background preloader

Technologie

Facebook Twitter

Microsoft présente son étude sur l’intelligence artificielle et le leadership. Ce mercredi 20 mars étaient présentés les résultats de l’étude exclusive réalisée avec KRS Research sur la façon dont l’intelligence artificielle transforme le leadership dans les entreprises françaises. En présence du MEDEF, de CroissancePlus et du Lab RH, plusieurs enseignements ont été mis en avant dont le fait que l’IA est révélatrice de leadership. Elle aide en effet les décideurs à devenir des leaders empathiques, des coachs, et donc à participer pleinement au succès de leur entreprise. 43% des leaders en France pensent que l’IA fera émerger une nouvelle culture du travailLes entreprises françaises veulent s’appuyer sur l’IA pour développer un leadership empathique Objectif 2022 pour les entreprises françaises « Les entreprises françaises sont dans ce qu’on appelle une phase d’exploration. De nouvelles compétences pour un leadership augmenté. Nvidia dévoile un kit de développement IA GPU à 99$

En embarquant un GPU 128 coeurs Maxwell délivrant jusqu'à 472 Gflops dans son dernier kit de développement Jetson taillé pour les projets machine learning, Nvidia espère bien tirer son épingle du jeu. Le tarif abordable de 99 dollars permettra-t-il à l'américain de réussir son pari ? L'apprentissage machine se démocratise, et les hordes de drones et de robots DIY vont devenir beaucoup plus performants. Lundi, lors de sa première conférence GPU Technology Conference (GTC) organisée dans la Silicon Valley, Nvidia a dévoilé un kit de développement Jetson Nano Developer Kit à 99 dollars HT. Ce kit, extension de la plateforme graphique embarquée « Jetson » de l'entreprise, va permettre d’infuser de l’IA dans les projets de développements les plus audacieux, ce dont le Raspberry Pi ne pouvait que rêver. Le kit est disponible auprès de revendeurs en ligne depuis l’annonce et il était même déjà vendu pendant la GTC. Processeur ARM A57 et 4Go de LPDDR4 64 bits aussi présents.

ITER - une énergie pour notre avenir. Shadow PC va-t-il remplacer votre machine de gaming ? – Crash Tech #04. [Test] Que vaut Shadow Ghost, le PC gaming à 119,95 € ? On aime Un accès clé en main Boîtier optionnel Design sobre et élégant Compact et transportable Silencieux On n’aime pas Connectique incomplète Connexion en Wi-Fi à améliorer Jeu impossible en ADSL Verdict : Avec son nouveau boîtier, Shadow propose une solution clé en main discrète, tout à fait présentable dans un salon, afin d’accéder à son PC dans le cloud.

Suffisamment compact, la Ghost peut être déplacée pour, par exemple, ne pas perdre l’accès à son PC distant en vacances. Reste le sempiternel problème de la connexion Internet. Plus Près d’un an après avoir abandonné la Shadow Box, Blade lance ce 27 février un nouveau boîtier pour se connecter en toute liberté à son PC dans le Cloud : la Shadow Ghost. Lancé fin 2017, Shadow est une solution de cloud computing française. >>> [Test] Shadow PC : on a testé le PC gaming dans le cloud Oui – Discrète et transportable Exit la grosse caisse de la Shadow Box.

Oui et non – Silencieuse, mais mal pourvue Non – L’ADSL, la bête noire de Shadow. Shadow – Nous avons testé le PC du futur. Salut à tous! Aujourd’hui je vous propose de faire un rapide saut dans le futur avec le test de Shadow, le PC… sans PC ! Quésaco ? Shadow est un produit de la société Française Blade, créée en 2015 avec comme objectif de créer le PC du futur. Pour faire simple, Shadow est un PC dans le Cloud.

Une fois connecté à l’interface, vous avez accès à un PC semblable à un PC classique : vous disposez de votre session Windows, de votre disque dur et de tous les logiciels que vous pourriez avoir installés. Le boitier Shadow a un design assez séduisant, comme vous pouvez le voir ci-dessous. La bête! Je vous parle du boitier mais il est aussi possible d’utiliser deux autres types d’interface : Un PC traditionnel, qui fait le même travail que le boitier. Jouez à Fornite sur un téléphone! À noter que le PC vous appartient bel et bien. La performance Alors c’est bien joli d’avoir un PC à distance, mais que vaut-il ?

