background preloader

BYOD

Facebook Twitter

BYOD - Bring Your Own Device. Bring Your Own Device - BYOD Employees or students bring personally owned mobile devices (laptops, netbooks, tablets, smartphones, etc.) to their workplace or educational institution and use those devices to access corporate, institutional and other information, applications and services. The Interactive Classroom Working Group has published two publications. BYOD - Technical Advice for School Leaders and IT Administrators (2017) The report provides relevant technical information to school leaders and IT Administrators that will allow them to engage in informed requirements analysis, planning and on-going oversight of the technical aspects and implications of BYOD but also useful reminders, tips and best practice examples.

Full report: Bring Your Own Device for Schools: Technical Advice for School Leaders and IT Administrators (October 2017), including four pocket guides: BYOD - A guide for school leaders (2015) Download here Country case studies Presentation. GUIDE DES PROJETS PeDAGOGIQUES BYOD AVEC 925702. BYOD ? [Utilisation des smartphones en classe] Téléphones en classe au collège : témoignage.

Share Tweet Email Christian Westphal enseigne la physique-chimie au collège de Truchtersheim (67), dans un environnement socio-économique réputé plutôt favorisé. Il exerce également les fonctions de personne ressource pour le numérique (PRN) dans son établissement depuis plus de 15 ans et de formateur académique, en particulier autour des usages de la plateforme Moodle*.

École de demain : Quels sont vos usages des smartphones avec les élèves ? Christian Westphal – Le premier usage du téléphone portable en classe a été pour l’appareil photo. Il y avait eu un appel à projet de la mission TICE pour des boitiers de vote, mais nous nous avons loupé le coche et compris trop tard leur intérêt pédagogique. J’utilise Moodle en classe, pour des activités courtes ou très courtes, pour lesquelles je ne peux pas me permettre de déplacer les élèves – et le matériel de physique-chimie – en salle informatique. E. d. E. d. C.W. – Il n’y a eu quasiment aucun « dérapage » avec les téléphones. E. d. E. d. Le smartphone au service de la réussite des élèves. Le projet est né d’un double constat : le smartphone est une possibilité pour suppléer les carences en équipement, tant des salles de classe d’un établissement qu’au domicile de l’élève ; le smartphone, pourtant interdit par le règlement du collège, est souvent utilisé de manière intempestive par les élèves dans de nombreux cours.

L’idée qui découle de ce constat est de définir une place pédagogique pour cet outil à l’école et de permettre aux élèves d’en explorer ses possibilités, dans le cadre de leurs apprentissages, et d’en tirer le meilleur parti pour leur réussite. Le cadre de l’expérimentation Une classe de 3ème à option DP 3, effectif 23 élèves, profil hétérogène, niveau plutôt moyen voire faible. La majorité de la classe dispose d’un smartphone : 17 élèves sur 23.

Sous iOS : 10 Sous Android : 4 Sous Windows Phone : 3 Nombre d’élèves disposant d’un accès 3G ou 4G : 13 élèves. Un protocole et des règles d’utilisation en classe Quels usages du smartphone en classe ? 1. 2. L’entrainement. BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ? | CNIL. Qu’est-ce que le « Bring Your Own Device » (BYOD) ? L’acronyme « BYOD » est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device » (en français : « Apportez Votre Equipement personnel de Communication » ou AVEC), qui désigne l'usage d'équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel. Il peut s’agir par exemple d’un employé qui, pour se connecter au réseau de l’entreprise, utilise un équipement personnel comme son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. La possibilité d’utiliser des outils personnels relève avant tout d’un choix de l’employeur qui peut tout aussi bien l’autoriser sous conditions, ou l’interdire.

Si le Code du travail demande à l’employeur de fournir à ses employés les moyens nécessaires à l’exécution de leurs tâches professionnelles, il n’interdit pour autant pas à l’employeur de permettre l’utilisation des moyens personnels des employés, souvent perçus comme plus agréables à utiliser. Quelles mesures prévoir pour la sécurité des données ? Bienvenue en classe, sortez vos téléphones portables ! L'Agence nationale des Usages des TICE - Des outils numériques au service des apprentissages.

Des outils numériques au service des apprentissages Martial Gavaland, professeur de sciences physiques à Nantes, présente l'usage d'outils numériques et notamment du smartphone dans une classe de lycéens. L'origine du projet Les outils et espaces numériques se sont démocratisés au sein des établissements. D’accès rapide, nombreux, disponibles, ils sont préconisés par le ministère. Il s’agit de les mettre en œuvre à bon escient dans l’ensemble des disciplines, notamment en Sciences physiques. Le déroulement de l'activité Idée générale : usage de BYOD (Bring Your Own Device), d’outils personnels numériques en dehors de la classe.

