background preloader

Normes iso en ergo

Facebook Twitter

Respect des Normes ISO - Tests Utilisateurs. Testapic intègre idéalement sa démarche de test d’utilisabilité dans la mise en œuvre d’un processus de conception centrée sur l’utilisateur tel que défini dans les normes ISO 9241-11 et ISO 9241-210.

Respect des Normes ISO - Tests Utilisateurs

Norme ISO 9241-210 5 principes sont nécessaires à la satisfaction de cette norme : La prise en compte des utilisateurs en amont, de leurs tâches et de leur environnement ;La participation active des utilisateurs, et la compréhension de leurs besoins et des exigences liées à leurs tâches ;Une répartition appropriée des fonctions entre les utilisateurs et la technologie ;L’itération des solutions de conception jusqu’à ce que le système satisfasse aux exigences des utilisateurs ;L’intervention d’une équipe de conception multidisciplinaire visant une expérience utilisateur optimale.

Norme ISO 9241-11. Conception centrée sur l'utilisateur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Conception centrée sur l'utilisateur

La conception centrée sur l'utilisateur ou conception orientée utilisateur (UCD, User-Centered Design en anglais) est une philosophie et une démarche de conception surtout présente en ergonomie informatique, où les besoins, les attentes et les caractéristiques propres des utilisateurs finaux sont pris en compte à chaque étape du processus de développement d'un produit[1]. La norme ISO 9241-210 qui annule et remplace la norme ISO 13407[2] définit sept ensembles de pratique de base pour mettre en œuvre le processus de conception centrée sur l'utilisateur. La conception centrée sur l'utilisateur est principalement utilisée en conception informatique et s'appuie sur des critères d'ergonomie et d'utilisabilité. Principe[modifier | modifier le code] La démarche de conception centrée sur l'utilisateur repose sur l'idée que les utilisateurs finaux sont les mieux placés pour évaluer et utiliser le produit.

Définition[modifier | modifier le code] Partie 210: Conception centrée sur l'opérateur humain pour les systèmes interactifs. Nous nous engageons à ce que notre site Web soit accessible à tous.

Partie 210: Conception centrée sur l'opérateur humain pour les systèmes interactifs

Pour toute question ou suggestion concernant l’accessibilité du site, contactez-nous. © Tous droits réservés. Le matériel publié sur ISO.org est sujet aux mêmes conditions en matière de droits d’auteur que les publications de l’ISO et son emploi est conditionné par l’acceptation, par l’utilisateur, des conditions de l’ISO en matière de droits d’auteur régissant les publications de l’ISO.

Toute utilisation du matériel concerné, y compris sa reproduction intégrale ou partielle vers un autre site Internet, requiert l’autorisation écrite de l’ISO. Toute demande à cet effet doit être adressée à copyright@iso.org. La certification en ergonomie. Ce mémoire a été réalisé dans le cadre d’un mastère spécialisé en marketing et distribution au CNAM.

La certification en ergonomie.

La certification, notamment des logiciels, en ergonomie est un facteur de croissance potentiel de l’ergonomie. Elle est déjà effective en Allemagne grâce à l’organisme TÜV. “La certification est une activité par laquelle un organisme reconnu, indépendant des parties en cause, donne une assurance écrite qu’un produit, processus ou service est conforme à des exigences spécifiées.” (1) Trois notions apparaissent : Une tierce partie indépendanteUne preuve écriteDes exigences spécifiques se rattachant à un référentiel. La situation. La certification existe dans de nombreux domaines comme la qualité (ISO 9001), l’environnement (ISO 14001) ou la sécurité. La démarche 9001 a permis d’homogénéiser des pratiques, de formaliser les organisations, la documentation, la traçabilité et d’établir la confiance vis-à-vis des clients. Les Normes en ergonomie des logiciels. Sur le thème de l'ergonomie, on compte près de 35 documents normatifs relatifs par exemple, aux ambiances thermiques, aux postures de travail, aux signaux de danger et d'information, etc.

Les Normes en ergonomie des logiciels

Tous ces documents peuvent être commandés sur les sites Web des organismes de normalisation (vous pouvez trouver plus d'information sur les normes, leur processus d'élaboration, etc., à l'adresse L'objectif de cet article n'est pas de présenter toutes les normes disponibles en ergonomie. Il s'agit plutôt ici de vous indiquer les documents publiés et en cours d'élaboration en ergonomie des logiciels. Les normes ISO Comme l'indique Fenoulière (2002), « la normalisation n'est souvent perçue par les entreprises qu'au travers de son corollaire, la certification, passage obligé pour être reconnu par ses pairs, voire sanction indispensable pour être présent sur un marché ». Entretien avec L. Todeschini – Ergonomie et certification du processus. Introduction On entend souvent ici ou là qu’il serait formidable d’avoir un label ergonomique.

Entretien avec L. Todeschini – Ergonomie et certification du processus

Label qui permettrait de décréter, comme par magie, qu’un site serait ergonomique. Un peu à l’image des WCAG en matière d’accessibilité des sites web. Oui mais voilà, tout n’est pas si simple, dans la mesure où l’ergonomie d’un produit dépend de ses utilisateurs (leurs caractéristiques), de leurs objectifs, du contexte dans lequel ils utilisent le produit et de l’usage. Cela signifie t-il qu’aucune démarche de labellisation n’est possible en ergonomie ? Laurent Todeschini, à l’origine de nombreux travaux normatifs, notamment dans le domaine de la certification du processus centré utilisateur, nous livre quelques-uns de ses plus passionants secrets.

La fiche de Laurent Todeschini Ergonome à la DGA Angers Formation : DU d’ergonomie et de physiologie du travail, DU d’ergonomie du travail informatisé, Master 2 sciences de la vie et de la santé, mention ingénierie biomédicale, spécialité ergonomie. M.