background preloader

Le marketing sensoriel

Facebook Twitter

Www.mdeie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/publications/outils_aide/gestion_entreprise/DDE_sensoriel.pdf. Définition Marketing sensoriel. Marketing sensoriel du point de vente et marchandisage sensoriel. Face à une offre produits/services qui se banalise, les commerçants doivent trouver d’autres moyens pour attirer le consommateur.

Marketing sensoriel du point de vente et marchandisage sensoriel

Les clients quant à eux recherchent le bien être et le confort d’achat. C’est dans ce contexte que les distributeurs ont cherché à proposer à leurs clients autre chose qu’un simple assortiment, mais une expérience de visite originale faisant appel aux sens et aux émotions. Le marketing sensoriel permet d’améliorer sensiblement l’atmosphère et l’ambiance dans un point de vente. Quelle est la place de chaque sens dans la perception et le comportement du consommateur ?

Comment combiner les facteurs d’ambiance (musique, senteurs, saveurs, couleurs, lumières, trafic, matières...) pour créer un merchandising sensoriel original ? Watch Video Logo olfactif at blinkx. Mim.blogs.appui.esc-toulouse.fr/wp-content/uploads/2008/01/market-in-mind-octobre-2007.pdf. Le marketing sensoriel comme axe de positionnement. Ce principe de théâtralisation de l’offre est notamment utilisé par les magasins Niketown aux Etats-unis ou en France par les « parcs de la forme »de Décathlon : le point de vente est complété par un complexe de loisirs et de pratiques sportives. Ces exemples d’enseignes montrent que le commerce de détail tend à manipuler l’aménagement du magasin en développant les variables d’atmosphère et sensorielle pour que la visite du consommateur constitue en elle-même une expérience positive, notamment par le biais des émotions qu’il éprouve. L’idée ne date pourtant pas d’hier.

C’est Aristide Boucicaut, le premier, qui l’a conceptualisée et mise en pratique au Bon Marché, à la fin du XIXe siècle. Le principe : la consommatrice devait pouvoir toucher, voir et sentir, dans une ambiance plus sonore les produits proposés par le magasin. L’ensemble des grands magasins parisiens ont suivi ce principe avec une scénarisation toujours de plus en plus poussée de leur offres. " Bibliographie. Marketing des sens : jusqu'où faut-il aller ? Pour mieux séduire le consommateur et se différencier des concurrents, marques et enseignes travaillent désormais le toucher et l’odorat.

Marketing des sens : jusqu'où faut-il aller ?

Et toujours la lumière, les couleurs, la musique. Attention cependant de ne pas lasser les clients … et le personnel des magasins. Longtemps, le marketing de l’offre fut une affaire simple : marques et magasins se souciaient en priorité de donner à voir les produits dans le linéaire et en travaillaient essentiellement le packaging et le merchandising. « Le consommateur mémorise d’abord la forme et la couleur d’une référence, puis son nom», valide Sophie Romet, à l’agence Dragon rouge. Une approche mono-sensorielle que la montée en puissance des sites marchands virtuels ne pouvait d’ailleurs que renforcer : « Internet est la négation même des cinq sens », constate Olivi er Saguez, directeur de Saguez Partners. Toujours plus d’audace dans les couleurs De nouvelles expériences à faire partager. Institut-gestion.univ-larochelle.fr/IMG/pdf/Lunardo.pdf.

Les magasins réveillent les sens. Une tasse de tisane aux 7 plantes offerte à l'entrée du magasin, des bruits d'eau qui s'écoule, une légère odeur de cèdre diffusée dans le point de vente...

Les magasins réveillent les sens

Soit une sollicitation du goût, de l'ouïe et de l'odorat. Voilà ce qui attend le chaland lorsqu'il pénètre dans une échoppe de Nature et Découvertes. L'enseigne, qui promet de « reconnecter le client urbain à la nature », a développé plus qu'une ambiance. Elle a créé un modèle. Celui de magasins usant à merveille des ficelles du « marketing sensoriel ». La matière n'est pas nouvelle. Le modèle Abercrombie & Fitch Sentir, voir, goûter, toucher et écouter. Ce qu'illustre à merveille Nature et Découvertes, mais aussi et surtout la chaîne américaine de « fashion ado » Abercrombie & Fitch. L'accent est mis sur le sonore et l'olfactif Une telle fusion des sens, véritable invitation à l'achat plaisir, reste encore rare.

En alimentaire, l'approche est différente. La promesse de la tendance. Des points de vente à l'épreuve des sens - SPECIAL POINT DE VENTE - Marketing sensoriel. Proposer au client une expérience de consommation faisant appel aux sens et aux émotions.

Des points de vente à l'épreuve des sens - SPECIAL POINT DE VENTE - Marketing sensoriel

Telle pourrait être la définition du marketing sensoriel. C'est un phénomène qui ne date pas d'hier. « Une véritable prise de conscience s'est opérée dans les années quatre-vingt-dix, explique Virginie Maille, professeur de marketing au Skema Business School, à Sophia-Antipolis. On s'est enfin rendu compte que le simple fait de placer des melons sous l'étal des marchés pour diffuser des odeurs ou même juste de peindre un mur, pouvait changer le comportement des clients. » Des propos que confirme Claude Nahon, directeur général du groupe Mood Media, agence de marketing sonore: « Les enseignes prennent conscience de l'importance d'introduire de la sensorialité dans leurs espaces.

Aiguiser les sens aide à identifier la marque et à fidéliser des consommateurs de plus en plus exigeants. » Trop de sens tue le sens Yves Rocher: chants d'animaux, chuchotements de femmes...