background preloader

3. la communication de crise

Facebook Twitter

Exemples de gestion de communication de crise

' Le client a-t-il toujours raison ? ' ou comment gérer la mauvaise foi des clients s'exprimant publiquement sur les réseaux sociaux. - Jérémie Mani - Il existe de multiples typologies de clients : râleurs, négociateurs, chronophages... mais le plus difficile à gérer a toujours été le client de mauvaise foi !

' Le client a-t-il toujours raison ? ' ou comment gérer la mauvaise foi des clients s'exprimant publiquement sur les réseaux sociaux. - Jérémie Mani -

Sur les réseaux sociaux, la tâche est encore plus ardue. La mauvaise foi s'y exprime publiquement et s'appuie sur la Communauté pour faire pression sur la Marque. Comment gérer ces cas ? Quel est le point commun entre les 3 verbatim clients ci-dessous, lus sur les réseaux sociaux :« Le personnel de cet hôtel est déplorable et nous a mal parlé. Ils n’aiment pas les touristes ? Dans les 3 cas le message est public, sur les réseaux sociaux, visible des autres « fans » ou « followers » de la communauté. Le premier internaute oublie de préciser qu’il fumait dans la salle de restauration et importunait les autres clients. Le deuxième internaute avait fait tomber son smartphone dans une piscine.

Enfin, le troisième avait posté plusieurs messages disant que le produit de grande consommation est cancérigène. Communiquer en période sensible: pourquoi, comment ? La crise économique a fortement « irrité » l’environnement dans lequel les entreprises évoluent.

Communiquer en période sensible: pourquoi, comment ?

Avec l’avènement d’internet, la société de l’information voit encore s’accélérer la dissémination des informations. Dans ce contexte, la mise en place d’une communication efficace et sereine constitue aujourd’hui une gageure pour l’entreprise. En période de crise, pensez à communiquer en interne. Communication interne En période de crise, pensez à communiquer en interne Par Phénélope Sémavoine Alors que nous vivons une crise sans précédent qui touche tous les secteurs de l’économie, nulle organisation n’est à l’abri.

En période de crise, pensez à communiquer en interne

Restructurations, fusions-acquisitions, remplacement de cadres dirigeants et plans de rigueur budgétaire sont autant de changements qui suscitent de nombreuses inquiétudes à tous les niveaux de l’entreprise. Il est alors important de renforcer les dispositifs de communication en interne afin de préserver la réputation des organisations, maintenir la motivation des collaborateurs et rétablir la confiance des équipes. Si les entreprises sont prêtes à communiquer auprès de leurs collaborateurs, trouver la bonne stratégie représente un casse-tête. Communication de crise : Ça passe ou ça casse. Les entreprises le découvrent parfois à leurs dépends.

Communication de crise : Ça passe ou ça casse

Les "crises" d'aujourd'hui sont bien différentes de celles d'hier, l'opinion et les médias n'ayant plus la même lecture des événements. Catastrophes, irrégularités comptables, accidents d'exploitation, maladresses commerciales : face à une "crise", les courants actuels mettent généralement en avant les dysfonctionnements internes de l'entreprise et relèguent au second plan le caractère imprévu de l'événement.

Crises, scandales : faut-il aller jusqu’à changer de nom d’une marque ? Il faut savoir raison garder La force d’une marque tient dans son histoire et dans « le lien qu’elle a réussi à tisser avec les consommateurs », explique Pierre-Louis Desprez, expert en marketing stratégique et co-fondateur de Kaos Consulting.

Crises, scandales : faut-il aller jusqu’à changer de nom d’une marque ?

Pourquoi une marque ne doit pas céder dans les médias sociaux : le cas d’école Starbucks. Citoyens !

Pourquoi une marque ne doit pas céder dans les médias sociaux : le cas d’école Starbucks

On se revoit encore les brillants commentateurs du Social Media crier victoire quand Gap a tenté de changer son logo. La victoire de l’homme du PMU du riche (à savoir Twitter) contre la marque qui n’aurait rien compris aux attentes des consommateurs. Un peu comme quand on se croit faire la guerre en Iran depuis son petit PC bien au chaud en France. Un regain jouissif : frénétiquement faire partie d’un “mouvement”. 10 stratégies pour tirer parti de la crise : Fidéliser sa clientèle. Six conseils pour gérer une crise sur les réseaux sociaux. Ne pas communiquer avec ses clients mécontents peut véhiculer une image très négative de la société et attirer l’attention de personnes qui n’auraient même pas été concernées par le problème d’origine.

Six conseils pour gérer une crise sur les réseaux sociaux

Les sociétés doivent agir avec rapidité et perspicacité pour limiter le risque de voir leur réputation entachée et protéger leur marque. La plupart des sociétés surveillent déjà les médias sociaux pour avoir l’œil sur ce qui se dit sur leur compte. Réseaux sociaux : 4 principes clés pour profiter au mieux de forums de discussion. Ces forums, appelés des groupes, sont de puissants moteurs de contacts.

Réseaux sociaux : 4 principes clés pour profiter au mieux de forums de discussion

Mais pour y tisser des relations fructueuses il faut du temps. Communication de crise 2.0 : quels leviers pour les marques ? Kit de survie du (bon) consultant en e-réputation. Le business de l’e-réputation en France est florissant : 110 millions de CA pour 2010, plus de 150 agences, des articles de plus en plus nombreux dans les journaux… Mais qui dit business en développement, dit normalisation des pratiques pour mieux coller au marché, et paraître cohérent face au(x) client(s).

Kit de survie du (bon) consultant en e-réputation

Norbert, consultant, nous donne les clés essentielles pour « gagner en maturité sur cette approche ROIste transversale du leadership digital »… Bonjour Norbert, pouvez-vous rapidement vous présenter ? Bonjour, je m’appelle Norbert E, je suis actuellement consultant en brand reputation pour une agence full digitale 360 web social. Mes missions au quotidien consistent à gérer la valeur « réputationnelle » de mes clients sur les médias et réseaux sociaux. Pouvez-vous nous présenter quelles sont, à l’heure actuelle, les armes et techniques essentielles à tout bon consultant en e-réputation ?