background preloader

"Crise des migrants"

Facebook Twitter

Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp. Jeudi 11 décembre. 12:38.

Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp

Dash nous a adressé ce message. “Comment je me sens ? En sécurité. Heureuse d’être ici parce que j’ai une chance de pouvoir faire quelque chose de ma vie. Mais je me sens seule parfois. Ici, certains ne voulaient pas de réfugiés. Lundi, on doit recevoir notre autorisation pour avoir le droit de rester trois mois, le temps d’obtenir celle pour rester trois ans. Les migrations internationales au XXIe siècle. Des facteurs récurrents ou nouveaux ? Les données disponibles sur les migrations internationales mettent en évidence une incontestable croissance.

Pour situer la crise migratoire actuelle dans la longue durée... – mercierhg

Faut-il l’interpréter comme une simple accentuation d’une tendance longue ou comme le résultat de facteurs nouveaux ?

Les migrations internationales au XXIe siècle. Des facteurs récurrents ou nouveaux ?

Pour répondre à cette question, il convient d’abord de cerner la réalité, et donc de prendre la mesure du phénomène, ce qui permettra d’en préciser les principaux ressorts. Une incontestable croissance de l’immigration La connaissance du nombre d’immigrants dans le monde provient des estimations de l’ONU qui reposent sur une définition précise, l’immigrant étant une personne qui vit dans un autre pays que son pays de naissance depuis au moins un an1. L’ONU indique donc 231,5 millions d’immigrants en 2013 contre 154,2 millions en 1990, soit une hausse de 50%. 1. En conséquence, même si la migration Sud-Sud est importante, elle demeure moins élevée que celle qui part d’un pays du Sud et a pour destination un pays du Nord.

La place primatiale confortée des États-Unis. Société de Géographie - Depuis 1821, la plus ancienne société de géographie au monde.

Une vidéo pour comprendre par des cartes la crise migratoire – mercierhg

La Turquie a du mal à retenir les réfugiés venus de Syrie. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marie Jégo (Istanbul, correspondante) Terre d’asile obligée pour les réfugiés du conflit syrien, la Turquie est aussi désemparée que l’Union européenne face à l’exode de ses réfugiés.

Pour comprendre les enjeux de la crise migratoire – mercierhg

L’aide financière promise mercredi 23 septembre par les dirigeants européens – un milliard d’euros débloqués en urgence en faveur d’Ankara et des Etats des Balkans – est certainement bienvenue pour le gouvernement turc.

La Turquie a du mal à retenir les réfugiés venus de Syrie

Ce dernier assure avoir déjà consacré 6,6 milliards d’euros à l’accueil des réfugiés syriens depuis 2011. Mais rien ne dit que cette enveloppe suffira à maintenir sur place les candidats à l’asile. Lire aussi : Réfugiés : l’UE débloque plus d’un milliard d’euros En première ligne entre la Syrie et l’Europe Depuis 2011, et le début de la crise syrienne, la Turquie a ouvert grand ses portes aux populations civiles victimes du conflit. Conditions de vie précaires dans les grandes villes « Le plus gros problème, c’était le travail. Les migrants : une chance ou un défi pour l’Europe ? A Izmir, le commerce de l’exil syrien. La Turquie, pont entre l’Orient et l’Occident ?

A Izmir, le commerce de l’exil syrien

Cette image, usée jusqu’à la corde, devient à Izmir autre chose qu’un cliché : des centaines de migrants, majoritairement syriens, y attendent l’espoir de passer sur la côte grecque. Autour de la petite gare où sifflent les trains arrivant à Basmane, il n’y a rien de cette prétendue langueur smyrniote. Des klaxons, des harangues de commerçants, des vendeurs à la sauvette visant ceux qu’on prendrait pour des routards avec leur sac à dos si on ne devinait pas des Syriens et des Irakiens préparant la partie de poker qu’ils joueront sur les eaux bleu foncé de la Méditerranée.

Certains semblent avoir compris ce qui les attend, et s’allongent sur le gazon à l’ombre. Dans le périmètre de la mosquée Çorakkapı, sur un capharnaüm de matelas et de couvertures posés à même le sol, des familles ont élu domicile provisoire. Migrants: trois cartes pour comprendre. A travers le monde aujourd'hui, un être humain sur 122 est un réfugié, un demandeur d'asile ou un déplacé interne.

Migrants: trois cartes pour comprendre

Soit 4 fois plus en 4 ans. En 2014, chaque jour, quelque 42.500 personnes ont été dans l'obligation de se déplacer, pour cause de guerre, de conflit ou de persécution. Quelle est la réalité de ces mouvements de population sans précédent ? Retrouvez des témoignages, des analyses et 3 cartes interactives. Où vont les réfugiés érythréens ? Un groupe de 300 migrants subsahariens, sur un bateau italien lors d'une opération de sauvetage près de Lampedusa Alessandro Bianchi © REUTERS La journée "Paroles de migrants" fait en particulier entendre le récit des réfugiés érythréens. 2è population de migrants à passer la Méditerrannée après les Syriens, les Erythréens fuient depuis des décennies le régime dictatorial d'Issayas Afewerki ; ils représentent en 2014 12% des réfugiés arrivés en Grèce et en Italie, selon le rapport du HCR diffusé le 1er juillet 2015.

Réfugiés. UNHCR. Réfugiés.