background preloader

SELFIE

Facebook Twitter

[MAJ] Selfie, un genre en soi. Ou pourquoi il ne faut pas prendre les Selfies pour des profile pictures « MOBACTU / by @laurenceallard. Selfie, tel est le nom de ce nouveau genre qui serait emblématique de la photographie smart et connectée.

[MAJ] Selfie, un genre en soi. Ou pourquoi il ne faut pas prendre les Selfies pour des profile pictures « MOBACTU / by @laurenceallard

La télévision titre sur « La folie du Selfie » dans des reportages où l’on voit des touristes se prenant en photo avec leur mobile retourné vers eux et derrière la Tour Effeil. Le genre Selfie est passé au J.T de TF1 et il offre désormais un nouveau répertoire d’actions photographiques de plus en plus observable. Le processus de consécration du genre « Selfie » et notamment son entrée dans l’Oxford English Dictionnary ont été suffisamment bien décrits notamment par notre collègue Pauline Escande-Gauquié. En parcourant la prose du web, on a parfois l’impression que ce terme vient requalifier des usages anciens d’autoportraits numériques par webcam ou mobile que l’on rencontraient notamment dans les profile pictures (#PP) des sites de réseaux sociaux.

Mais cette querelle d’usages anciens et des nouveaux genres n’est pas le propos de ce billet. . « Existe t’il un Art Mobile ? Le selfie, emblème de la photographie connectée. Je reproduis ci-dessous ma réponse aux questions d’une journaliste de Libération, à propos du dernier sujet à la mode, le selfie, intronisé mot de l’année par les éditeurs du Oxford Dictionary.

Le selfie, emblème de la photographie connectée

"Hi Mom", Selfie de Stewart Butterfield et Caterina Fake, cofondateurs de Flickr, octobre 2005 (copie d'écran de 2006). Le selfie est moins un objet photographique que la manifestation des nouvelles conversations connectées. Y a t’il une esthétique propre au selfie? La réponse est oui. The Social Psychology of the Selfie. The "selfie.

The Social Psychology of the Selfie

" I kind of cringe every time I hear that word, imagining Myspace-style angles, duck faces, peace signs and dirty mirrors. I'm not alone either. Many are hesitant to take and share photos of themselves, for fear of looking vain, vulnerable or being scrutinized. Le pape François sur une "selfie" Selfies dans le Bureau ovale. Sur son compte Twitter, Thomas Wieder, journaliste politique du Monde, qui suivait François Hollande durant son déplacement à Washington, a diffusé un autoportrait pris devant la Maison-Blanche, puis un autre, avec les chefs d'État interloqués en arrière-plan.

Selfies dans le Bureau ovale

«Selfie d'Obama» : une photo bien mal exposée. De l’enterrement de Nelson Mandela, diffusé en direct sur des centaines de chaînes de télé à travers le monde, vu par des millions de personnes, seule une anecdote semble restée.

«Selfie d'Obama» : une photo bien mal exposée

Celle de «Barack», «David», et «Helle» s’amusant à se prendre en photo lors de la cérémonie, comme de simples adolescents. Que c'est beau la photographie. In defense of funeral selfies. A new blog, Selfies at Funerals, documents the supposedly disturbing phenomenon of young people doing just that: turning their cellphone cameras on themselves during one of life’s most solemn moments.

In defense of funeral selfies

Business Insider has already rushed to turn this into teenagers-these-days link bait — so before this turns into the next panic over the state of today’s youth and how technology is distancing us from our own humanity, I have to ask: Doesn’t this seem like an entirely understandable reaction to death? When faced with our own mortality, we humans are notorious for desperately, and clumsily, seeking reassurance of our own vitality. It’s what’s behind so many funeral clichés, like drinking too much or falling into bed with a fellow griever. These are attempts at chasing the feeling of being fully alive. These days, selfies are how we make ourselves real, to ourselves and to the outside world. If we’re lucky, grief is a rare and unusual event. Des photos historiques en mode « selfie  Elu mot de l’année, le « selfie » fait totalement parti des nouveaux modes de la photographie.

Des photos historiques en mode « selfie 

Paris Photo Plateforme - « Le selfie, pathologie et emblème de la photographie connectée » par André Gunthert. Il prend 200 selfies par jour et tente de se suicider en échouant au selfie parfait. Le titre de cet article aurait très bien pu avoir sa place sur Le Gorafi.

Il prend 200 selfies par jour et tente de se suicider en échouant au selfie parfait

Et pourtant, un jeune homme âgé de 19 ans a bel et bien tenté de mettre fin à ses jours après s’être aperçu qu’il n’arrivait pas à prendre le selfie parfait. Danny Bowman, 19 ans, fut un temps obsédé par la mode du selfie. A 19 ans seulement, il a d’ailleurs entretenu son obsession en quittant l’école, et en refusant de sortie de chez lui 6 mois durant, préférant continuer sa quête du selfie parfait. En moyenne, l’adolescent avouait consacrer 10 heures par jour à essayer de saisir le meilleur selfie possible, et s’y reprenait souvent à plus de 200 fois. Là où c’est glauque, c’est qu’il a tenté de mettre fin à ses jours, suite à cette obsession, qui aura fini par le ronger de l’intérieur. Pourquoi les selfies sont bons pour l'ego : Chercher le désir de l’autre. Observatoire de la vie numérique des adolescents (12-17 ans) : Le « Selfie », portrait de soi narcissique ou nouvel outil de construction identitaire.

« Selfie » a été élu « mot de l’année 2013 » Le 18 novembre 2013, le mot « Selfie » a été élu « mot de l’année 2013 » par les auteurs du dictionnaire d’Oxford, après avoir fait son entrée dans ses pages en août dernier[i].

Observatoire de la vie numérique des adolescents (12-17 ans) : Le « Selfie », portrait de soi narcissique ou nouvel outil de construction identitaire

A la suite de la définition Une photographie qu’une personne a pris d’elle-même, généralement au moyen d’un smartphone ou une webcam et téléchargée sur un média social. [ii], la phrase de mise en contexte du mot donne d’emblée le ton de la réprobation morale qui entoure cette pratique : Des selfies occasionnels sont acceptables, mais il n’est pas indispensable de poster tous les jours une nouvelle photo de soi.