background preloader

Motivation

Facebook Twitter

Chp 34 : La motivation des salariés. La motivation des salariés I.

Chp 34 : La motivation des salariés

Motivation et performance A. Motivation et démotivation 1. La motivation est un phénomène psychologique difficile à percevoir. Motiver consiste à créer chez un individu les conditions qui le poussent à agir. La motivation réunit quatre éléments de base : – un ou des déclencheurs de motivation (un acte qui incite à agir) ; – une direction (un but à atteindre) ; – une intensité (des efforts nécessaires pour atteindre le but) ; – la persistance du comportement (la continuité dans les efforts). La motivation est propre à chaque salarié : certains en auront, d’autres moins ; certains seront motivés par le salaire, d’autres par la possibilité d’évoluer dans l’entreprise.

Développer la performance collective. Powerpoint motiver et fidéliser les salariés. Turnover: comment éviter le départ des employés. Parler du turnover c’est avant tout se demander pourquoi ou qu’est ce qui motive des salariés à quitter leur emploi.

Turnover: comment éviter le départ des employés

Le turnover est presque naturel. Dans les entreprises ou il est très élevé la priorité est à la recherche des causes. Il peut s’agir : d’une mauvaise intégration, du manque de perspectives d’évolution, de reconnaissance, de responsabilité, d’équité, de formation interne, de reclassement, manque de communication claire, mauvaise gestion du plateau carrière, des aires de mobilités…. S’il est toujours difficile de convaincre un salarié décidé à partir de rester, il n’en demeure pas moins vrai que diminuer son turnover requiert une gestion quotidienne des actions RH.

La gestion du turnover est un travail qui doit se faire en amont et en aval c’est-à dire à l’engagement et durant toute la vie de l’entreprise. Le salaire, levier de motivation des salariés. Le niveau des salaires, la politique de rémunération et d’augmentation des salariés sont des variables stratégiques de l’entreprise, dont l’impact sur son fonctionnement est direct.

Le salaire, levier de motivation des salariés

Après deux expériences dans le domaine du marketing, Flore Ozanne a créé son propre cabinet de recrutement et conseil Visconti HR en 2004, puis co-fondé en parallèle une société d’événementiel à Versailles. Aujourd’hui toujours directrice de Visconti HR, et directrice associée de Visconti coaching, elle accompagne des dirigeants individuellement ou en groupe, pour leur permettre de développer leurs équipes, leur entreprise ou eux-mêmes.

Motivation des salariés : quand la rémunération ne suffit plus. La reconnaissance au travail, une clé décisive pour sortir des crises économique et sociétale. Christophe Laval, expert RH unanimement reconnu, a écrit un ouvrage qui a suscité et suscite encore un engouement énorme intitulé "Plaidoyer pour la reconnaissance au travail - La puissance de la reconnaissance non monétaire".

La reconnaissance au travail, une clé décisive pour sortir des crises économique et sociétale

Diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris et licencié en Droit de l'Université Paris I, il est le Président Fondateur de VPHR, cabinet international dédié à la reconnaissance au travail. Premier Européen à avoir obtenu la certification délivrée par Recognition Professionals International (États-Unis), il est également habilité « formateur de formateurs en reconnaissance au travail » par la CGSST de l'Université Laval (Québec). Il a, en juillet 2011, intégré le Conseil d'administration de Rideau Recognition Solutions (Canada). Qu'est ce que la reconnaissance non monétaire au travail La reconnaissance non monétaire au travail peut-elle nous sortir des crises ?

1. Deux questions. La reconnaissance au travail. Sciences Humaines : L'être humain aurait un besoin fondamental de reconnaissance.

La reconnaissance au travail

Quelle forme prend-il dans le travail ? Christophe Dejours : La première question qui se pose est : pourquoi les gens se mobilisent-ils dans leur travail ? Parce qu'en échange de ce que j'appelle la contribution, ils espèrent une rétribution. Et celle-ci prend une forme très claire. Contrairement à ce que l'on croit, la rétribution principale est symbolique ou morale : la reconnaissance. Mais la reconnaissance ne s'exprime pas n'importe comment.

Le premier est le jugement d'utilité (économique, technique ou sociale) sur le service rendu par un opérateur. Comment motiver ses salariés et collaborateurs - Apprendre à fidéliser. Motiver et fidéliser ses collaborateurs au sein de l’entreprise sont des points majeurs, pour avoir un travail sérieux, un personnel motivé et productif.

Comment motiver ses salariés et collaborateurs - Apprendre à fidéliser

Une bonne ambiance de travail, des équipements adaptés, un cadre de travail agréable sont autant d’atouts pour assurer la motivation et la fidélisation des collaborateurs. L’organisation d’événements pour motiver ses salariés Pour booster une équipe et redonner la motivation nécessaire aux employés, rien ne vaut l’organisation de séminaires, de journées thématiques ou des soirées au restaurant.

Ces occasions un peu spéciales permettent d’assurer la fidélisation de son équipe, tout en faisant passer un message à chaque collaborateur. Certains messages passent mieux s’ils sont présentés de manière ludique, originale et hors du commun. Les avantages sociaux : fidélisation et motivation assurées ! Les avantages propres à l’entreprise. Etre motivé - Réussir à l'UNIL. Réussite se conjugue avec motivation, car on ne fait vraiment bien que ce qu’on aime.

Etre motivé - Réussir à l'UNIL

Le bon choix de la voie d’études est donc un élément capital de la réussite. Il est certainement judicieux de se poser de temps en temps la question de savoir si l’on est bien orienté ou si l’on est capable de mener à bien sa formation. De même, pour franchir le cap de la première année souvent très théorique, il est souhaitable d’être capable de se projeter. Il ne s’agit pas de choisir en fonction de perspectives professionnelles difficiles à prévoir, tout au moins quantitativement, mais en fonction de ses goûts et de ses capacités.

Pour être un bon étudiant, il faut tout d’abord croire qu’on peut le devenir.