background preloader

L'évaluation d'impact social

Facebook Twitter

TRASI - Tools and Resources for Assessing Social Impact. Social Value International, Resources Center. EVPA (2013), A Practical Guide to Measuring and Managing Impact. UE (2014), Approches pour la mesure de l'impact social. Conseil Supérieur de l'ESS (2011), La Mesure de l'Impact Social. AVISE, portail de ressources. AVISE / Essec / Mouves (2013), Petit précis de l'évaluation d'impact social. L'Atelier IdF (2013), Utilité sociale et mesure d'impact, petit précis. L'Atelier IdF, portail. Au même titre qu'il existe des outils de mesure de la performance financière pour les entreprises classiques, la mise en place d'outils de mesure de la performance sociale peut s'avérer pertinente.

L'Atelier IdF, portail

L'évaluation de l'impact social des initiatives à finalité sociale semble devenue nécessaire dans un contexte où l'État et les financeurs publics et privés sont de plus en plus en demande de ce type d'indicateur, par le tarissement des fonds publics à destination des organisations d'intérêt général pour les premiers, par la recherche d'un investissement socialement « rentable » pour les seconds.

Dans ce contexte, et compte tenu de la disparité des outils internes d'évaluation de la plupart des structures de l'économie sociale et solidaire, sont apparues plusieurs méthodes visant à uniformiser les outils et indicateurs de mesure et à mettre en place des échelles d'évaluation. L'objectif de cette démarche consiste alors à trouver parmi ces méthodes celle qui est la plus adaptée. » » www.avise.org. Positive Economy Forum, "Measuring and Evaluating" (archives vidéos) LR Pr%C3%A9sentation Etude Evaluation. Center for Theory of Change.

The GIIN (Global Impact Investing Network), Knowledge Center. The GIIN, Getting Started with IRIS. IRIS is your free, online catalog for selecting performance metrics.

The GIIN, Getting Started with IRIS

In this guide, we’ll first cover all the basics, like how IRIS works (and how it will help you do your job). Then we’ll get into the more hands-on details, like how to choose metrics for your IRIS-based performance measurement program. Keep in mind, however, that even though selecting metrics is core to developing an impact measurement program, impact measurement doesn’t start and stop there. In this guide, you’ll learn: How IRIS works How to select metrics that matter to you How to avoid common mistakes This guide is designed with special consideration for the needs of fund managers and other investors managing a portfolio of companies. There’s no previous experience or specific expertise required to choose impact performance metrics. Why do you want impact data? Once you answer these questions, selecting your IRIS performance metrics is not difficult.

Now, let’s get started! Social Performance Task Force, SP tools. Cerise, réseau d’échange en microfinance. Social Value UK, SROI. IIES / ESSEC (2011, trad.), Guide du Retour Social Sur Investissement (SROI) IIES / ESSEC, La carte des impacts (grille pour le SROI) L'insertion par l'activité économique (2012), SROI. Mozaïk RH (2010), SROI. Passeport Avenir (2012), valorisation d'impact (étude Accenture) Entrepreneurs Ashoka (2012), valorisation d'impact (étude McKinsey) Ashoka (2013), Principe des coûts évités / valorisation d'impact (étude Accenture) J-PAL (Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab) J-PAL, Laboratoire d'action contre la pauvreté, a été créé en 2003 au département d'économie du MIT (Massachusetts Institute of Technology).

J-PAL (Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab)

Depuis, il s'est développé en réseau mondial de professeurs unis par leur utilisation de l'évaluation aléatoire comme moyen de répondre à des questions critiques pour la lutte contre la pauvreté. La mission de J-PAL est de réduire la pauvreté en faisant en sorte que les politiques soient fondées sur des preuves scientifiques. J-PAL cherche à atteindre cet objectif : en conduisant des évaluations d’impact rigoureuses - Les chercheurs de J-PAL réalisent des évaluations aléatoires pour tester et améliorer l’efficacité de politiques et de programmes visant à réduire la pauvreté.en influant sur les politiques - L’équipe Politiques Publiques de J-PAL procède à des analyses coût/efficacité pour déterminer les meilleures manières d’atteindre un objectif politique.

J-PAL / MIT, Free Online Course Materials. Valid MITx JPAL101x Certificate. Revue Tracés (2011), La Méthode d’évaluation aléatoire : apports et limites. 1 Je remercie Luc Behaghel pour son avis sur une première version de cet article. 2 Pour une présentation très complète mais plus technique, voir Duflo et al. (2007). 1L’usage de la méthode aléatoire dans le cadre de l’évaluation des politiques publiques se développe aujourd’hui plus que jamais1.

Revue Tracés (2011), La Méthode d’évaluation aléatoire : apports et limites

La France est l’un des pays où cette méthode a connu un essort aussi vif que récent, sous l’impulsion notamment du haut-commissariat aux Solidarités actives et à la Jeunesse. Précisons notamment que cette méthode n’est pas nouvelle, elle a d’abord été introduite par les sciences médicales et dans l’évaluation des médicaments. Aujourd’hui, aucun nouveau médicament n’est mis sur le marché sans être d’abord éprouvé par un dispositif d’évaluation aléatoire. La plus-value d’une politique publique 3En réalité, lorsque l’on introduit un programme, c’est en général la question de la plus-value qui est posée. 4L’inconvénient de ce concept est qu’il n’est bien sûr pas calculable directement. 161. 172.

Microfinance (2015), J-PAL Policy Bulletin. Banerjee & Duflo (2012), Repenser la pauvreté IMS Fondations et fonds de dotations entreprises pratique de l'evaluation. France Active (2012), étude d'impact. L'insertion par l'activité économique (2012), SROI. Mozaïk RH (2010), SROI. Passeport Avenir (2012), valorisation d'impact (étude Accenture) Entrepreneurs Ashoka (2012), valorisation d'impact (étude McKinsey) Ashoka (2013), Principe des coûts évités / valorisation d'impact (étude Accenture) Microfinance (2015), J-PAL Policy Bulletin. Positive Planet, "Facts and figures" Positive Planet bases its methodology of project evaluation on the 5 criteria of the DAC (Development Assistance Committee) of the OECD: Relevance, Effectiveness, Efficiency, Impact and Sustainability.

Positive Planet, "Facts and figures"

Positive Planet therefore commits to developing its M&E – to justify the trust of its public and private sponsors – by maintaining clear and transparent presentations of the authentic results of its projects. The M&E enables Positive Planet to ensure detailed controls, measuring impact and capitalizing on acquired experiences in the different lines of work, shared between our network experts. The sometimes fastidious and always rigorous evaluations, which are codified by procedures and norms, give a fair indication of the Positive Planet commitment on the ground.

In the light of its strategic re-orientation, Positive Planet will be handling projects which are more diversified, in terms of their nature, and more ambitious as regards their range. GIIRS Ratings. McKinsey, Social Impact Assessment portal.