales: revoir la façon dont la Sacem décompte les revenus du numérique, et défendre à tout prix la manne de la copie privée , attaquée de tous les côtés ces derniers mois. _ Je dois commencer par vous dire que nous avons revu notre façon de voir la place du numérique dans ce que nous percevons. . _ Non. Lire les réactions à cet article. Quels sont les titres qui ont généré le plus de droits Sacem en 2012 ? Sacem: 8 milliards, valeur annuelle créée par la musique en France - Flash actualité - Culture - 21/01/2013. [MàJ] L'accord entre la SACEM et YouTube n'a pas été renouvelé. Mise à jour : Contactée la SACEM nous indique qu'elle « ne communique jamais sur des accords avec des structures avec lesquelles nous sommes en cours de négociations. » Les liaisons contractuelles ne sont donc pas irrémédiablement fermées entre les deux entités.

[MàJ] L'accord entre la SACEM et YouTube n'a pas été renouvelé

(M.R.) Le mariage scellé en 2010 entre YouTube et la SACEM a pris fin avant-hier selon diverses sources du milieu musical. Une nouvelle à moitié surprenante quand on connait les déboires des représentants des artistes des autres pays avec la plateforme vidéo de Google. En 2010, la SACEM trouvait un accord financier avec YouTube. Un problème d'argent (?) 2010 a été une année importante pour la SACEM. Selon le second nommé, cet arrêt brutal suite au non-renouvellement de l'accord entre la SACEM et YouTube aura pour conséquence « de grosses pertes en prévision pour les artistes, labels et distributeurs digitaux si YouTube et la Sacem ne trouvent pas un nouvel accord ».

La Sacem se réfère à la loi. La Sacem annonce de nouvelles nominations au sein de sa direction. Un Sacem 2012 pour le sulfureux groupe Sexion d'assaut. La Sacem vend une partie de sa collection d'oeuvres d'art. Pour la Sacem, les smartphones ne servent qu'à écouter de la musique. C'est un paradoxe que les ayants droit auront de plus en plus de mal à justifier.

Pour la Sacem, les smartphones ne servent qu'à écouter de la musique

Les ordinateurs portables ou de bureau n'ont jamais été taxés au titre de la rémunération pour copie privée, mais les smartphones et les tablettes qui ressemblent de plus en plus à de mini-ordinateurs le sont de plus en plus. D'où la tentation du recours à des arguments absurdes. Interrogé dans CIO-Online, le président de la Sacem Jean-Noël Tronc a défendu la taxe copie privée en affirmant tout d'abord, au sujet de la rémunération copie privée sur les tablettes, que "un iPad 16 Go est plus cher à Londres, où la copie privée n'existe pas, qu'à Paris". Or, ce n'est pas vrai. Sur le site britannique d'Apple, l'iPad 16 Go est vendu 329 livres sterling, soit 404 euros. Auquel il faudra rappeler que lorsque l'industrie du disque a obtenu sa fameuse Carte Musique Jeune, de nombreux consommateurs ont détourné le dispositif pour s'acheter des applications à moitié prix sur leur iPhone.

Palmarès 2012 des Grands Prix SACEM, Camille, Justice, Roland Magdane... Chaque année depuis 2006, la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) récompense de plusieurs prix les carrières des créateurs et interprètes de musique.

Palmarès 2012 des Grands Prix SACEM, Camille, Justice, Roland Magdane...

La cérémonie de remise des prix et le concert se dérouleront le 26 novembre au Casino de Paris et devraient être retransmis sur YouTube. Le palmarès 2012. Loisirs / culture - Les festivals d’été, une bonne affaire… Cette année, pour la première fois, la Sacem, (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), a publié une évaluation des recettes liées aux festivals musicaux, dans son étude « In- dicateurs du spectacle vivant en 2011, focus sur les festivals », présentée le 26 avril dernier, à l’occasion du Printemps de Bourges.

Loisirs / culture - Les festivals d’été, une bonne affaire…

Les tournées, qui représentent 34% des droits récoltés par la Sacem, affichent une baisse de leurs recettes pour la deuxième année consécutive. L’association suit donc les festivals, qui lui ont permis de récolter, en 2011, 12 millions d’euros de droits d’auteur. C’est un peu plus de 15% des recettes liées au spectacle vivant. Mais, contrairement aux tournées, cette manne pourrait grandir. En effet, ces événements connaissent un développement de leur fréquentation. Foule de festivals. La Sacem tire à vue sur Hadopi et les télécoms. Jean-Noël Tronc, nommé la semaine dernière directeur général de la Sacem, a accordé une interview à Electron Libre dans laquelle il précise notamment ses positions concernant l'avenir d'Hadopi et la taxe Cosip payée par les opérateurs télécoms.