Comme vous le voyez, la configuration est très correcte. Notre avis Le prix. IoT : 4 erreurs fatales à éviter pour lancer un objet connecté. Sécurité de l'IoT : les attaques progressent plus vite que les budgets. En matière de sécurité de l’IoT, les dépenses des entreprises augmentent moins nettement que le volume d’attaques qu’elles subissent. Entre les investissements des entreprises dans la sécurité de l’IoT et le volume d’attaques exploitant ce vecteur, quel indicateur progresse le plus vite ? Le deuxième choix s’impose à la lecture croisée d’une étude de Gartner et du rapport annuel de Symantec sur les cybermenaces. En 2017, l’éditeur américain a recensé 50 000 attaques sur des objets connectés*, contre 6 000 l’année précédente. Plus de la moitié de ces attaques (50,5 %) étaient dirigées contre le service Telnet ; près d’un tiers (32,4 %) ont visé HTTP.

Les routeurs restent des cibles privilégiées, impliquées en l’occurrence dans 33,6 % des assauts. Suivent les enregistreurs (23,2 %) associés notamment aux dispositifs de vidéosurveillance, les récepteurs satellite (7,3 %), les modems ADSL/câble (7 %), les NAS (3,6 %), les caméras (3,5 %) et les systèmes d’alarme (1,9 %). L’ordinateur quantique à portée de main. 13 mars 2018, 18:48 Elektor a souvent fait état dans ses colonnes des développements en plein essor autour de l'informatique quantique. Avec Quantum Experience, IBM a mis en place un site web destiné à tous ceux qui souhaitent se familiariser très concrètement avec ces ordinateurs inédits. Avec Quantum Experience, chacun peut se connecter à un processeur quantique 16 qubits, dans le nuage...

Elektor a souvent fait état dans ses colonnes du développement en plein essor de l'informatique quantique. Un ordinateur quantique est un type tout à fait nouveau d’appareil informatique dont le processeur fonctionne selon les principes de la mécanique quantique. Avec Quantum Experience, chacun peut se connecter à un processeur quantique à 16 qubits, dans le nuage. L’ordinateur quantique à portée de main. Ordinateur quantique : qu’est-ce que cela va changer concrètement ? Pendant quelques minutes, on a eu la naïveté de croire qu’on allait tout comprendre à la l’informatique quantique.

Directeur technique et sécurité de Microsoft France, Bernard Ourghanlian qui donnait une conférence sur le thème a en effet pris soin de multiplier les métaphores pour essayer de faire comprendre à son audience le fonctionnement de ce qui semble être l’un des domaines de recherche les plus excitants du moment. Au bout de quelques diapos, on est cependant vite arrivé dans le dur. “Intrication quantique”, “fonction d’onde”, “théorie d’Everett”… on ne va pas prétendre avoir tout compris de la physique qui sous-tend le fonctionnement de ces nouveaux ordinateurs.

Mais l’événement nous a permis de faire le point sur trois éléments importants. 1/ Quelle différence avec un ordinateur classique ? Sur un ordinateur classique, l’information est représentée sous forme de bits contenant soit des “0” soit des “1”. Ordinateur quantique : les anyons seraient observables dans le graphène. La voie conduisant aux ordinateurs quantiques est verrouillée par la décohérence.

Mais si l'on arrivait à démontrer l'existence de nouvelles particules quantiques dans le graphène, cela permettrait peut-être de fabriquer des ordinateurs quantiques topologiques. Or, ces particules, appelées anyons, pourraient être observées avec un microscope à effet tunnel. Interview : en quoi un ordinateur quantique est-il différent ? Le monde quantique est fascinant : à cette échelle, par exemple, les objets peuvent se trouver simultanément dans plusieurs états.

Depuis quelques années, il semble que le domaine des ordinateurs quantiques progresse plus vite que prévu. Toujours est-il que le fameux problème de la décohérence reste formidable. Certains essayent donc trouver des techniques qui permettraient de corriger ces erreurs et, surtout, d'isoler le cœur des machines où s'effectuent les calculs des effets de décohérence de l'environnement.

