background preloader

Séisme au Népal

Facebook Twitter

Le Népal : un pays qui amorçait son développement avant le séisme. Le Népal peine à se relever, plus de deux semaines après le séisme. Séisme au Népal : le bilan s'aggrave à 6 204 morts et près de 14 000 blessés. 01 Mai 2015, 06h46 | MAJ : 01 Mai 2015, 07h52 Le puissant séisme survenu la semaine dernière au Népal a fait au moins 6.204 morts et 13.932 blessés, selon le dernier bilan officiel communiqué vendredi par les autorités du pays himalayen.

Séisme au Népal : le bilan s'aggrave à 6 204 morts et près de 14 000 blessés

Ce bilan toujours provisoire fait état de la mort de trois Français alors que le Quai d'Orsay est toujours sans nouvelles de 268 ressortissants français. De quoi vivait le Népal avant le séisme ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Leila Marchand Le séisme qui a frappé le Népal le 25 avril a tué plus de 5 000 personnes et a semé le chaos dans la capitale Katmandou, poumon économique du pays.

De quoi vivait le Népal avant le séisme ?

Monuments en ruines, habitations et routes détruites, communications coupées, la reconstruction s'annonce ardue dans l'un des pays les plus pauvres du monde. L'Etat se situe au 157e rang sur 187 de l'indice du développement humain, et environ 25 % de ses 27 millions d'habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Une agriculture qui emploie les deux tiers des habitants Avec ses hautes montagnes, le Toit du monde, comme on le surnomme, est l'un des pays les plus montagneux de la planète. Selon des statistiques officielles, la croissance a atteint 5,5 % l'an dernier au Népal. Une forte dépendance aux importations Enserré entre l'Inde et la Chine, le Népal est économiquement dépendant de ces deux géants, une situation qui le rend très sensible aux fluctuations extérieures.

La difficile recherche des survivants dans les décombres de Katmandou - vidéo dailymotion. La vallée de Katmandou vue du ciel après le séisme - vidéo dailymotion. Népal : une vidéo montre la panique au moment du séisme - vidéo dailymotion. A Katmandou, la situation reste "très précaire et choquante" - vidéo dailymotion. Troisième nuit sous des tentes de fortune pour les habitants de Katmandou - vidéo dailymotion. Après le séisme, l’exode des Népalais de Katmandou - vidéo dailymotion. Une vidéo amateur montre le moment où le séisme a frappé le Tibet - vidéo dailymotion. La vallée de Gorkha : la face cachée du séisme népalais - vidéo dailymotion. « Chaos complet » à l’aéroport de Katmandou après le séisme au Népal. Au Népal, comment organiser l'aide humanitaire en plein « chaos » ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Des dizaines de milliers de Népalais choqués et sans logement qui patientent sous des tentes de fortune dans l'attente de secouristes : c'est la situation de « chaos » et de « crise humanitaire majeure » que décrivent les ONG sur place, alors que l'ancien royaume himalayen a été ravagé par un violent séisme, samedi 25 avril, qui a fait plus de 4 000 morts et 7 900 blessés.

Au Népal, comment organiser l'aide humanitaire en plein « chaos » ?

Lire notre reportage : Terreur et chaos dans les décombres de Katmandou « Le Népal est habitué aux tremblements de terre, mais cette fois, avec une secousse de cette magnitude [7,8], et les nombreuses et fortes répliques qui ont suivi, les habitants sont à la rue, entre les uns qui ont peur de retourner chez eux et les autres qui ont perdu leur maison, témoigne Alain Lapierre, responsable des urgences pour l'ONG Care au Népal, arrivé sur place samedi midi depuis la Thaïlande. Leurs conditions de vie sont très difficiles, en plus du traumatisme et des pertes de proches. A Katmandou, « une situation très précaire et choquante » Sept chiffres pour comprendre la catastrophe au Népal. Séisme au Népal, 25 avril 2015 : une catastrophe majeure — Géoconfluences. En cartes : le séisme au Népal et ses cinquante répliques. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Pour voir la carte en grand, cliquez ici.

En cartes : le séisme au Népal et ses cinquante répliques

«Une poussière monstrueuse est montée de la colline» La secousse a été longue, très longue.

