background preloader

Réalisation mémoire (recherche)

Facebook Twitter

Théorie d'apprentissage - Nasr Elayech. 1.

Théorie d'apprentissage - Nasr Elayech

Introduction On définit la méthodologie comme étant l'ensemble des méthodes, des techniques, de procédés (démarches) qui permettent d'atteindre les objectifs de l'enseignement. Nous proposons ici un ensemble de réflexions portant sur des méthodes, des techniques que nous estimons adaptées pour l'enseignement des sciences physiques. L'objectif de ce chapitre est d'expliquer la méthodologie adoptée pour évaluer l'engagement des élèves dans le processus d'apprentissage scolaire, et de l'impact de la motivation sur la réussite des apprentissages scolaires dans l'enseignement. On distingue deux grands types de classement des méthodes : CoursUE2 ContratDI Triquet. 3 grandes démarches scientifiques : la déduction, l'induction et la démarche hypothético-déductive. Ce sont les 3 démarches fondamentales de la recherche.L'induction ou la démarche inductive consiste à induire des énoncés généraux (des vérités) à partir d'expériences particulières, rigoureuses et systématiques.

3 grandes démarches scientifiques : la déduction, l'induction et la démarche hypothético-déductive

Le chercheur observe la réalité sans idée préconçue en cherchant à tout voir si possible, à tout entendre, tout sentir pour en déduire des concepts, hypothèses, théories, lois... Il s'agit d'une approche empiriste. Fondateurs : Francis Bacon, David Hume. CBprincipMedExp. Contrepoint — La méthode expérimentale. La méthode expérimentale est une démarche scientifique qui consiste à contrôler la validité d’une hypothèse au moyen d’épreuves répétées, au cours desquelles on modifie un à un les paramètres de situation afin d’observer les effets induits par ces changements.

Contrepoint — La méthode expérimentale

Elle se caractérise par une suite de vérifications in situ dont les conditions sont fixées par un protocole qui peut être repris à l’identique par tout nouvel expérimentateur et se distingue ainsi – et c’est la raison première du succès qu’elle a rencontré auprès des scientifiques – à la fois de l’observation directe et de l’empirisme, largement fondés sur le seul couple « observation-description » sans que soit formulée d’hypothèse qui ait une valeur explicative au moins potentielle. La question que soulève la méthode expérimentale est essentielle dans l’histoire générale des sciences. La recherche experimentale cours 21. Mise en place d'une méthodologie expérimentale : hypothèses et variables. La recherche en soins infirmiers présente de nombreuses ressemblances avec la recherche en sciences humaines et sociales dans la mesure où elle s’intéresse, entre autres, à des sujets comme l’anxiété, l’écoute, l’empowerment et l’autonomie, ou encore la formation, les compétences et les habiletés.

Mise en place d'une méthodologie expérimentale : hypothèses et variables

Elle a également des liens privilégiés avec les sciences de la vie, en particulier, la biologie et les sciences médicales. Ces diverses disciplines peuvent avoir des points de vue quelquefois radicalement différents sur les phénomènes naturels. Toutefois, pour élaborer les connaissances de leurs domaines respectifs, elles ont en commun de mettre en œuvre une approche scientifique qui permet que ces connaissances à propos des phénomènes étudiés soient basées sur des preuves accumulées au travers de recherches. De manière générale, un certain nombre de postulats sous tendent l’utilisation de la démarche scientifique.

Figure 1 - Cycle de la recherche (adapté de Beaugrand, 1988) Methodo. L'entretien collectif comme méthode expérimentale d'objectivation de l'identification nationale. Résumé : Dans son acception contemporaine, l'identité constitue un des efforts des sciences sociales pour concilier les dimensions sociale et personnelle, et notamment collective et individuelle, de l'activité humaine.

L'entretien collectif comme méthode expérimentale d'objectivation de l'identification nationale

Ce faisant, la notion d'identité recouvre toute une série d'ambivalences. Elle désigne à la fois ce qui persiste et ce qui change, ce qui caractérise un groupe ou une personne dans la durée et ce qui les distingue au cours du temps. Elle évoque tout autant ce qui est unique chez quelqu'un que les traits spécifiques qui font d'elle ou de lui le membre d'un groupe. Elle renvoie à ce qu'il/elle est objectivement et subjectivement, à la façon dont les autres le considèrent, l'identifient, autant qu'à ce qu'il/elle se sent être. C'est une notion employée aussi bien dans une acception essentialiste que constructiviste, et qui a cours tout autant dans le sens commun que sous la plume des scientifiques. Demindded2.