background preloader

Répétitions d'orchestre

Facebook Twitter

Entrée dans l'auditorium. Site internet. Présentation de l'orchestre - Le Grenier de ma grand-mère ! L'orchestre et les instruments. Dossier pédagogique réalisé par l'OCNA.

Biographies des artistes

Le Triple Concerto de Beethoven, ou l’art du partage d’Anne Gastinel. « Etre aussi connecté qu’en musique de chambre » Créé à Leipzig en février 1808, le Triple Concerto illustre ce que peu de compositeurs contemporains de Beethoven avaient osé faire : trois solistes réunis en une seule œuvre concertante, le « Triple » est un échange permanent, un équilibre subtil qui repousse les bornes du romantisme vers de nouveaux horizons.

Le Triple Concerto de Beethoven, ou l’art du partage d’Anne Gastinel

La violoncelliste française Anne Gastinel a choisi de faire appel à son ami pianiste Nicholas Angelich et au violoniste avec qui elle rêvait de jouer, Gil Shaham, pour cet enregistrement issu d’un concert avec l’Orchestre de la Radio de Francfort dirigé par Paavo Järvi. Le clarinettiste Andreas Ottensamer rejoint Nicholas Angelich et Anne Gastinel dans le trop rare « Gassenhauer-Trio » du même Beethoven choisi en complément de programme. Ludwig van Beethoven : Triple Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre op. 56, Trio pour clarinette, violoncelle et piano op. 11. Mouvement lent - Triple Concerto de Beethoven. Portrait de Johannes Brahms. Portrait de Ludwig van Beethoven. Symphonie n° 4 de Johannes Brahms. Les premier et dernier mouvements sont particulièrement soumis à cette logique de germination musicale : d’une graine (l’idée initiale : un court motif mélodico-rythmique) naît un arbre (un mouvement entier voire une symphonie entière).

Symphonie n° 4 de Johannes Brahms

Premier mouvement - Allegro non troppo Dans le premier mouvement, au tempo allant mais au caractère contenu, tout se joue avant la fin de la deuxième mesure.

Biographies des artistes

"Chantons sous la pluie" - Collège au cinéma 2012-13- Délégation Académique à l’Action Culturelle. MAIN TITLE (An American in Paris, 'S Wonderful, I Got Rhythm) Main Title (Singin' In The Rain) West Side Story [1] Prologue. West Side Story de Leonard Bernstein. Dans les années 1950 aux États-Unis, la comédie musicalegenre théâtral mêlant comédie, chant et danse revient à la mode.

West Side Story de Leonard Bernstein

Un célèbre quartier de Manhattan au cœur de New York tient le haut de l’affiche et réunit les plus beaux spectacles du moment : Broadway. Encore aujourd’hui, les touristes y affluent pour découvrir ce lieu original dédié à la production des comédies musicales ! L’œuvre, créée en 1957, est un véritable succès tant aux États-Unis que dans le monde entier. Pas moins de 732 représentations sont programmées lors de la production originale avant de partir pour une grande tournée mondiale.

La musique, la danse, l’histoire, tous les éléments sont réunis pour séduire le public. Par la suite, une adaptation cinématographique est réalisée en 1961. Dossier pédagogique - OCNA Nouvel horizon.

Biographies des artistes

Jean-Frédéric Neuburger. Portrait de Antonín Dvořák. À Prague, Antonín obtient aisément son diplôme.

Portrait de Antonín Dvořák

Pour gagner sa vie, il joue dans les bals et les brasseries jusqu’à ce qu’il devienne altiste dans l’orchestre qui assure les représentations d’opéras du Théâtre provisoire. La fosse du théâtre devient une véritable école de composition pour le jeune musicien, alors âgé d’une vingtaine d’années. FRANCK César - biographie. César Franck fut perçu comme la figure de proue de la musique française de la seconde moitié du XIXe siècle.

FRANCK César - biographie

Le rayonnement de son enseignement fut considérable. Entre spiritualité et sensualité, il laisse une œuvre au caractère énigmatique et d’une irrésistible force de séduction. César Franck en 10 dates : Symphonie du nouveau monde, DVORAK, Symphony No. 9, Dvořák.

Biographies des artistes

Portrait de Franz Schubert. Franz découvre très tôt l’opéraIl accompagne son camarade poète, acteur et éditeur Joseph von Spaun lorsqu’il est jeune, la première fois pour aller voir La Famille suisse de Joseph Weigl.

Portrait de Franz Schubert

La découverte d’Iphigénie en Tauride de Gluck l’impressionne beaucoup aussi., n’hésitant pas à vendre quelques manuels d’école pour se payer une place pour FidelioC’est le seul opéra de Beethoven, le seul opéra allemand aussi que le public viennois daigne aller écouter. à dix-sept ans. Émerveillé, il se persuade que la composition d’un opéra est le seul moyen pour devenir célèbre, à la manière de Gluck ou de Weber, et s’emploie à en composer un. Près d’une vingtainedont La Harpe enchantée et Les Frères jumeaux à 23 ans, L’Antre du plaisir du diable à dix-sept ans, mais il n’est pas représenté, pas plus que Fierrabras à 26 ans d’essais se succèdent, souvent inachevés, rarement représentés, et jamais au goût de la critique et du public. Certaines musiques de scène comme Rosamunde ont un peu de succès. Portrait de Johann Strauss. Il est parfois difficile de distinguer la musique de l’un ou l’autre des Strauss (en dehors de quelques valses célébrissimes).

Portrait de Johann Strauss

Les salles où ils se produisent à Vienne indiquent d’ailleurs seulement « Strauss » sur les affiches. Johann Strauss (le père) entame sa carrière au début du XIXe siècle dans un orchestre de danse, puis devient chef de son propre orchestre de 200 musiciensIl divise son orchestre en petites formations et les fait jouer aux quatre coins de la ville.. Il est alors surnommé « le roi de la valseIl en compose plus de 250. » et devient à 44 ans directeur des bals au château de SchönbrunnC’est la résidence de l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche, qui y passe presque tout son temps et y meurt en 1916.. Le rapport conflictuel qu’il a eu avec son fils Johann depuis le début se détend heureusement juste avant sa mort. Johann (le fils) a alors 24 ans et peut enfin espérer faire une carrière à la mesure de son talent. Portrait de Wolfgang Amadeus Mozart. Les derniers mois de Mozart à Salzbourg et le mariage avec Constanze.

Portrait de Wolfgang Amadeus Mozart

Notice d'oeuvre Symphonie n°8 "inachevée" de Schubert. Notice Métamorphoses de Strauss. Notice Concerto pour violon et orchestre n°3 de Mozart. Les Métamorphoses" de Strauss. Portrait de Johannes Brahms. Alberto Ginastera : biographie, actualités et musique à écouter. Alberto Ginastera naît au sein d'une famille de non musiciens à Buenos Aires.

Alberto Ginastera : biographie, actualités et musique à écouter

Il débute le piano à l’âge de sept ans et obtient une médaille d’or en composition en 1935. Parallèlement à la création de son premier ballet Panambi en 1937, il s’inscrit au Conservatoire national de musique d’où il sortira avec les honneurs. Au début des années 40, il créé son œuvre la plus fameuse : le ballet* Estancia op.8*, tandis qu’il bénéficie d’une bourse Guggenheim qui lui permet de partir aux Etats-Unis.