background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Les Numériques - S'informer pour mieux acheter. Next INpact - Actualités informatique et numérique au quotidien. Accueil. Cnil. #salondulivre : decouvrez les chiffres du secteur du livre. Infographie : que font les enfants avec une tablette ? |   Android MT. L’application Xooloo App Kids, récemment nommée au Awards du MWC 2014 de Barcelone, est une appli de contrôle parentale installable sur les appareils Android. Grâce aux données collectées sur un panel de 10 000 utilisateurs Français agés de 3 à 12 ans, elle dresse régulièrement un palmarès des applications les plus utilisées par les enfants, ainsi que les tendances d’utilisation. Angry Birds est l'appli préférée des 3-12 ans, en revanche c'est la débandade pour Fruit Ninja Au delà du classement anecdotique, on se rend compte que les enfants (utilisant l’appli Xooloo) utilisent principalement des jeux.

Mis à part Gulli, le “Top 20″ est rempli de jeux. Plus étonnant, l’affirmation selon laquelle 1 enfant sur 3 est capable d’utiliser une tablette avant de savoir parler. L’infographie va plus loin, puisqu’elle s’appuie sur une étude anglaise pour affirmer que les enfants seront d’avantage enclins à aimer la lecture s’ils apprennent à lire sur un écran tactile en plus du livre. Partager ses livres papier : Booxup, le Airbnb des bibliothèques. « Nous sommes persuadés que le livre papier est encore légitime », annonce David Mennesson d'entrée de jeu. L'activité de Booxup se base malgré tout sur une application iOS et bientôt Android, qui permet l'accès à plus de 10.000 livres gratuits. Le piratage accueilli au Salon du Livre de Paris ? Pas vraiment, puisqu'il s'agit d'un service pour identifier et rencontrer les bibliothèques intéressantes à proximité.

Et les gens qui les possèdent. Robin Sappe et David Mennesson, cofondateur de Booxup - Salon du Livre de Paris 2015 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Pour résumer rapidement, que le développeur nous pardonne, Booxup fonctionne un peu comme un croisement entre Momox, le service de revente d'ouvrages, et Tinder, l'application pour trouver "l'amour" au coin de la rue. L'autre étape est un service de géolocalisation, qui permet de retrouver dans sa zone géographique les bibliothèques des autres utilisateurs, et les livres qui sont susceptibles de nous intéresser. Outils 2.0 en français by Portail SKODEN | ZEEF. Episode 32 : les bibliothèques.

Afin de comprendre les problématiques rencontrées par les entrepreneurs sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de consacrer une rubrique complète au décryptage de ces nouveaux outils par secteur d’activité. Vous pouvez retrouver les 31 premiers épisodes de cette série ici : Cette fois-ci, je vais m’intéresser à la communication social-média des bibliothèques. Problématiques du secteur Grandes ou petites, connues localement ou nationalement, les bibliothèques ont un vrai rôle à jouer sur les réseaux sociaux auprès des étudiants mais également des internautes/adhérents étant à la recherche de nouvelles lectures : – elles pourront informer les internautes de la vie de leur établissement – elles pourront les impliquer par diverses mécaniques d’engagement – elles pourront les conseiller dans le choix de leurs prochaines lectures / expositions Alors, cap sur des exemples concrets de bibliothèques ayant bien compris l’importance d’une communication social-média. 2) Impliquer les internautes.

L'avenir du livre : neuf futurs explorent l'objet et la lecture. Réinventer le livre et ses usages, au travers de visions d'artistes, revient à interroger tant les pratiques de la lecture contemporaine que les évolutions technologiques en cours. Le travail de l'auteur de même que les œuvres subissent l'influence de ces mutations, et l'on pourra découvrir une série de projets créatifs sur ce thème durant la London Art Book Fair, qui se déroulera du 25 au 28 septembre, à la galerie Whitechapel. « Le livre imprimé est présent partout, il fait partie de notre patrimoine. Il est du rôle d'un artiste ou d'un designer de comprendre cela et d'en franchir les limites.

Et s'ils ne le font pas, quelqu'un d'autre s'en chargera », explique Andrew Losowsky, journaliste, auteur et éditeur. Pour répondre à cette question d'une évolution du livre, neuf artistes et designers ont été investis d'une quasi divine mission : celle d'inventer le futur, et d'évoquer la place des auteurs, comme de la lecture, dans la société contemporaine. Pour approfondir. 'Il est impossible de transposer le monde physique au numérique' (EIBF) De Francfort : L'EIBF, fédération européenne et internationale des libraires, écrit une nouvelle page de son histoire avec l'élection de trois coprésidents, Fabian Paagman, Kyra Dreher et Jean-Luc Treutenaere, et le lancement de la Charte du Livre. Un texte défendant le travail des libraires et des bibliothécaires pour la circulation du livre, qui évoque plusieurs points.

