background preloader

Melissaptl

Facebook Twitter

SOLINIMUSSE

POUR SOLINIMUSSE Les ventes se réalisent aujourd'hui essentiellement dans l’hexagone grâce à ses cinq boutiques intégrées de Dijon et Beaune (20%), des épiceries fines (avec notamment la gamme à l’effigie du groupe Bernard Loiseau) et dans les rayons « produits du terroir » de la grande distribution (près de 50%). La société Mulot & Petitjean rEAlise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 5 M€. Elle travaille presque exclusivement sur le marché français (1 % d’export) et effectue 20 % de son activité à Dijon. Au total, l’entreprise ­fabrique une centaine de produits et emploie quarante-cinq salariés. « À long terme, nous espérons créer vingt-cinq postes équivalents temps plein avec la construction de la deuxième ligne de production », ­souligne Catherine Petitjean.

SITE POUR BIBLIOGRAPHIE. Liberscol - Cartable Numérique - Lycée Polyvalent E.J. MAREY,BEAUNE. Bienvenue sur l'environnement numérique du Lycée Etienne Jules Marey.

Liberscol - Cartable Numérique - Lycée Polyvalent E.J. MAREY,BEAUNE

Attention : Une maintenance du site sera appliquée tous les vendredis de 04h à 07h Attention : Liberscol est optimisé pour une utilisation avec Mozilla Firefox et Google Chrome. Les différentes versions d'Internet Explorer ne sont pas pleinement compatibles. Attention : Pendant la période des conseils de classe, une maintenance exceptionnelle sera faite chaque nuit de 1h à 4h. Le lycée E.J. Logo E3D académique dessiné par Anthony MORRISSET, élève en classe de 2de Réalisations de produits imprimés et plurimédia au lycée E.J. Retrouvez toutes les informations sur le site internet du lycée: lien Collectes Aspect économique Aspect environnemental Aspect social Retrouvez toutes les informations sur le blog E3D du lycée: blogue-ton-ecole Lycée labellisé «Ecocitoyen et Ecoresponsable» : Article du conseil régional, vidéo Article du rectorat Retrouvez toutes les informations sur le site internet du lycée: lien.

SOLINIMUSSE. INTRO! Pour melissa. III_ a- Extension de la fabrique espace muséographique et boutique. Pdp. Doc1. Tpe histo. Tpe intro. Tpe éco. Mulot & Petitjean s’agrandit. Mulot & Petitjean voit plus grand.

Mulot & Petitjean s’agrandit

L’entreprise dijonnaise, fondée en 1796, a décidé d’investir 6 M€ (lire par ailleurs) pour augmenter la surface de sa ­fabrique, située boulevard de l’Ouest. Une extension de 1 000 mètres carrés doit sortir de terre d’ici le mois d’octobre : « Si on continuait ­notre ­développement comme il est ­actuellement, on risquait de se retrouver en ­capacité de production insuffisante », explique Catherine Petitjean, directrice générale de la société depuis 1998. « Pendant un temps, nous avons pensé à déménager dans une zone d’activité économique à ­Dijon. Mais on a préféré rester sur ­place. Par rapport à l’aspect financier – il ne faut pas le ­cacher –, mais aussi pour le côté ­patrimonial : ici, c’est notre âme. » Un espace muséographique et une boutique L’extension servira principalement de lieu de stockage des matières premières et des produits finis.

La société Mulot & Petitjean réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 5 M€. La maison Mulot et Petitjean est la seule héritière de la tradition de fabrication de pain d. Pain d'Épices Mulot & Petitjean / Flashsite. Visite de la fabrique de pain d'épices Mulot et Petitjean. « Est-ce que tu aimerais visiter une fabrique de Pain d’épices, la Maison Mulot et Petijean à Dijon ?

Visite de la fabrique de pain d'épices Mulot et Petitjean

» Apprendre et voir comment était fait le pain d’épices traditionnel quelques jours avant Noël, c’est très esprit de Noël, ça : le fait de savoir que j’allais visiter une fabrique de pain d’épices, et j’avais déjà les yeux qui brillaient de plaisir. (un coup de fil comme un cadeau) Du pain d’épices à Dijon ? Je ne le savais pas, mais Dijon possède une véritable tradition du pain d’épices depuis le 19ème siècle. Réputé pour sa finesse, le pain d’épices de Dijon est issu d’une tradition qui remonte aux Ducs de Bourgogne. Après un vol un peu mouvementé dans un tout (vraiment) tout petit avion, nous (Anne, Audrey et moi) sommes arrivées à Dijon, où nous avons retrouvé Ophélie. Autour d’un café et quelques gourmandises (au pain d’épices, of course !) (Et l’odeur du pain d’épice, omniprésente… magique) Cette entreprise familiale est l’une des rares qui compte plus de 200 ans d’existence.