background preloader

Megane17

Facebook Twitter

Service d'authentification. La génération Y accro au luxe. Les jeunes de 15 à 35 ans, dits de la génération Y ayant grandi avec l'ordinateur et Internet, raffolent du luxe.

La génération Y accro au luxe

Et ce un peu partout dans le monde. C'est le double constat d'une grande étude réalisée par Ipsos, sur la base des données 2009 et 2010 de son Observatoire international des clientèles du luxe, lancé en 2007 et reconduit depuis chaque année (lire l'encadré). Non seulement les jeunes aiment le luxe, mais ils l'aiment plus que leurs aînés, même si l'écart est plus réduit en France et au Japon. «Dans ces deux pays existe une culture du luxe plus prégnante qu'ailleurs, ce qui explique sans doute un rapport plus distant, plus raisonné, plus expert aux marques, même chez les jeunes», argumente Rémy Oudghiri, directeur du département Tendances et Prospective au sein d'Ipsos Public Affairs.

Le luxe fait rêver la génération Y. Besoin de valorisation. Luxe, Mode, et… Séries TV ! Le Luxe et la mode ont toujours été présents dans les séries TV.

Luxe, Mode, et… Séries TV !

Mais, si auparavant le phénomène était plus discret, il est aujourd’hui en pleine expansion. Plus question de cacher les logos ou les étiquettes. Bien au contraire, il faut désormais les exhiber avec fierté. En matière de placement produit ou de placement de marque (ce que les anglo-saxons désignent sous le terme de “branded integration deal” ou “branded entertainment”), la série la plus incontournable reste le mythique « Sex and the City », avec Carrie Bradshow, dont le dressing a fait rêver plus d’une femme. Pas un épisode, sans exception, qui ne met en valeur une marque de luxe. Emilie Lemoine , La construction de l'adolescent(e) américain(e) à travers les séries télévisées américaines (1990-2010) Utiliser les séries télévisées pour communiquer différemment auprès de la génération Y.

Utiliser les séries télévisées pour communiquer différemment auprès de la génération Y (Décisions marketing - N°74) 17 pages La génération Y pousse les marques à revisiter leurs stratégies de communication en prenant en compte son pouvoir d’influence démultiplié par les médias sociaux.

Utiliser les séries télévisées pour communiquer différemment auprès de la génération Y

Stimuler son attention et orienter sa prise de parole sont aujourd’hui des objectifs centraux pour les annonceurs qui souhaitent fidéliser les jeunes. Dans ce contexte de communication reconfiguré par le digital, cet article discute de l’intérêt de prendre en compte l’engouement de cette génération pour les séries télévisées afin de renouveler les discours des marques. En particulier, il examine les usages qu’elles provoquent et l’univers de références qu’elles utilisent et en tire des enseignements pour les marques qui souhaitent proposer des contenus destinés à recruter, animer et engager une cible jeune.

Communicating to Generation Y: how to use television series and why? UGLY BETTY : une série télé pensée pour faire la pub des marques de luxe - tibomasson sur LePost.fr (07:01) Publié partibomasson post non vérifié par la rédaction 16/01/2008 à 07h01 | vues | réactions La série culte Ugly Betty vient de débarquer en France, surTF1.

UGLY BETTY : une série télé pensée pour faire la pub des marques de luxe - tibomasson sur LePost.fr (07:01)

Saviez-vous que cette série drôle et féroce sur le monde de la modeétait tellement influente que les marques se battent pour que leursproduits y figurent ? (Source : La Chaussure et Les Femmes) Petit résumé : Ugly Betty est une série télé américaine au succèsinternational. Bref, tout comme le film "Le Diable s'habille en Prada", lasérie télé "Ugly Betty" suscite l'intérêt des marques de la mode : lesactrices y sont plutôt glamour et les audiences sont fortes.

Et oui, dans le série Ugly Betty, on se trouve dans le monde desmagazines de mode, les personnages portent des tenues fabuleuses et sebattent pour porter les dernières créations des meilleurs designers. C'estbien là la beauté de la série du point de vue des marques : pour letéléspectateur, rien de plus que normal que de citer Prada, JuicyCouture ou Gucci dans un tel contexte.

Séries TV fait ces marques de luxe de grandes stars / Guide de luxe. Ce qui a été commencé par Sex and the City dans les années 90 est devenu une tendance, une coûteuse à cela.

Séries TV fait ces marques de luxe de grandes stars / Guide de luxe

Le placement de produits dans les émissions de télévision est à la hausse. Nous prenons un oeil à quelques-unes des marques que les étoiles de ces spectacles ont rendues populaires Gossip Girl: Présentée comme la meilleure chose après Sex and the City, Gossip Girl prend cette affirmation très au sérieux. Marques haut de l'échelle de la mode, le spectacle a popularisé comme Harry Winston, Christian Louboutin, Loius Vuitton, Miu Miu, Pucci et Chanel pour n'en nommer que quelques-uns. Ce qui a vraiment pris le monde par la tempête sont cependant les macarons, Ladurée, une pâtisserie parisienne, qui ont été présentés comme des morsures douces préférés de Blair Waldorf.

Sex and the City: Cette série de télévision n'est plus à présenter. Entourage: On ne peut pas penser à Entourage et pas instantanément rediriger vers les voitures fantastiques sur le spectacle. Les séries TV et la mode. Les séries télévisées sur un podiumLes feuilletons sont devenus une vitrine de choix pour les couturiers, qui y trouvent un moyen efficace de vendre leurs produits.

Les séries TV et la mode

Elle déprime en manteau de fourrure Dior, va en boîte des Manolo Blanik aux pieds et mange dans un Fast-Food en tailleur Chanel... Sarah Jessica Parker, alias Carrie Bradshaw, l'héroïne de Sex & The City, est un cintre pour créateurs à elle seule. Pas un épisode de la série télévisée où elle ne change pas cinq fois de tenue en vingt minutes chrono. Luxe, Mode, et… Séries TV ! Gossip Girl: la série magazine de mode. Du côté de l’Upper East Side new-yorkais, on change de fringues cinq fois par jour et le moindre tour au supermarché est un défilé.

Gossip Girl: la série magazine de mode

Un sens du style qui déteint jusque de notre côté de l’Atlantique. On n'avait pas vu ça depuis Sex & the City. En trois saisons, Gossip Girl, série ado sur la haute société new-yorkaise, est devenue un rendez-vous incontournable pour toutes les fashion victimes. On y admire plus la dernière robe ou les dernières bottes d'une héroïne que ses affres existentiels et sentimentaux -même si Gossip Girl, disons-le une fois pour toute ici, est une série qui ne manque pas de charme, surtout quand elle rejoue les Liaisons dangereuses version lycée new-yorkais.