background preloader

L'Universalité du Bonheur

Facebook Twitter

La recherche du bonheur est-elle nécessairement immorale ? Résumé de l'exposé Correction possible de la dissertation philosophique dont le sujet traité est : "La recherche du bonheur est-elle nécessairement immorale ?

La recherche du bonheur est-elle nécessairement immorale ?

". Cette correction s'effectue grâce à différentes rubriques qui permettront une analyse précise du sujet. Cette analyse philosophique permet de facto une rédaction très simple de la dissertation. Avons-nous le devoir de faire le bonheur des autres? Avons-nous le devoir de faire le bonheur des autres ?

Avons-nous le devoir de faire le bonheur des autres?

Analyse des termes du sujet Problématique. Philia [dossier : le bonheur] Etre heureux... cela dépend donc de nous ?

Philia [dossier : le bonheur]

Rappelons l'étymologie : bon + heur, de augurium, "chance" => Cette étymologie suggère que le bonheur nous échoit... ou non, selon des circonstances qui nous échappent tout à fait. Nous sommes heureux par chance, malheureux par malchance (nous sommes alors, littéralement, 'in-fortuné' ). Etb.htm. Universalité du droit démocratique et éthique(s) du bonheur Chaque formation sociale définit ses normes régulatrices en fonction de principes axiomatiques qui en tant que tels ne sont ni vrais, ni faux, ni justes, ni injustes; ils ne sont appréciables, validables et donc critiquables que par les effets de cohérence ou d'incohérence qu'ils produisent dans telle ou telle formation sociale et culturelle déterminée.

etb.htm

Ces effets peuvent générer, dans telles ou telles conditions, de la violence ou de la régulation, de l'autonomie ou de la domination, de la solidarité et de la compétition constructive ou destructive et c'est par ces effets réels et les pratiques qu'ils autorisent et non par leurs valeurs intrinsèques qu'ils doivent être jugés.Il est clair que dans ces conditions on ne peut comparer, ni hiérarchiser des principes régulateurs et les valeurs de formations sociales et culturelles différentes, incompatibles entre elles. Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Épreuve, philosophie, Baccalauréat, Sujet, Corrigé, Bonheur, Devoir, Liberté. Introduction / Problematisation.

Bac Philo, Bac, philo, Bac philo, Épreuve, philosophie, Baccalauréat, Sujet, Corrigé, Bonheur, Devoir, Liberté

Ce sujet soulève une problématique assez classique sur le bonheur : celle de savoir quelle place nous devons/pouvons lui accorder dans nos existences. Le bonheur constitue d'une part une fin légitime et même universelle. Le bonheur et le devoir. I.

Le bonheur et le devoir

Éléments de définition Le bonheur vient du grec « eudemonia » qui signifie « le bonheur par pure rencontre ». Il semble y avoir une adéquation entre ma volonté et les circonstances. Lorsque le bien et le bonheur sont distingués, les morales du bonheur laissent place aux morales du devoir. Grand angle, Badiou, Bruckner, Tristan Garcia, Métaphysique, Vérité, Bonheur. Pour.

Grand angle, Badiou, Bruckner, Tristan Garcia, Métaphysique, Vérité, Bonheur

Tristan Garcia : Une exigence de vérité On pourrait définir le volontarisme forcené d’Alain Badiou par opposition avec une sentence paradoxale de Kafka : « Dans ton combat contre le monde, seconde [“soutiens”] le monde. » Badiou, lui, se soutient, et soutient quiconque s’affirme contre le monde. Il ne voit même de bonheur possible que dans cette prise de parti-là. Est-ce un devoir d’être heureux ? Se demander si être heureux est un devoir, c’est s’interroger sur la nature de ce qui nous porte à chercher le bonheur, à supposer que nous le cherchions.

Est-ce un devoir d’être heureux ?

A priori, on aurait tendance à opposer le devoir, pensé comme contraignant ou, d’autre part, désintéressé, au bonheur, associé à l’idée d’une spontanéité égoïste. Pourtant, il semble bien que le bonheur fasse l’objet, tout au moins, d’un impératif social, et que le malheur fasse l’objet, lui, d’une négation : qu’on le cache, ou qu’on entende nous en soigner. Un droit fondamental, universel et solidaire, au bonheur social. La vraie nature du bonheur. Il y a déjà bien longtemps que nous nous étions proposé de parler du livre excellent de M.

La vraie nature du bonheur

Paul Janet sur la Philosophie du Bonheur. Le livre a cependant fait son chemin sans bruit, et dans ce tranquille succès notre lenteur trouve une excuse et une consolation. Pourquoi avons-nous tant tardé ? C'est que chaque fois que nous voulions prendre la plume une sorte de terreur panique s'emparait de nous, et alors nous nous adressions in petto le petit discours que voici : Parler du bonheur, disserter sur le bonheur, n'est-ce pas, la plus intolérable des audaces ? François de Singly : "La famille apporte le bonheur ensemble et le bonheur individuel"

Spécialiste de la famille, François de Singly, professeur de sociologie à l'université Paris-Descartes, décrit comment, aujourd'hui, on perçoit la famille moderne.

François de Singly : "La famille apporte le bonheur ensemble et le bonheur individuel"

Il a récemment publié "Les Adonaissants", Armand Colin, Paris, 2006. Le Monde.fr | | Propos recueillis par Propos recueillis par Karim El Hadj Quelle définition donneriez-vous du mot famille ? L'idée du bonheur d'après Aristote.