Nous avons évoqué ces sujets avec les coprésidents, ainsi que d'autres questions annexes. De gauche à droite : Fabian Paagman, Kyra Dreher, Jean-Luc Treutenaere (© Wiktor Dabklowski) Le prêt numérique, une opportunité à considérer ensemble Exit le mythe de la cannibalisation des ventes par le prêt en bibliothèques, du moins pour le livre papier. . « Quand une bibliothèque achète un exemplaire papier, celui-ci est prêté à une personne à la fois. Pour limiter les effets négatifs du prêt numérique sur les ventes en librairie, la mise en place d'une chronologie des médias ne semble pas si opportune à la fédération. Le circuit du prêt des liseuses.

J’ai toujours manqué d’imagination pour les introductions un peu rigolotes et « aguichantes ». On va donc faire comme si je venais de vous proposer l’introduction du siècle. Aujourd’hui, on va parler du circuit de prêt des liseuses. En achetant des liseuses, j’imaginais bien qu’il y aurait quelques bricoles techniques à faire ou à vérifier sur les machines entre chaque prêt, mais j’avoue que je n’en avais qu’une vague idée. La période de médiation envers les collègues m’a été extrêmement utile à ce niveau-là. Résumons pour ceux qui n’auraient pas lu l’article : chaque collègue a eu l’obligation de tester la machine, de se retrouver en « tête-à-tête » avec elle. Cette période de médiation pour les collègues m’a permis de faire une première évaluation sur les besoins et les « risques » du prêt de liseuse : Dans quel état rentrent les machines après toutes les manipulations – plus ou moins douces – des nouveaux « lecteurs-numériques » ?

J’intercepte les machines entre chaque prêt. L'entrée du logiciel libre en bibliothèques se fait attendre. Dans nos sociétés modernes, les bibliothèques sont perçues comme des lieux de savoir, plus soustrait aux impératifs commerciaux que tout autre lieu de nos sociétés. Et pourtant, les professionnels de l'information sont soumis aux impératifs et exigences de sociétés privées, créateurs des logiciels utilisés pour faire fonctionner la bibliothèque. Des alternatives, libres, existent. (The Art Gallery of Knoxville, CC BY-SA 2.0) Les logiciels libres n'ont pas bonne presse : malgré les avantages évidents annoncés dès leur dénomination, les programmes gratuits et open source souffrent d'une certaine image de nid à bugs.

Certes, personne n'a compris Ubuntu, mais, « encadrée par les bonnes personnes, l'utilisation des logiciels libres en bibliothèques est tout aussi efficace, voire même plus, que celle des produits commerciaux », expliquent Corinne Flacher-David et Philippe Chabanon au Congrès mondial de l'IFLA, à Lyon. Gratuité, certes, mais surtout liberté Pour approfondir. La filiale de la BnF lance une collection de ebooks. Première approche de PNB pour les bibliothécaires français. Le Syndicat national de l'édition (SNE) et le ministère de la Culture se font fort de le rappeler et de le souligner : la France n'est pas en retard sur le prêt de livres numériques en bibliothèque. Le programme-pilote de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque), lui, est assurément en retard : prévu de février à juin 2014, il vient « seulement de commencer », nous expliquent les bibliothécaires responsables du service.

Fiche du livre Les Lisières, par Olivier Adam, dans le catalogue des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois Le service PNB à destination des établissements de prêt à la particularité d'inclure la librairie locale, qui vend les exemplaires des livres numériques aux bibliothèques. Pour Grenoble, il s'agit de la librairie Feedbooks (comme le précise Hadrien Gardeur, cofondateur, en commentaire), pour Montpellier de Sauramps, et pour Aulnay-sous-Bois de la librairie Le Divan (avec ePagine en prestataire numérique). Moderniser la bibliothèque avec un fonctionnement désuet ? Waterbear est un logiciel libre et gratuit de bibliothèque (SIGB) accessible directement en ligne. Waterbear est le premier logiciel de gestion de bibliothèque professionnel (SIGB) totalement libre, gratuit et accessible en ligne.

