background preloader

Melissou35000

Facebook Twitter

Animations pour personnes âgées ou handicapées- Famidac. Des coloriages pour adultes gratuits, à imprimer et à colorier Le coloriage n’est pas une activité à 100% destinée aux enfants : les adultes y ont droit également. C’est une activité reconnue pour ses vertus relaxantes, pratiquée depuis des siècles. Découvrez maintenant nos coloriages pour adultes, gratuits, à imprimer et colorier ! > www.coloriages-adultes.com Chantez ! Les paroles. Projet d'animation. L'APA pour qui ? L’APA pour qui La loi n° 2001-647 du 20 juillet 2001 relative à la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées et à l’allocation personnalisée d’autonomie fixe un certain nombre de règles générales d’accès à l’APA.

L'APA pour qui ?

Pour les demandeurs résidant à domicile comme pour ceux vivant en établissement, les conditions de résidence, d’âge et de perte d’autonomie sont identiques. La résidence Pour prétendre au bénéfice de l’APA, le demandeur doit attester d’une résidence stable et régulière en France. Au regard de la loi et du code de l’action sociale et des familles, cette disposition recouvre deux catégories de personnes : celles de nationalité française ayant leur résidence en France ; les personnes étrangères titulaires d’un titre de séjour en cours de validité.

Si la condition de résidence stable et régulière n’est pas remplie, le demandeur peut toutefois bénéficier de la prestation. Attention : La loi définit une condition de résidence et non de nationalité. Dans les textes. L’'APA, Allocation Personnalisée d'Autonomie. Vous désirez connaître vos droits aux aides financières et subventions ?

L’'APA, Allocation Personnalisée d'Autonomie

Pour une évaluation personnalisée du montant de votre aide, bénéficiez de l'aide gratuited'un conseiller Cap Retraite en remplissant ce formulaire. * champs obligatoires L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est entrée en vigueur le 1er janvier 2002 (lois du 20 juillet 2001 et du 1er avril 2003), remplaçant ainsi la Prestation Spécifique Dépendance (PSD). Alors que la PSD, qui datait de 1997, ne s'adressait qu'aux personnes fortement dépendantes (GIR 1 à 3), l'allocation personnalisée d'autonomie offre un soutien beaucoup plus large, même aux personnes ne présentant qu'une dépendance mesurée.En cela, l'APA est un droit universel, qui concerne l'ensemble des personnes âgées de 60 ans et plus, quel que soit leur revenu. L'allocation personnalisée d'autonomie permet d'offrir à chacun une prise en charge adaptée à ses besoins.

Qu’est-ce que l’APA. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) a été créée en 2001 dans le cadre de l’émergence progressive d’un cinquième risque de sécurité sociale lié à la dépendance des personnes âgées.

Qu’est-ce que l’APA

Elle est entrée en vigueur en janvier 2002. Cette aide légale est destinée aux personnes âgées de 60 ans ou plus qui ne peuvent plus, ou difficilement, accomplir les gestes simples de la vie quotidienne (par exemple se lever, se déplacer, s’habiller, faire sa toilette, ou prendre ses repas). L’APA permet alors de financer, au moins en partie, les aides rendues nécessaires par la perte d’autonomie. Cette allocation a certaines caractéristiques d’une prestation de sécurité sociale : Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des affaires sociales, 1.200.000 personnes âgées dépendantes bénéficiaient de l’APA à fin 2011 en France et dans les DOM, soit une augmentation de 2,0 % sur un an. Evaluer la perte d'autonomie. Retrouvez toutes les informations pratiques sur la perte d’autonomie : l’évaluation à l’aide de la grille Aggir et des groupes iso-ressources (Gir), le rôle du médecin traitant, les lieux où s’informer sur la perte d’autonomie comme le centre communal d’action sociale (CCAS) ou le centre local d’information et de coordination (Clic).

Evaluer la perte d'autonomie

Perte d'autonomie des personnes âgées. AGGIR : évaluer la perte d'autonomie d'une personne âgée. Dans l’acception courante, la notion de dépendance correspond au besoin d'une personne de faire appel à un tiers pour effectuer les actes de la vie courante : se laver, s'habiller, s'alimenter, se déplacer, etc.

AGGIR : évaluer la perte d'autonomie d'une personne âgée

Aujourd'hui en France, la grille AGGIR (Autonomie, Gérontologie Groupe Iso Ressources) permet d'évaluer le degré de dépendance des personnes âgées. Elle détermine, au travers d'une série de questions, leur appartenance à un des 6 groupes GIR ('Groupes Iso-Ressources') de la nomenclature, de GIR 1 à GIR 6. Cette grille a été élaborée par des médecins de la sécurité sociale, de la Société Française de Gérontologie et par des informaticiens. Comment évaluer la perte d'autonomie ? La perte d’autonomie des personnes âgées est évaluée selon des critères précis, à l’aide d’une grille "Autonomie gérontologie groupes iso-ressources" (Aggir).

Comment évaluer la perte d'autonomie ?

L’évaluation est faite par des professionnels de la prise en charge des plus âgés.