background preloader

Cyber attacks and leaks

Facebook Twitter

La campagne de Hillary Clinton visée par une cyberattaque. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Le réseau informatique utilisé par l’équipe de campagne de Hillary Clinton, candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine, a été piraté, ont affirmé vendredi 29 juillet des responsables du parti.

La campagne de Hillary Clinton visée par une cyberattaque

Cette attaque s’ajoute à celles qui ont visé la convention démocrate et un comité parlementaire démocrate chargé du financement des campagnes électorales des candidats à la Chambre des représentants. Dans un communiqué diffusé vendredi soir, Nick Merrill, porte-parole de l’équipe de campagne de Mme Clinton dit qu’un programme d’analyse de données utilisé par la convention démocrate mais aussi par l’équipe de campagne de la candidate et par un certain nombre d’autres entités a été « consulté ». « Le système informatique que nous utilisons pour la campagne a été examiné par des experts en sécurité informatique. Ils n’ont pour l’heure pas trouvé d’élément permettant de dire que nos systèmes ont été compromis », a dit M. Etat étranger. Wikileaks révèle des milliers de courriels sur la campagne du Parti démocrate américain. Le site Wikileaks a publié vendredi 22 juillet près de 20 000 courriels internes du Parti démocrate américain, qui éclairent les relations à couteaux tirés entre la direction du parti et l’ancien rival d’Hillary Clinton pour l’investiture présidentielle, Bernie Sanders.

Wikileaks révèle des milliers de courriels sur la campagne du Parti démocrate américain

Si Wikileaks n’a pas révélé l’identité de sa source, les regards se tournent vers les hackeurs russes qui ont piraté en juin les serveurs du Comité national démocrate (CND), avant de diffuser la partie des données dérobées qui concernait les dossiers du parti sur Donald Trump. Aucune information explosive n’a pour l’instant émergé de ces nouveaux documents, qui brossent pour la plupart le portrait de la routine des primaires. Révélés juste avant l’annonce par Hillary Clinton du choix de son colistier, ils semblent toutefois « confirmer l’impression des supporters de Bernie [Sanders] que beaucoup de responsables du CND préféraient Hilarry Clinton à Sanders », écrit le site américain Vox. Search the DNC email database. 2.

Search the DNC email database

Act normal If you are a high-risk source, avoid saying anything or doing anything after submitting which might promote suspicion. In particular, you should try to stick to your normal routine and behaviour. 3. Remove traces of your submission If you are a high-risk source and the computer you prepared your submission on, or uploaded it from, could subsequently be audited in an investigation, we recommend that you format and dispose of the computer hard drive and any other storage media you used. In particular, hard drives retain data after formatting which may be visible to a digital forensics team and flash media (USB sticks, memory cards and SSD drives) retain data even after a secure erasure.

If you do this and are a high-risk source you should make sure there are no traces of the clean-up, since such traces themselves may draw suspicion. Des hackers russes s’emparent de renseignements sur Donald Trump compilés par les démocrates. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alexis Orsini A en croire Robert Deitz, ancien conseiller de la CIA, le vol, par des hackers russes, de données concernant le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump dans la base du Comité national démocrate (CND), l’organisme directionnel du parti de Hillary Clinton, est clairement politique : « Le but d’une telle collecte d’informations est de comprendre les orientations de la cible visée. […] Elles peuvent servir à comprendre son style de négociations. » Selon le Washington Post, à l’origine de ces révélations, ce piratage a été commis séparément par deux groupes de hackers russes employés par Moscou.

Des hackers russes s’emparent de renseignements sur Donald Trump compilés par les démocrates

Le premier d’entre eux, surnommé « Cozy Bear », s’est introduit dès l’été 2015 dans le système. Il a donc eu accès pendant plusieurs mois aux e-mails et aux discussions instantanées du CND. Russian government hackers penetrated DNC, stole opposition research on Trump. Russian government hackers penetrated the computer network of the Democratic National Committee and gained access to the entire database of opposition research on GOP presidential candidate Donald Trump, according to committee officials and security experts who responded to the breach.

Russian government hackers penetrated DNC, stole opposition research on Trump

The intruders so thoroughly compromised the DNC’s system that they also were able to read all email and chat traffic, said DNC officials and the security experts. The intrusion into the DNC was one of several targeting American political organizations. The networks of presidential candidates Hillary Clinton and Donald Trump were also targeted by Russian spies, as were the computers of some Republican political action committees, U.S. officials said. But details on those cases were not available. [Russia denies DNC hack and says maybe someone ‘forgot the password’] [Russian hackers breach some White House computers] “We’re perceived as an adversary of Russia,” he said. D.N.C. Says Russian Hackers Penetrated Its Files, Including Dossier on Donald Trump.