background preloader

Etranger

Facebook Twitter

Le Mexique signe l'ACTA. Les Pirates européens réunis à Prague. Les délégués du Parti pirate international (PPI) d'une vingtaine de pays européens, réunis ce weekend à Prague, discutent notamment d'un programme commun en vue des élections européennes 2014 et d'une approche contre l'accord international sur la contrefaçon (ACTA).

Les Pirates européens réunis à Prague

"La conférence de Prague doit être un premier pas pour lancer une campagne commune avant les élections européennes de 2014", a déclaré aujourd'hui le vice-président du Parti pirate tchèque, Mikulas Ferjencik. Pakistan cherche outil de censure massive. Faire propositions. Voilà une petite annonce des plus surréalistes.

Pakistan cherche outil de censure massive. Faire propositions.

Le Fonds National de Recherche et Développement en Technologies de l'Information et de la Communication du Pakistan a publié une petite annonce dans tous les quotidiens pakistanais. Elle demande que les "universitaires, institutions de recherches, entreprises privées (et) organisations" émettent des propositions "pour un Système de Filtrage et de Blocage des URL au Niveau National". Le détail de l'appel d'offres (.pdf) publié le 2 février et ouvert jusqu'au 2 mars 2012 se trouve sur le site du Fonds. USA : bientôt une loi sur la protection des données personnelles. Alors qu’ACTA, SOPA et PIPA font grand bruit aux États-Unis, l’administration Obama a dévoilé il y a quelques heures à peine un « schéma directeur pour un projet de loi sur les droits des données personnelles afin de protéger les consommateurs en ligne ».

USA : bientôt une loi sur la protection des données personnelles

Cela passera notamment par un contrôle accru de la part des internautes eux-mêmes. Redonner confiance au Net La Maison Blanche explique que son but est qu’Internet demeure un moteur pour l’innovation et la croissance économique. Pour cela, les internautes doivent avoir confiance dans le réseau des réseaux. Protéger leurs données personnelles est donc primordial. La meilleure façon de protéger les données personnelles des internautes est tout d’abord de leur donner un maximum de pouvoir et donc de contrôle.

Une façon de détourner l'attention ? ACTA : Le lobbyisme américain propose son aide à la Cour de Justice de l'Union Européenne. Péripate, j’ai lu ! C’est écrit par des gens qui ne se sont même pas donné la peine de comprendre un traitre mot du droit qui régit ces droits, et font l’amalgame entre brevet, copyright et droit d’auteur.. Je lis ceci : "On ne (devrait pas) attribuer un droit de propriété à une idée. .... Personne ne (devrait pouvoir) revendiquer être propriétaire d’une idée et restreindre l’utilisation que nous faisons de cette idée à l’aide de notre travail et de nos ressources.

" Il n’existe dans la législation aucune possibilité de breveter une idée : les idées ne sont pas brevetables, pas plus que les concepts. Darwin n’aurait pas acquis de droits d’auteurs sur le darwinisme, Freud n’a pas déposé le concept de psychanalyse, Einstein n’a pas breveté la relativité. Quant au droit d’auteur, si l’on ne peut pas breveter une idée, ni même, un concept, on peut protéger une œuvre artistique : musique, poèmes, romans. Bien entendu, ceux qui n’ont jamais rien créé ne savent pas de quoi il s’agit. Des actions de protestation des internautes bulgares. Incompatiblé systéme américain. L'accord commercial anti-contrefaçon, plus connu sous son acronyme d'ACTA, est-il compatible avec la législation américaine ?

À en croire les représentants américains chargés de défendre les intérêts des États-Unis lors des négociations multilatérales, oui. Mais d'après le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO), rien n'est moins sûr. Dénonciation d'une coalition internationale - Journée internationale de mobilisation anti-ACTA samedi. Et cette journée est d’autant plus importante que la mobilisation produit déjà des effets au Parlement européen et qu’en l’état actuel, il y a bon espoir que l’accord ne passe pas.

Journée internationale de mobilisation anti-ACTA samedi

Raison de plus pour maintenir la pression. La semaine dernière a été à thématique Acta au Parlement européen. La Cour de Justice Européenne a été consultée pour statuer sur la compatibilité du texte avec le droit européen, les députés ont pu pauser leurs questions et des rapports de chercheurs sur le texte ont été écoutés. L’un a fait sensation.

Les conclusions de l’étude sont claires : les dommages qu’Acta causera s’il est adopté seront bien plus importants que ses bénéfices éventuels. Pétitions en Europe et aux États-Unis. Mise à jour 2 - La pétition contre l'ACTA lancée sur le site Avaaz continue d'engranger des milliers de soutiens.

Pétitions en Europe et aux États-Unis

Elle a dépassé depuis longtemps le cap du million de signataires, avec un peu plus de 1,25 million de signatures à l'heure où nous écrivons ces lignes. Abandon de l'usa ? USA interdiction publication TEXTE. L'Inde contre le traité ACTA. La première fois que nous avons parlé de l'accord de commerce anti-contrefaçon (ACTA), il y a deux ans, nous avions remarqué que les pays en développement les plus importants comme la Chine, l'Inde ou le Brésil n'avaient pas été invités à la table des négociations.

Le traité a été initié par les Etats-Unis, qui ont convié l'Union Européenne, le Japon, la Suisse, le Canada, l'Australie, la Corée du sud, et la Nouvelle Zélande. Seuls le Maroc, Singapour et le Mexique représentent depuis les "pays du Sud". La Pologne envisage de ne pas ratifier l'ACTA. La Chine rejoint l'Inde Anti-ACTA.