background preloader

Meliemel

Facebook Twitter

Mélanie Lapierre

L’admission judiciaire d’une formation théorique à l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap. Texte intégral 1La sexualité ne se réduit ni à l’acte sexuel ni à sa fonction reproductive.1 Bien plus, elle est « un aspect central de la personne humaine tout au long de la vie et comprend […] l’érotisme, le plaisir, l’intimité et la reproduction ».2 Dès lors, la « santé sexuelle » implique « la possibilité d’avoir des expériences sexuelles qui soient sources de plaisir »,3 et donc la nécessité que les droits sexuels « soient respectés, protégés et qu’ils puissent être comblés ».4 5 Gascon Hubert, supranote 1, p. 41, citant Delville J., Mercier M., Sexualité, vie affective et défi (...) 6 Gascon Hubert, supranote 1, p. 41 2Pourtant, « marquée par le tabou du handicap, notre société l’est aussi par celui de la sexualité ».5 Le défi posé par cette juxtaposition6 est d’une actualité prégnante.

L’admission judiciaire d’une formation théorique à l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap

Sexualité et handicap : les assistant(e)s sexuel(le)s pour une humanité de la rencontre. « … Un jour, il a su me dire : “moi je veux aller voir les femmes”.

Sexualité et handicap : les assistant(e)s sexuel(le)s pour une humanité de la rencontre

Une femme pour lui, c’était “une femme qu’on donne des sous”. […] On a débattu en équipe. J’ai souhaité prendre cette responsabilité, compte tenu des aspects un peu légaux, voire éthiques ou moraux pour certaines personnes [du service] de l’accompagnement. On a vécu une journée à chercher cette fameuse “femme bordel” … Alors on est passé […] par des tas de péripéties… Mais surtout à nouveau par du rejet. […] C’est-à-dire que Louis se faisait renvoyer systématiquement du fait de son apparence, du fait de sa différence… jusqu’à un moment où on a trouvé, en fin de journée, une de ces “femmes bordel” qui s’est adressée à lui complètement autrement. Assistance sexuelle. Photo du film The Sessions de Ben Lewin, avec Helen Hunt et John Hawkes. © Fox, 2013 La France semble bien en retard en matière d’assistance sexuelle, un terme d’ailleurs peu compris dans la mesure où nous n’en n’avons en général jamais entendu parler.

Assistance sexuelle

Assistance sexuelle Dans les années 1970 aux USA, à la suite des travaux de Masters et Johnson, qui ont été les pionniers de la sexologie mondiale, de nombreux sexologist ont été formés pour aider à prendre en compte les troubles sexuels et accompagner les patients en difficulté à retrouver une fonction sexuelle. Avis ndeg118. Assistants sexuels: Bachelot contre.

Philippe Barassat : « Indésirables est plus un film sur la prostitution que sur le handicap. » Dix jours après la sortie d’Indésirables, alors que le Sénat a entamé lundi 30 mars la discussion de la proposition de loi « renforçant la lutte contre le système prostitutionnel », Philippe Barassat revient sur la genèse de son film.

Philippe Barassat : « Indésirables est plus un film sur la prostitution que sur le handicap. »

Une œuvre militante en faveur de l’accompagnement sexuel des personnes handicapées. Faire Face : Pourquoi avoir eu l’idée de tourner un film sur l’accompagnement sexuel ? Contre l'assistance sexuelle pour les personnes handicapées. L’organisation de la première formation d’assistants sexuels pour les personnes handicapées par l’association l’APPAS, présidée par Marcel Nuss, et la sortie du film Indésirables ont relancé le débat sur l’assistance sexuelle.

Contre l'assistance sexuelle pour les personnes handicapées

A cette occasion, les défenseurs de cette solution se sont largement exprimés, laissant imaginer que la majorité des personnes handicapées souscrivaient à cette solution. Or, ce n’est pas le cas et certaines, comme nous, Elena Chamorro, enseignante, Mathilde Fuchs, militante associative, Lény Marquès, blogueur, Elisa Rojas, avocate, sont fondamentalement opposés à sa mise en place. “Je n'accepterais aucune assistante sexuelle si lui faire l'amour ne la fait pas elle-même trembler de plaisir”

J'ai trente ans cette année, je suis réalisateur de films documentaires, et j'ai un handicap moteur.

“Je n'accepterais aucune assistante sexuelle si lui faire l'amour ne la fait pas elle-même trembler de plaisir”

Mais pas un petit. Je suis même carrément lourdement dépendant. En toute illégalité, accompagnement sexuel et hypocrisie française. Du 15 au 18 septembre prochain, l’Association Pour la Promotion de l’Accompagnement Sexuel organise la quatrième formation pour futur(e)s accompagnant(e)s à la vie affective, intime, sensuelle et/ou sexuelle des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

En toute illégalité, accompagnement sexuel et hypocrisie française

Lors de cette session, nous formerons huit personnes, quatre hommes et quatre femmes – dont un couple, ce qui est une première. Quatre formations se sont déroulées en 18 mois qui ont permis d’accueillir 36 stagiaires au total, dont 40 % d’hommes. Accompagnement sexuel en France:la formation qui fait débat! - En ce moment (7537) Une formation à l'accompagnement sexuel "pour les personnes qui pratiquent, souhaitent pratiquer cette activité ou tout simplement s'informer sur cette thématique".

Accompagnement sexuel en France:la formation qui fait débat! - En ce moment (7537)

Près de Strasbourg, du 12 au 15 mars 2015. Une première dans notre pays ! Elle est organisée par l'APPAS (Association pour la promotion de l'accompagnement sexuel), présidée par Marcel Nuss, fervent militant sur cette question qui fait largement débat depuis des années en France sans que les choses n'avancent vraiment. CH(s)OSE. Accompagnement sexuel : que dit le droit ?