Les aspects techniques 90 % des élèves disposent d’un smartphone. Les apports des TICE Il faut relativiser l’effet de la nouveauté et s’ancrer dans l’amélioration des apprentissages. Les compétences mises en œuvre Réaliser : mettre en œuvre l’usage des TICE : réalisation - transfert. Martial Gavaland. Comment intégrer une infrastructure BYOD en classe ? InShare18 Dans un récent article, nous vous présentions comment le BYOD en classe (Bring Your Own Device) permet de favoriser les apprentissages numériques et d’accéder à de nouvelles ressources pédagogiques, tout en utilisant un outil que l’élève maîtrise et dont il dispose aussi bien en classe, qu’à la maison. Néanmoins, dans le cadre de la mise en place d’une infrastructure BYOD, il ne suffit pas de choisir son support et d’intégrer des ressources pédagogiques numériques. Comme le montre cet article du site Ecole Branchée, l’enseignant doit créer un modèle d’intégration du BYOD, en combinant entre différents outils numériques.

Ainsi, les différents scénarios d’utilisation, dépendent du degré de liberté accordé à l’élève dans l’utilisation du support numérique et du cadre dans lequel s’inscrit l’enseignant. Parfois l’utilisation peut être restreinte (un seul appareil) qui permet d’avoir un contrôle sur l’enseignement et l’apprentissage. Pour aller plus loin : Commentaires commentaires. 7 Examples of Institutions Which Understand the Power of BYOD and 1:1 Learning - EdTechReview™ (ETR) Réalité virtuelle et BYOD en 3e Euro : un projet qui mêle TICE et imagination. Laurence Gilmant, prof d’anglais au collège d’Evian, utilise la réalité augmentée et la réalité virtuelle pour rendre les travaux de ses élèves plus vivants. Elle a aussi recours au BYOD, qui “décloisonne” le cours. Laurence Gilmant, professeur au collège Les Rives du Léman, à Evian-Les-Bains, a mis en place dans sa classe de 3e européenne, un projet pédagogique original : l’utilisation de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle pour apprendre l’anglais.

Les « 3e Euro » ont créé une carte de Londres “augmentée” – ils ont inséré des QR codes un peu partout, qui permettent d’accéder, en pointant son téléphone mobile sur ces codes-barres, à des vidéos, à des vues de Google Street View, à des articles ou à des photos. Thème du projet : les Beatles. “C’est une sorte de jeu : le joueur se trouve en 1966, les Beatles vont jouer un concert, et il se balade dans Londres…”, explique Laurence Gilmant.

Le BYOD “décloisonne l’espace de la classe” Fabien Soyez. Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le Bring Your Own Device ou BYOT (Bring Your Own Technology) recueille la faveur des milieux enseignants outre-Atlantique mais sous certaines conditions. D’une manière plus globale, avec leurs terminaux mobiles, les étudiants se forgent des compétences en matière de travail collaboratif, font valoir certains enseignants, en apprenant à rechercher, sélectionner et partager des informations connexes, utiles pour leur #formation, pour préparer leurs examens et pour leur avenir professionnel. Ils doivent également apprendre à résoudre rapidement des problèmes techniques liés à leur équipement, ce qui les prépare aux exigences de leur future vie professionnelle ajoutent d’autres enseignants.D’un point de vue purement pratique, les élèves utilisant leur propre matériel n’ont que très peu d’#apprentissage à faire du fonctionnement de leur #outil.

Le #BYOD s’impose également en entreprise même si cela pose des problèmes de sécurité. 2 avril 2015. Quand notre appareil mobile devient un outil pédagogique - Communauté. Ainsi, les élèves apprennent à travailler, à travers différents ateliers en classe, en se servant de leurs propres outils technologiques (portable, tablette électronique, téléphone intelligent). Rappelons que l'institution privée s'est déjà dotée de tableaux interactifs qu'elle a installés dans ses classes et d'un réseau sans fil. Depuis deux ans, les étudiants utilisent l'iPad dans le cadre de leurs cours. Dès cette année, ils sont invités à travailler à l'aide d'appareils mobiles qui leur appartiennent. «La différence ne se trouve pas dans les outils en soi, mais dans l'approche, et dans la manière d'enseigner», signifie Annie Gagnon, directrice des services éducatifs. Ainsi, les élèves apprennent désormais en quoi l'intégration du matériel numérique dans leur apprentissage peut s'avérer avantageux.

«Le but, ce n'est pas de proscrire le papier totalement, mais d'intégrer les nouvelles technologies dans l'enseignement.» Contrôle. Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques | L'École branchée. Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français.

Ce nouveau type de configuration est de plus en plus présent dans les salles de classe, car il répond à des besoins financiers, mais également éducatifs, dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation. Ce dossier vise à apporter un éclairage pratique et scientifique sur l’utilisation du « Bring Your Own Device » (BYOD). Alors, quelles sont les réalités, quels sont les prérequis et les aboutissants d’une intégration BYOD dans une salle de classe? Table des matières 1. Références du texte Burns-Sardone, N. (2014). BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ? 19 février 2015 BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ? Avec le développement du BYOD, on assiste à un effacement progressif des frontières entre vie professionnelle et personnelle. La CNIL rappelle les bonnes pratiques permettant de concilier sécurité des données de l’entreprise et protection de la vie privée du salarié connecté.