Parlons donc maintenant des anyons. Ce qu'il faut retenir. Cet étudiant a construit sa prothèse de bras en Lego. Grue de 7 mètres de haut, bateau en bouteille, chasse-neige fonctionnel… les fans de Lego font souvent preuve de beaucoup d’ingéniosité. Mais la réalisation de David Aguilar nous a soufflé. Ce jeune étudiant né sans avant-bras droit a en effet eu l’idée de construire une prothèse en Lego. Une prothèse construite en cinq jours avec des Lego Technic David Aguilar a élaboré le premier modèle à l’âge de 9 ans mais les briques Lego alors utilisées n’était pas assez solides.

La nouvelle version peut se plier et se déplier Visiblement pas du genre à se reposer sur ses lauriers, le jeune inventeur a ensuite élaboré une nouvelle version équipée d’une batterie et de fil de pêche. David ne consacre néanmoins pas tout son temps aux petites briques colorées. Un développeur imagine ce que donnerait une application de réalité augmentée pour monter ses meubles Ikea. Il y a des étapes de la vie qui font de vous un adulte : votre première cuite, la première fois que vous apprécié du café sans grimacer, votre premier rateau et, bien entendu, la première fois que vous avez monté un meuble Ikea.

Seul ou en couple, vous avez alors compris que la vie ne vous ferait aucun cadeau et que personne, ni vos parents, ni vos études, ne vous avait préparé à comprendre ce fichu manuel de montage. Pourquoi, ô grands dieux de la modernité, faut-il encore se taper toutes ces étapes dessinées alors que deux tréteaux et une planche suffisent à faire tenir des bières sur un plan horizontal ? Non, en plein XXIe siècle, l’homme moderne s’attend simplement à brandir son téléphone et à le pointer vers le carton en espérant qu’il lui mâchera le travail. Amis feignants et ennemis du bricolage simpliste, réjouissez-vous, un développeur a imaginé ce que pourrait donner ce futur qui n’existe pas encore, avec AssembleAR.

AssembleAR from Adam Pickard on Vimeo. Technologie : faut-il avoir peur des robots ? Des mouvements de plus en plus rapides, des gestes de plus en plus fluides. Des machines à l'apparence et aux capacités toujours plus proches de celles de l'humain. Les robots, meilleurs amis de l'homme pour la vie, ou pourraient-ils un jour se retourner contre nous ? Dans ce magasin, c'est Pepper, un robot humanoïde, qui accueille les clients. Aujourd'hui, Pepper est programmé pour orienter les clients à travers les rayons. Mais demain, pour être un super vendeur, Pepper sera capable d'adapter ses conseils selon l'état d'esprit du client en analysant sur notre visage ce qui révèle nos humeurs, détecter des émotions et peut-être un jour en ressentir.

C'est en tout cas le promesse de Buddy, le prototype du robot compagnon. Irritable, curieux pour un robot, et pourtant. Le JT. Avec l'Itanium 9700, Intel met fin à l'aventure IA-64. Développée avec le concours de HP, la famille de processeurs Intel Itanium, basée sur l'architecture IA-64, connaît une ultime et dernière itération avec la puce 9700. Si l’architecture processeur 64-bit est devenue incontournable sur le marché des PC et des serveurs, c’est à l’initiative d’AMD qui a apporté ces instructions supplémentaires à l’architecture x86 (avec l’Athlon 64). A la même époque, Intel se concentrait (2003) sur sa plate-forme IA-64 (Intel Architecture 64-bit) destinée à remplacer les PA-Risc de HP et concurrencer les PowerPC d’IBM et les Sparc de Sun.

Las, tous les efforts d’Intel pour développer et commercialiser les puces IA-64 connues sous l’appellation commerciale Itanium n’auront pas suffi à imposer la plate-forme sur le marché. HP est resté le principal client et partenaire du fondeur qui a connu de nombreux retards dans la livraison de ses puces. L'Itanium 2 était encore proposé avec une cartouche. Sécurité informatique : les pingouins à la rescousse ! IA : Un destin hors du commun qui débuta au XIIIe siècle - SciencePost. Intelligence artificielle par-ci, intelligence artificielle par là… Ce terme est évoqué un peu partout, mais savez-vous d’où vient cette discipline scientifique et quel a été son cheminement jusqu’à aujourd’hui ?