«Une poussière monstrueuse est montée de la colline»

Entre trente secondes et deux minutes. Katmandou, capitale du Népal, petit pays enclavé entre la Chine et l’Inde, a été durement touché par le violent séisme qui a ravagé la région, samedi. Saru Khakurel, comme les autres professeurs de son école, assistait à une formation pédagogique. Jointe par téléphone dimanche soir, elle raconte : «J’étais descendue dans la cour discuter avec un parent d’élève. Ça a commencé à 11 h 55. Après le tremblement de terre à Katmandou, des victimes et un champ de gravats. Par Francetv info Mis à jour le , publié le Tandis que des dizaines de corps sans vie sont extraits des décombres, le centre-ville de Katmandou (Népal) n'est plus que poussière et gravats, samedi 25 avril.

Après le tremblement de terre à Katmandou, des victimes et un champ de gravats

Le tremblement de terre a duré entre trente secondes et deux minutes, selon les témoins. Son épicentre est localisé à 80 km au nord-ouest de la capitale et les secousses ont été ressenties jusqu'en Inde, à New Delhi. De nombreux monuments historiques se sont effondrés, comme une tour édifiée au XIXe siècle, haute de 50 mètres. Plus de 1 800 morts après un séisme dévastateur au Népal. Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | • Mis à jour le L'essentiel Un séisme de magnitude 7,8 a frappé le Népal samedi matin et a été ressenti jusque dans le nord de l'Inde et le Bangladesh.Le bilan humain de la catastrophe a augmenté tout au long de la journée de samedi et devrait continuer à s'alourdir à mesure que les opérations de secours continuent.Le séisme a aussi provoqué des avalanches massives sur les pentes de l'Everest.

Plus de 1 800 morts après un séisme dévastateur au Népal

Le Népal se réveille sous les ruines dimanche 26 avril. Le pays a été frappé la veille à 11 h 56 (heure locale, 8 h 11 à Paris) par un très puissant tremblement de terre de magnitude 7,8 le plus dévastateur depuis près d'un siècle pour ce petit pays situé au pied de l'Himalaya. L'épicentre se situait à 80 kilomètres au nord-ouest de la capitale Katmandou, d'après l'Institut américain de géophysique (USGS), mais était peu profond, ce qui explique la violence du séisme. Le séisme et les destructions au Népal, tragiques mais prévisibles. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bruno Philip (Bangkok, notre correspondant en Asie du Sud-Est) L'essentiel.

Le séisme et les destructions au Népal, tragiques mais prévisibles

Népal. La situation sanitaire et sociale du pays, dans un état délabrée, pousse les populations les plus pauvres à émigrer en ville, notamment à Katmandou la capitale.

Népal

Celle-ci voit sa population gonfler de manière exponentielle et atteint désormais les 2,5 millions d'habitants. Or, la ville n'est absolument pas calibrée, en terme d'infrastructures, pour absorber et faire vivre autant d'habitants. Transports, santé, éducation, distribution d'eau etc... tout manque. Par ailleurs, l'Everest, le toit du monde avec ses 8 844 m de haut (mesure de 2005), est une véritable décharge internationale, à cause des nombreuses expéditions qui laissent leurs déchets sur place. Les populations locales n'ont pas les moyens de nettoyer les flancs de la montagne reine, et les expéditions commencent à peine à prendre conscience de leur rôle dans ce désastre écologique. Séisme au Népal : le secours international s'organise - Les Echos.

Asie - Pacifique Séisme au Népal : le bilan s'alourdit + VIDEOS - Un puissant séisme de magnitude 7,8 a fait plus de 1.300 morts et provoqué d'importantes destructions au Népal samedi, les violentes secousses...

Séisme au Népal : le secours international s'organise - Les Echos

Le secours international s'organise Les Etats-Unis notamment vont envoyer une équipe de secouristes au Népal en réponse à l'appel à l'aide internationale du gouvernement de Katmandou après le... Exécutions en Indonésie : le Français Serge Atlaoui bénéficie... Après d'intenses pressions diplomatiques, Serge Atlaoui a été exclu de la liste des exécutions imminentes en Indonésie.