8/09/11

Facebook Twitter

Où en est « le réveil arabe » (I) ? Alors que l’automne commence dans quelques jours, alors que la chute du régime de Ben Ali date d’environ huit mois, où en est « le réveil arabe » ?

Où en est « le réveil arabe » (I) ?

Une nouvelle fois, la question est posée par différents observateurs, mais aussi par des acteurs : les révolutions arabes sont-elles finies ? La première remarque importante est que le mouvement ne s’est pas arrêté, malgré une terrible répression — en premier lieu en Syrie —, malgré les tentatives de retour en arrière et l’organisation au niveau régional (et international) d’une « contre-révolution ». Nous nous limiterons dans cet envoi aux trois pays dont le régime est tombé : Tunisie, Egypte et Libye, et reviendrons ultérieurement sur les autres (Syrie, Yémen, Bahreïn, etc.) ainsi que sur les dimensions régionales. Le mouvement se poursuit là où les régimes ont chuté, d’abord en Tunisie et en Egypte. “Roof-top Pubs, a Beirut specialty”, says CNN « The Lebanese Inner Circle : Blog. Al-Akhbar Now Has an English Edition. Thousands of old photos of Lebanon and the middle east. Egypt: A Lebanese blogger is deported from Cairo airport.

Réseaux sociaux : Le Monde est champion, France 24 cartonne. Quand on est un site d’actu, pas besoin d’être un mastodonte pour être populaire sur Facebook et sur Twitter.

Réseaux sociaux : Le Monde est champion, France 24 cartonne

C’est ce que prouve la deuxième édition de ce palmarès, établi avec une sélection d’une cinquantaine de médias généralistes français présents sur les deux principaux réseaux sociaux. Si Le Monde conserve la première place, il est en passe d’être rejoint par France 24 : ils sont plus de 420 000 à « aimer » la chaîne d’info continue sur Facebook, soit une hausse de 495% depuis décembre ! En comparaison, Le Nouvel Observateur, dont le portail est l’un des plus fréquentés, en compte à peine plus de 22 000... L’Equipe complète le podium, grâce notamment à une belle progression sur Twitter. Numérique - Article - Shankaboot ou le succès du Web Drama, une première dans le monde arabe. Shankaboot est une série vidéo interactive sur le Web ou une Web-série, filmée à Beyrouth - la capitale du Liban.

Numérique - Article - Shankaboot ou le succès du Web Drama, une première dans le monde arabe

Produite par Batoota Films[+] NoteBatoota Films a récemment déménagé à Beyrouth après 10 ans de production de programmes télévisés à Londres, notamment pour Al Jazeera, Channel 4 et BBC World Service. [1] – qui devient ainsi en mai 2009 le premier producteur unique de Web Drama dans le monde arabe –, financée par la BBC World Service Trust[+] NoteLa BBC World Service Trust est en charge du développement international de la BBC. Cette entité utilise les médias afin d’informer, éduquer, motiver et divertir le public dans 40 pays du Moyen-Orient, de l’Asie, de l’Afrique et de l’Europe. Facebook et Twitter possèdent le plus grand nombre de liens partagés. Lftv.tv: la nouvelle télévision en ligne des Forces libanaises. 02-09-2011 | par M.

lftv.tv: la nouvelle télévision en ligne des Forces libanaises

-J. D. | source: CDL Lancée officiellement le 26 juillet, lftv.tv (Lebanese Forces TV) est la télévision en ligne du parti de Samir Geagea. Al Balad lance une radio. 06-09-2011 | par M.

Al Balad lance une radio

-J. D. | source: Al Balad Al Balad FM a vu le jour le 1er août, avec pour objectif de retranscrire sur les ondes les informations relayées dans les quotidiens arabe et français du même nom. Sous la direction de Zaher Shehayeb, une équipe à temps plein et partiel travaille en synergie avec les autres départements du groupe Integra (Al Balad) afin de produire diverses émissions de nouvelles, cuisine, divertissement, musique, en français, arabe et anglais. L’idée est d’atteindre l’audience la plus large possible. The Growth of Social Media: An Infographic.