background preloader

Avril

Facebook Twitter

Comment proposer un casque de réalité virtuelle dans son office ou son musée ? Les visites virtuelles immersives sont en train de se développer avec une multiplication des supports, et l’adoption des formats 360° interactifs par Youtube et Facebook.

Comment proposer un casque de réalité virtuelle dans son office ou son musée ?

Pour autant, il n’est pas facile de proposer un casque de réalité virtuelle en libre service dans son office de tourisme ou son musée. Je vous propose de faire un tour d’horizon des solutions possibles. Les lunettes en carton son disponibles pour moins de 10 euros. L’utilisateur insère le smartphone dans le casque et regarde à travers les lentilles l’écran qui est divisé en deux : une moitié pour chaque œil. Ce dispositif permet de s’immerger dans une scène en 3D relief en images de synthèse, ou de regarder un film en 360° (2D, images réelles). Le système est composé d’un smartphone récent – écran large et processeur puissant – et d’un casque équipé de lentilles.

Le projet Wearality propose un faible encombrement et peut se greffer à votre smartphone. Google cherche à réunir les fabricants de casque de réalité virtuelle sous sa bannière. A l’origine du Google Cardboard, Google voit d’un mauvais œil l’immense diversité qui règne actuellement sur le marché des casques de réalité virtuelle.

Google cherche à réunir les fabricants de casque de réalité virtuelle sous sa bannière

Pour cette raison, la firme de Mountain View vient d’introduire un label qualitatif. Gros succès commercial grâce à son petit prix, le Google Cardboard se veut le casque de réalité virtuelle du pauvre. Fabriqué à partir de trois bouts de ficelle, quelques morceaux de carton, deux lentilles et un aimant, l’accessoire peut être fabriqué facilement par n’importe quel internaute. Pour leur épargner du temps, plusieurs boites ont néanmoins fabriqué des répliques du cardboard, vendues une bouchée de pain. Visiblement agacé par la conduite de ses “partenaires”, Google chercherait aujourd’hui à imposer un label qualitatif qui assurerait aux acheteurs de ces casques de réalité virtuelle que le casque en question sera bien compatible avec toutes les applis Cardboard présentes sur le Play Store.

Réalité virtuelle : quelles conséquences pour le cerveau. Un nouveau marché semble s’ouvrir pour notre plus grand plaisir.

Réalité virtuelle : quelles conséquences pour le cerveau

Il s’agit de celui des casques de réalité virtuelle qui permettent de vivre des expériences toujours plus folles. Mais à nouvelle technologie nouvelle peur, certains se sont inquiétés des conséquences de ces expériences sur le cerveau et la vue des utilisateurs. Un smartphone et un simple casque en carton permettent aujourd’hui de faire vivre de nouvelles aventures immersives aux utilisateurs. VenturBeat a mené l’enquête en interrogeant des experts sur le sujet. Il semblerait que les casques de réalité virtuelle posent un double problème de recul, pour les yeux et le cerveau ainsi que pour les scientifiques.

Le premier élément à retenir concerne la visualisation stéréoscopique, offrant une perception du relief à partir d’une image plane. . « Nous pensons que le cerveau doit lutter contre son couplage normal [entre distance réelle et recul de l’écran] pour traiter le problème, rendant certaines personnes mal à l’aise. » Les 12 casques qui vont faire la réalité virtuelle. Les casques d’immersion font les choux gras de la presse mais très peu sont sur le marché.

Les 12 casques qui vont faire la réalité virtuelle

Au milieu d’annonces souvent aussi virtuelles que la réalité qu’elles proposent, Makery a fait le tri. Pas un festival ni une rencontre sur l’innovation qui n’ait sa petite démo de casque de réalité virtuelle (VR). Pourtant, six prototypes seulement sont déjà sur le marché, la plupart en kits de développement. Les autres n’en sont qu’au stade de projets plus ou moins bien financés. Entre les casques-écran (intégrés), qui ne sont guère autonomes (ils doivent être branchés sur un ordinateur) mais sont très puissants, et les boîtiers type Google Cardboard, qui hébergent un smartphone et trouvent leurs applications essentiellement sur Google Play et dans une moindre mesure l’App Store, nous avons passé en revue 12 casques.

Oculus Rift : celui par qui tout a (re)commencé Type : Intégré Kits dev : disponibles Sortie : la communication varie sur la date prévue. Comparatif : quel casque de réalité virtuelle acheter pour son smartphone ? 01net. le 03/04/15 à 14h50 Difficile de faire son choix parmi les différents casques de réalité virtuelle pour les smartphones.

Comparatif : quel casque de réalité virtuelle acheter pour son smartphone ?

Certes, les prix sont très abordables, mais leur qualité peut varier du tout au tout. Nous avons tenté de débroussailler le terrain en testant les principaux modèles présents sur le marché. Attention, nous n'évoquerons pas ici le fameux Oculus Rift, que nous avons déjà éprouvé, et qui n’est pas destiné aux smartphones. L’élément crucial : les optiques.