Cela veut dire qu'il suffit d'un ordinateur relié à Internet pour vous inscrire et disposer en quelques minutes d'un logiciel de bibliothèque proposant toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin : catalogage, prêt, retours, réservations, transit, import/export unimarc, échanges avec la BDP, revues (périodiques), acquisitions, statistiques… Vous n'avez rien à télécharger, rien à installer… tout se passe en ligne. Vous n'aurez pas non plus besoin de gérer les sauvergardes et les mises à jour. Waterbear va permettre aux petites bibliothèques ne disposant ni d'un budget pour l'informatisation, ni de compétences techniques pour installer un logiciel libre de bénéficier d'un SIGB de dernière génération. Vos usagers disposeront également d'un accès au catalogue en ligne enrichi grâce au portail libre Bokeh.

Aucun trackback pour l'instant. Développer la médiation numérique dans un réseau de bibliothèques existant. Plan d’action Photo CC de johanneslundberg Il y a quelques mois j’ai été amené à proposer un plan d’action pour un poste de chef de projet « Médiation numérique ». Je compile ici les lignes de force qui sont susceptibles d’être réutilisées dans d’autres contextes. Le plan d’action se déploie sur 3 axes principaux qui pourront être modifiés et affinés avec un groupe projet. 1/ La médiation numérique > Mise en place d’un groupe projet pour préciser le contenu de la politique numérique, en assurer le suivi et la mise en œuvre Ce groupe de travail sera composé de 5 à 10 personnes.

Rédaction de la charte de développement numériqueaffiner les objectifs et le périmètre de la politique numériqueréflexion et proposition sur les publics cibles qui pourront être différents selon les thématiques fortes à défendre : faire connaître le patrimoine à un public jeune ? Réflexion sur les outils de publication et de médiation en ligne Photo CC By MD68 WordPress:

Les bibliothèques prêtent des bornes WiFi pour lutter contre la fracture numérique. Plusieurs bibliothèques américaines s’apprêtent à se lancer dans le prêt de bornes WiFi pour des publics en difficulté. Cette initiative portée par des bibliothèques publiques à Chicago et à New York City s’inscrit dans une expérimentation de grande ampleur à destination d’habitants à faible revenu et visant à lutter contre la fracture numérique ceci avec une aide de la Fondation Knight. Les 2 projets proposent tout autant à apporter l’accès à l’Internet haut débit au sein de foyers et d’offrir des modules gratuits d’initiation à l’Internet avec un accompagnement humain comparable à ce que nous connaissons en Europe par les EPN (espaces publics numériques) ainsi que l’apport d’un programme éducatif adapté : apprentissage des langues, aide scolaire… Le but est d’offrir un accès complémentaire gracieux à Internet à des familles en dehors des heures d’ouverture des bibliothèques.

Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : International. 30 usages des médias sociaux en formation | Le blog de la formation professionnelle et continue. L’étude récente de la Cegos sur la formation en Europe fait ressortir une diversification des modalités pédagogiques. Un nombre important de salariés répondent apprendre via des conférences, des communautés de pratiques, des blogs, des wikis, des podcast… L’offre formation au sein de l’entreprise utilise peu (voir pas) ces modalités ce qui veut dire que les collaborateurs les utilisent en dehors du monde professionnel. C’est un enjeu pour les services formations d’enrichir leurs offres internes pour de pas laisser s’échapper ce leadership de la compétence.

La révolution numérique apportée par les médias sociaux touche tous les domaines : communication, commerce, formation … Ils deviennent un réflexe pour tous au delà des « digital native ». Je vous propose d’initier dans ce post une liste d’idées d’usages de ces nouveaux outils … ce recueil se veut collaboratif, je vais l’enrichir de vos idées et expériences. Le micro-Blogging (ex: Twitter) Le partage de photos (ex: Flickr, Picasa) Les agrégateurs de flux, les pages personnalisables. Un agrégateur de flux RSS est aussi appelé lecteur de flux (ou reader). Il s'agit soit d'une application web soit d'un logiciel, soit d'un module intégré à une messagerie qui permet d'afficher sur une page web personnalisable les nouveautés des sites / blogs sur lesquels on fait de la veille.

L'agrégateur de flux est donc lié directement à la syndication de contenu (via des flux RSS). L'utilisateur qui se syndique à un contenu fait dériver les informations auxquelles il s'abonne (par exemple, les derniers articles parus sur les blogs qu'il suit) vers la page web qu'il crée. Le contenu de cette veille est réparti sous la forme de widgets.