Une conférence récente donnée par l’Association Française pour l’Intelligence Artificielle (AFIA) a évoqué ce destin hors du commun. La plupart d’entre nous ont pour la première fois entendu parler d’intelligence artificielle dans certains films de science-fiction, mais il s’agit bien d’une discipline à part entière dont l’histoire remonte à environ soixante années. Pourtant, l’intelligence artificielle fait partie de la culture contemporaine depuis la trilogie robotique d’Asimov ou encore les méfaits de Hal dans l’Odyssée de l’espace ! Nous pourrions considérer que le premier « rêve » d’intelligence artificielle a été fait il y a bien plus longtemps que le siècle dernier : (Crédit image : SCMB Images) L’originalité ?

Sources : Sciences et Avenir — Slate. DeepMind (Google) a testé la mise en compétition de plusieurs IA. Alors que des intelligences artificielles sont d'ores et déjà impliquées dans la gestion de nos maisons, de nos voitures et même de notre économie, l'équipe de DeepMind a souhaité soulever une question : que se passe-t-il quand les intérêts de ces IA entrent en compétition ? Une série de tests a été mise en place pour dessiner une réponse. Comme souvent chez DeepMind, c'est par l'intermédiaire du jeu vidéo que les IA maison ont pu s'exprimer. En l'occurrence, la filiale de Google s'est appuyée sur deux titres en apparence simplistes pour observer le comportement de ses bébés composés d'algorithmes. Dans le premier (Gathering), les deux joueurs (IA) partagent un petit monde où ils doivent collecter des pommes (en nombre limité) pour obtenir des récompenses. Il est possible, toutefois, de tirer sur son rival pour l'éliminer provisoirement et ainsi s'épargner une course pure et simple.

Les joueurs sont les rectangles à tête rouge et bleue. Deux chasseurs (rouges) et une proie (bleue). Découvrez le premier projet d'ordinateur quantique développé par des chercheurs. Une équipe internationale de chercheurs vient de présenter un projet de création d'ordinateur quantique. Celui-ci s'inscrit dans le cadre du programme de développement des technologies quantiques mené par le gouvernement britannique. Il a pour objectif d'être exploité dans le domaine industriel. Révolutionner l'informatique Est-ce que l'on pourra résoudre n'importe quelle question avec son aide ?

Peut être bien car cet ordinateur quantique devrait répondre à des requêtes que les ordinateurs traditionnels mettraient des millions d'années, voire des milliards d'années à répondre. Le développement de ce calculateur quantique est mené par le gouvernement britannique et porté par une équipe de chercheurs de l'Université de Sussex qui elle-même collabore avec Google, l'Université Aarhus (Danemark), l'Institut de recherche japonais Riken et l'Université Siegen (Allemagne). Il va falloir être encore patient Désactiver la lecture automatique. Voici l'ordinateur quantique le plus puissant du monde. Intelligence artificielle (IA) : et si cela tourne au scénario catastrophe ?

CES 2017 : qu’attendre du plus grand salon des technologies ? Stockage de données par ADN. Vision bionique : 10 patients implantés avec Iris II de Pixium Vision. A quoi sert le Raspberry Pi Compute Module 3 ? Apple travaillerait sur la reconnaissance faciale pour l'iPhone 8, à la manière de Face Unlock. L'informatique quantique en tête des priorités de Microsoft. L’informatique quantique, une technologie d’avenir. Les innovations pour la défense présentées à l'Ecole Polytechnique. Intelligence artificielle : le deep learning battu par l'humain (ouf) L'œil bionique de Pixium Vision autorisé dans l'UE. Fichier TES : un spécialiste de la surveillance des réseaux comme aide du gouvernement ? Hacker un ordinateur en 1 minute pour 5 $ avec l'exploit PoisonTap. Intel parie sur l'IA en poussant ses Xeon Phi.

La guerre de l’Intelligence artificielle est déclarée. Li-Fi : l’Internet haut débit par la lumière arrive sur le marché (MAJ) LIFI. Les voitures autonomes de la RoboRace utiliseront le supercalculateur de Nvidia. BB8, l’I.A. de Nvidia qui apprend à conduire toute seule. Argus II : l'oeil bionique tient ses promesses. La Darpa a créé une prothèse de bras contrôlable par la pensée.

Un oeil bionique restaure la vue d'un homme malvoyant depuis 40 ans. Deuxième attaque sophistiquée de hackers pour atteindre le système de paiement Swift. La France, cancre de l’Internet fixe.