background preloader

Mcdesgagnes

Facebook Twitter

Étienne Desgagnes

Musique

Film en streaming : sites, risques encourus... Tout ce qu'il faut savoir - Linternaute. Le streaming, qui permet la lecture d'une vidéo en continu sans avoir besoin de la télécharger, est très répandu sur internet. C'est l'un des moyens les plus sûrs pour regarder des films, des séries ou écouter de la musique gratuitement, du moins en apparence. Mode d'emploi. Le mot streaming provient de l'anglais "stream" (flux). Il s'agit d'un procédé permettant la diffusion d'une vidéo en continu au fur et à mesure de son chargement. Cette technique a gagné énormément de terrain sur internet depuis quelques années. Dans le fouillis qu'est internet, on peut facilement s'y perdre.

Quels sont les risques encourus ? Les risques encourus par l'internaute sont importants. Le problème de la chronologie des médias Vous avez peut-être déjà vu le film Expendables 3 : unité spéciale ou Transformers : l'âge de l'extinction depuis votre canapé et pourtant... vous ne devriez pas. A titre d'exemple : Pourquoi les offres légales ne s'imposent-elles pas ? De nouvelles plateformes en France pour bientôt. Dark Side of the Moon. L'autoédition : un défi qui ne profite pas toujours. La technologie numérique a fait tomber de nombreuses barrières dans le monde de l'édition, du côté des auteurs comme des éditeurs. Les ebooks et les nouveaux outils de publication en ligne offrent des moyens relativement simples et peu coûteux pour s'autoéditer. Le monde d'Internet fournit une excellente plate-forme virtuelle grâce à laquelle il est permis de capter l'attention d'un public large, voire international, et de pointer parfois dans l'œil des agents littéraires.

Du numérique plein les poches Le numérique, une technologie séduisante Le numérique est une technologie qui profite, on l'aura compris, aux auteurs comme aux éditeurs. Pour Martyn Forrester, directrice générale d'Apostrophe Livres, cela « nous permet de publier ce que nous aimons, sans avoir les contraintes commerciales d'un éditeur d'impression. Pour les deux dernières années, les grands éditeurs ont été pris dans une tempête de frais généraux élevés et de ventes en baisse ».

Un véritable défi Pour approfondir. Internet, smartphones... les nouvelles technologies nous rendent-elles dingues? Peut-on, oui ou non, parler d’addiction aux technologies numériques ? La question a été posée jeudi 21 février lors d’une audition à l’Assemblée nationale (“Le risque numérique : en prendre conscience pour mieux le maîtriser ?”). Parmi les sujets abordés, le problème de l’addiction, et pour en débattre, deux experts : Marc Valleur, directeur de l’hôpital Marmottan, un centre de soin spécialisé dans les pratiques addictives, et Olivier Oullier, professeur de psychologie cognitive à l’université d’Aix-Marseille.

D’emblée, ils ont tenu à rappeler une distinction fondamentale : il ne faut pas confondre simple dépendance et addiction clinique. “On est tous dépendants de plein de choses, explique le docteur Marc Valleur. Pour autant personne ne vient voir un psychiatre pour arrêter de regarder la télé. C’est pareil pour Facebook.” Si vous ne pouvez pas vous endormir loin de votre portable ou si vous checkez vos mentions sur Twitter toutes les dix minutes, rassurez-vous. Groupes de parole. Usages d'internet et comportement de consommation. Analyses-études Les parcours client digitaux, quelles sont les stratégies gagnantes ? Etude permettant de mieux comprendre le consommateur digital, son comportement vis-à-vis des médias numériques et son expérience client. OrangeL'Internet participatif redonne confiance aux consommateurs Synthèse de l'étude sur l'usage d'internet : "Près de la moitié des internautes recherchent l’avis de consommateurs, sur Internet, Internet donne du pouvoir aux consommateurs par rapport aux marques, Internet indissociable du développement de l’achat malin...

". CredocLes usages de l'Internet en France Une étude mise à jour en février 2012 concernant les usages d'internet. Les profils étudiés : les mobinautes, Les acheteurs en ligne français, les autres usages... iabfrance.com Articles Usage d’Internet : les différences entre générations Infographie représentant les usages internet en fonction de critères générationnels. Lagenerationy.comLes 6 typologies d'internautes Le blog de Cédric DENIAUD Dossiers. La gratuité est-elle l’avenir de l’économie. La gratuité est l’avenir de l’économie clame Chris Anderson (blog) qui prépare dans cet article pour la revue Wired, dont il est rédacteur en chef, son prochain livre intitulé Free. Chris Anderson rappelle tout d’abord que la gratuité s’inscrit dans un processus commercial classique, comme l’a exploré avec succès Gillette, en offrant ses rasoirs et en faisant payer ses lames.

Mais avec l’internet, une nouvelle gratuité s’est développée, fondée sur des coûts de reproduction nuls du fait de la numérisation, et sous la pléthore de l’offre qui tire encore plus les prix vers le zéro absolu. Un peu comme si Gillette devait maintenant offrir le rasoir et la lame et percevoir son argent sur autre chose. « Il n’y a jamais eu un marché plus concurrentiel que l’internet, et chaque jour le coût marginal de l’information devient plus proche de rien du tout », explique le brillant éditorialiste. La gratuité est inexorable 6 grands modes de financement de la gratuité L’immédiateté.

Free culture/Culture libre (Musique gratuite) C'est quoi la "Free culture" ? La Free culture correspond à la culture libre, appelée aussi le libre, qui s'appuie sur la notion de bien public et qui, de fait, est d'accès gratuit = libre = free. Musique Écoute libre Deezer : La majorité des titres en écoute sur ce site ont été fournis par les internautes eux-mêmes. L'écoute est gratuite et légale (en accord avec la SACEM). Il existe d'autres sites du même genre, mais certains sont encore en discussion/conflits avec la SACEM et organismes équivalents. Musique libre Sur ces sites, la musique est en écoute gratuite, et leur diffusion ne dépend pas des majors.

Labels "équitables" Ces labels de musique en ligne vendent les créations d'artistes qui ont signé chez eux, à l'instar des grandes maisons de disque (EMI, Sony-BMG, Universal...). Selon les sites, l'écoute intégrale des albums avant leur achat est possible. Divers Les Artistes avec nous !! Un site officiel celui de Elliot Murphy : et puis : L'essentiel du piratage de musique se déroule hors ligne, selon la RIAA.

Lorsque est abordée la vaste question du piratage, les industries du divertissement concentrent habituellement leur feu sur trois vecteurs d'appropriation de contenus culturels : les réseaux peer-to-peer comme eMule et BitTorrent, les sites spécialisés dans le streaming et les plates-formes d'hébergement similaires à MegaUpload. Les plus populaires d'entre eux sont d'ailleurs inscrits sur des listes noires. Or, le rôle de ces espaces serait en fin de compte assez limité. C'est en tout cas ce que révèle une étude réclamée par l'association en charge des intérêts de l'industrie du disque aux États-Unis, la RIAA. Battant en brèche certaines idées reçues, un document confidentiel publié par Torrentfreak montre que l'essentiel du piratage de musique se déroule hors ligne, c'est-à-dire sans recourir à Internet.

Selon l'étude réalisée pour la RIAA, la musique s'acquiert d'abord illégalement (65 %).