La Sacem tire à vue sur Hadopi et les télécoms

Concernant Hadopi, il souhaite une évolution de la loi afin de supprimer la suspension de l'accès internet en cas de condamnation, mais aussi les phases d'avertissements envoyés aux internautes. "Une autorité de régulation chargée des relations entre créateurs et utilisateurs de biens culturels est une bonne chose", explique-t-il, mais les internautes doivent pouvoir être sanctionnés sans sommation, surtout ceux qui mettent à disposition les oeuvres d'un auteur sans son autorisation. Manifestations musicales : une progression de 2% en 2011.

Acteurs extérieurs

Comment ils capitalisent sur la mort des chanteurs. Business is business.

Comment ils capitalisent sur la mort des chanteurs

Aussi triste ou dramatique que soit le décès d'un chanteur, les affaires reprennent vite le dessus. Voire très vite. Dernier exemple en date: Sony Music qui a augmenté le prix de l'album de Whitney Houston quelques heures seulement après la découverte du corps inerte de la chanteuse dans la baignoire de sa chambre de l'hôtel Beverly Hilton, dans la nuit du 11 au 12 février.

Selon une information du Guardian, la maison de disques a augmenté de 60% le prix de l'album "Houston's The Ultimate Collection" -réunissant les plus grands tubes de la voix du R'N'B. Son montant est ainsi passé sur iTunes (la plateforme d'achats en ligne d'Apple) de 4,99 livres à 7,99 livres, rapporte le quotidien anglais.

L'opération pouvait s'avérer juteuse, cet album figurant encore, mardi 14 février, en 4e position du classement des albums les plus vendus sur iTunes, tandis que son opus "Whitney" caracolait en tête des téléchargements d'albums. Les questions de la SACEM à ceux qui promettent d'abroger Hadopi. La Sacem ne connaît pas la crise… Comme le rappelle Emmanuel Berreta sur Le Point.fr, « les sociétés de perception, qui gèrent les droits des artistes et producteurs, n’avaient pas bonne réputation » .

La Sacem ne connaît pas la crise…

Publié ces jours-ci, le rapport de la Commission permanente qui contrôle ces organismes ne va pas arranger les choses. Un rapport qui devrait également horrifier les artistes dont le travail nourrit la bête… Le rapport note tout d’abord que les charges de gestion des sociétés collectives ont augmenté entre 2006 et 2008 trois fois plus vite que les perceptions. En 2008, plus d’un cinquième des revenus collectés (21,5 %) a été utilisé pour financer le fonctionnement-même des sociétés. Les scandales de la Sacem.

01net. le 10/01/02 à 07h00 La Sacem joue vraiment de malchance.

Les scandales de la Sacem

Lorsqu'elle a voulu baptiser sa nouvelle société internationale destinée à gérer les droits d'auteur version numérique (autrement dit à contrer les pirates de l'internet), elle a choisi... FastTrack, le nom d'un fournisseur de sites pirates*. Les intéressés auraient légitimement pu porter plainte pour contrefaçon ! La Sacem achève les petits commercants. Flickr - mermadon 1967 - cc Du même auteur Le scandale n’a pas été relayé par la presse, ou fort peu en tout cas, il s’agit de l’augmentation des tarifs que facture la SACEM aux commerçants (petits et gros) pour avoir l’immense privilège de mettre de la musique ou une radio.

Jusqu'ici, un commerçant de type « coiffeur de quartier » devait s'acquitter d'une taxe d'un montant variant entre 24 et 35 euros par an, mais cette taxe augmente en 2011 d’au moins 200 % pour les petits salons et de 1070% pour les gros ! Perceptions de droits doublé en 2011. Alors que se tient à Cannes le Midem, marché international du disque et de l’édition musicale, le président du directoire de la Société des auteurs,compositeurs et éditeurs de musique (Sacem), Bernard Miyet, dresse un premier bilan-perspective après plus de dix ans de mandat. Interview reproduite ici dans son intégralité. Sacem revenus de la musique en ligne. Malgré la poursuite de la chute des ventes physiques de disques, la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) a bouclé l'année 2009 dans le vert avec des perceptions (droits d'auteur) en hausse de 0,85% à 762,3 millions d'euros. Sur cette somme, 650 millions d'euros ont été redistribués aux ayants droit.

Sacem et hauts salaires. La Sacem règle ses comptes. La Sacem prête à la riposte judiciaire, faute de riposte graduée. La Sacem promet de lancer « des procédures par milliers ! Et s’il le faut par dizaine de milliers ! » si le projet de loi « Création et Internet » perd de son sens après le vote des députés. Lutte anti-piratage : la Sacem approuve sans réserve le projet de loi Hadopi.