Qu’est ce que le « Bring Your Own Device » (BYOD) ? L’acronyme « BYOD » est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device » (en français : « Apportez Votre Equipement personnel de Communication » ou AVEC) qui désigne l'usage d'équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel. Il peut s’agir par exemple d’un salarié qui, pour se connecter au réseau de l’entreprise, utilise par exemple un ordinateur, une tablette ou son smartphone personnel. Les outils personnels ne peuvent être utilisés qu’à titre subsidiaire dans un cadre professionnel La sécurité des données Comment limiter les risques pour la sécurité des données ?

Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Aurélien FIEVEZ, Gabriel DUMOUCHEL - Le BYOD. Encadrer le téléphone cellulaire à l’école : des impacts positifs sur la productivité des élèves. Selon des chercheurs britanniques, le fait de limiter, d’encadrer, voire d’interdire les téléphones cellulaires à l’école, aurait des impacts positifs sur l’apprentissage des élèves. Le débat sur l’utilisation des téléphones cellulaires à l’école ne date pas d’hier. Certains y sont favorables, en affirmant que ces appareils ouvrent des possibilités pédagogiques intéressantes.

D’autres souhaitent à l’opposé qu’ils soient interdits dans les classes et même à l’école. Bannir les téléphones = 5 jours d’école de plus par année! Un récent article de discussion rédigé par le Centre for Economic Performance de la London School of Economics and Political Science dresse un portrait plutôt négatif des téléphones cellulaires à l’école.

Les chercheurs ont étudié les effets des politiques restrictives en matière d’utilisation des appareils mobiles sur la productivité des élèves. Une mesure encore plus efficace pour les plus faibles et les moins motivés Et vous, qu’en pensez-vous? Sur le même thème. Le partage des tablettes en classe : une solution économique et pédagogique? Pourquoi utiliser les « BYOD » dans une classe. 8 Shares Share Tweet Email L’idée est intéressante, mais est-ce aussi facile qu’on le dit ? Le BYOD représente-t-il une ouverture technologique de l’école ou plutôt une complexification pédagogique? Selon plusieurs études récentes, l’utilisation d’un outil précis dans une salle de classe présente déjà des difficultés de gestion au quotidien. Pourtant, certains établissements scolaires (Outre-Atlantique) ont fait le choix du BYOD.

À titre d’exemple, le Peel District School Board, en Ontario, propose depuis 2013 aux élèves d’utiliser leur propre appareil. Afin d’intégrer au mieux le projet BYOD dans les écoles, le conseil scolaire a même mis en place des outils pour aider les parents et les élèves. Une vidéo explicative, un guide pour les parents, un code de conduite numérique et un ensemble de ressources pour les parents viennent ainsi aider l’intégration dans les classes.

Des questions pertinentes surgissent alors pour le pédagogue : par où dois-je commencer ? Les avantages Les inconvénients. Depliant conseil 12 17 ans. L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? Par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…).

Concrètement, il s’agit pour l’individu de recourir à ses équipements propres, en contexte professionnel ou scolaire, afin de poursuivre des objectifs professionnels ou scolaires (Alberta Education, 2012). Interroger le potentiel BYOD Une nécessaire réflexion sur l’accès aux ressources Conclusion. Appareils numériques personnels en classe- Usages du numérique éducatif - Pédagogie - Académie de Poitiers. Peut-on laisser les élèves utiliser en classe leur téléphone, ordinateur portable ou tablette ? Cette question complexe a été discutée lors des "rencontres autour du numérique" d’avril 2014 en présence de professeurs qui ont opté pour une réponse positive. • En cours de technologie Pascal Godard, professeur de technologie au collège de Ménigoute, estime souhaitable de laisser la classe tirer parti dans son cours des outils dont beaucoup d’élèves disposent maintenant à titre personnel. Lui-même utilise en classe sa propre tablette et un media center sous Android1 avec des logiciels qui lui permettent de piloter un tableau numérique interactif et le poste de vidéo projection2.

Il crée, quand il en a besoin pour une activité, une passerelle avec un CPL ce qui permet aux élèves de pouvoir profiter d’une connexion internet avec leur smartphone3. Les élèves peuvent ainsi faire et envoyer des photos, des relevés, et utiliser des sites web. Le support de présentation du témoin :

Tablettes, Nomades, BYOD, mLearning | Scoop.it. Numérique : l’éducation hésite entre le BYOD et la distribution de tablettes - Linkis.com. SemaineAppMobile2015. Le futur de l’éducation : BYOD en classe ! Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement. Comment argumenter la mise en place d’une politique de BYOD. Education: faut-il autoriser le téléphone portable à l’école?

DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Un bel exemple de l’AVAN – Les mobiles en classe | La Page à Dage. Pour quelles raisons j’autorise les élèves à utiliser en classe leur smartphone, ou iPod, ou éventuellement tablette. L’enseignement nomade est-il l'avenir de l'école ?