background preloader

3e

Facebook Twitter

De l’évaluation à la sélection de l’information – Cactus Acide. Les 3 séquences que je propose ici peuvent être menées dans la continuité ou être transposées pour être abordées dans leur unicité selon les objectifs visés et le contexte de l’activité. Dans cette seconde hypothèse, il faudra simplement envisager la constitution, a priori ou par les élèves pendant l’activité, d’un corpus de documents dont le contenu apporte des thèses ou points de vue contradictoires. La version pdf. Séquence 1 : Projet « Historiae », énigmes historiques… et controverses. Séquence : J’envisage cette séquence sur une durée de 5 heures qui peuvent être portées à 6h ou 7h selon que l’on y intègre les séquences 2 et 3 (ci-dessous).

Problématique : Pour échanger régulièrement avec les élèves sur cette question, j’ai pris conscience qu’ils ne supposaient pas l’importance d’une phase d’évaluation avant de prendre pour vraie une réponse à la question qui leur à été posée dans le cadre d’une activité. Niveau concerné :Élèves de Seconde en AP. Objectifs d’apprentissage : Sources : Sujet réflexion téléphone portable. Les élèves de Collège ont souvent du mal à argumenter et à développer leurs idées.Comment dès lors les aider à mettre en ordre leur pensée et à envisager un problème sous différents angles ?

Le sujet choisi est celui de la place du téléphone portable dans la vie des adolescents et leur épanouissement. Il s’agit donc de lier méthodologie et éducation aux médias et à l’information. Cadre : séance d’une heure en classe entière de 4ème par le professeur documentaliste en responsabilité lors d’une heure de Lettres après échange avec leur enseignant de discipline. Réalisée et conçue par Marion Utéza : marion.uteza@ac-besancon.fr *protected email* Objectifs : – Préparer à l’écriture d’invention proposée au Brevet.– Conscientiser l’utilisation du téléphone portable et ses effets. – Initier au débat.

Déroulement en trois temps :Un premier temps collectif : comment peut-on organiser ses idées ? Des repères sont indiqués sur le tableau :De quoi parle t-on ? Dernier temps : la restitution. Infaux mag / ƃɐɯ oɟuI. Prétextant la semaine de la presse (transformée ici en mois de la presse), deux classes de 4e ont réalisé un journal à double sens de lecture : Info mag / ƃɐɯ xnɐɟuI. Modalités : discipline : Lettres (Mme D. Brunet) programme : informer, s’informer, déformer (cycle 4)niveau : 4eeffectif : deux classes (séparées)durée : 7 à 8 x 55 min (par classe)lieu : CDI et salle de lettresmatériel : vidéoprojecteur, connexion internet, feuilles A3, copies couleurs des photographies et copie n&b des articles, fiche élève, installation préalable du logiciel gratuit Fais ton journal, compte freemium flipsnack pour créer un flipbook final Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : Déroulement : séance 1 : Qu’est ce qu’une information ?

Bilan : Il est essentiel de prendre des articles courts, car les élèves ont tendance à lire les articles en entier pour trouver un point commun (ou à se décourager à la perspective de les lire en entier, et donc de se mettre au travail). WordPress: Lettres - lien hypertexte, zone hyper sensible : une invitation à se rendre au cœur de questions d’écriture. Étape 1 : Énoncer la consigne et fixer des contraintes Afin de donner tout son sens à l’exercice, on établit une contrainte : le lien hypertexte mènera à une image (une photo, un dessin, un tableau). Ni article, ni son, ni musique ou vidéo qui rendent le retour au texte-source compliqué en raison de la longueur du détour qu’ils requièrent.

Cette contrainte s’explique par la puissance évocatrice de l’image qui parle aux sens autant qu’à l’intellect, qui se donne dans son immédiateté tout en exigeant un travail d’observation et de déchiffrage. En un sens, l’image entre en adéquation avec l’objet poétique qui montre ou suggère mais ne raconte pas. Deuxième contrainte : le lien hypertexte ne sera ni une explication, ni une illustration du mot-source.

Pas de redite superflue ou de paraphrase : l’image doit être personnelle, originale et offrir un accès à quelque chose d’intime. Étape 3 : Vers la prise d’initiative Étape 4 : Du « je » engagé au « nous » impliqué. Séance : découverte du CDI et d’E-sidoc (2nde) Accueil > Séances pédagogiques > Séance : découverte du CDI et d’E-sidoc (2nde) Objectif de la séance : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : effectuer une recherche en autonomie via le logiciel E-sidocs’orienter dans le CDI pour repérer des documents précis Modalités : Niveau : 2ndeDiscipline : ECJSEffectif : demi-groupe (18 élèves)Durée : 1hMatériel : 4 ordinateursProduction : questionnaire sur les ressources mobilisables durant l’année scolaire en lien avec le programmeÉvaluation : formative Déroulement : Accueil des élèves, brève présentation du CDI et de ses missions, objectifs de la séance, constitution de 2 groupes de 4 binômes chacun. (5 min)Execution de l’un des deux modules (20 min), puis changement de module (20 min)Retour d’expérience : bref récapitulatif de ce qui peut être trouvé au CDI, des outils de recherches + courte présentation des espaces numériques du CDI (ENT, facebook). (5 min) Contenu disciplinaire : WordPress: J'aime chargement…

EPI - Art et Résistance - Classe de 3ème. Consignes : Quoi ? Compléter une feuille, Comment ? Faire une recherche rapide, avec les informations essentielles, sans perdre de temps. Noter la source et dire si elle est pertinente ou pas. Un élève sur l’ordinateur, un autre sur une encyclopédie. Pourquoi ? Distribution des 7 œuvres et de la feuille à compléter. Séparation en sept groupe de deux élèves. Une fois la fiche complétée, les sept groupes se séparent en deux, l’un est le groupe A et l’autre le groupe B (si co-animation). Chaque élève présente en quelques phrases aux autres membres du groupe son œuvre, son contexte et ses sources. Si le professeur documentaliste est seul, il n’y a pas de séparation en groupe A et B, les élèves restent en groupe de deux lors de la présentation de leur travail.

Les présentations ne doivent pas durer plus de deux minutes. Chaque élève choisit son œuvre préférée parmi les œuvres du corpus et justifie son choix. Total : 50’