background preloader

Articles chercheurs

Facebook Twitter

Société de l'information /Société de la connaissance. Vivons-nous une époque de changements ou un changement d’époque?

Société de l'information /Société de la connaissance

Comment définir les profondes transformations apparues parallèlement à l’introduction accélérée dans la société de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC)? S’agit-il d’une nouvelle étape de la société industrielle ou entrons-nous dans une nouvelle ère? « Village global », « ère technotronique », « société post-industrielle », « ère » ou « société de l’information » et « société de la connaissance » sont quelques uns des termes forgés pour tenter d’identifier et de comprendre la portée de ces changements. SensPublic MVitaliRosati Milad Doueihi. Milad Doueihi, Pour un humanisme numérique. 1 Milad Doueihi est actuellement titulaire de la Chaire de recherche sur les cultures numériques à l’ (...) 1Historien des religions de l’Occident moderne, Milad Doueihi s’intéresse depuis plusieurs années au numérique1.

Milad Doueihi, Pour un humanisme numérique

Dans un premier ouvrage sur le sujet, La Grande Conversion numérique (2008), il explorait déjà le devenir des sociétés au regard du numérique, notamment le processus qui amenait les technologies numériques à convertir le monde analogique en monde numérique. Privilégiant le concept de conversion plutôt que celui de révolution, il instaurait un rapport de continuité entre la religion et le numérique tout deux étant « des techniques de la médiation et de la communication qui, chacune à sa manière, modifient les rapports entre les individus et la collectivité et mettent en place une nouvelle dimension éthique capable d’influencer et de façonner les actions et les comportements. » (p. 41) 2Pour un humanisme numérique vient prolonger ses premières observations.

Représentation de soi et identité numérique. Notes Sur l’observation abstractive de la personne et le schéma-silhouette de soi dans la communication médiée par ordinateur, voir également notre analyse (Georges, 2007 : p. 39-42). « Ce mouvement de rapport avec soi, de dialogue avec soi à travers les autres, s’atteste à travers les marques d’adresse explicites à l’autre (“Qu’en pensez-vous ?”

Représentation de soi et identité numérique

, “Êtes-vous d’accord avec moi ?” , “Laissez-moi un commentaire”, ou encore “Signez mon livre d’or pour laisser une trace de votre passage.”) » (Klein, 1999) Nous utilisons le terme d’embrayage en référence à l’analyse rhétorique de la métaphore. Georges fbidentities2. INSO 153 0022. Les pratiques numériques entre écrit et sociabilité 1. Questionsvives 988. EMPA 076 0057. DOCSI 491 0062. FadBen2012 BroudouxV3. ArticledefOE. Simonnot2008 CompetencesUsagers. Article Sylvie Octobre.