background preloader

BYOD

Facebook Twitter

BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ? Qu’est ce que le « Bring Your Own Device » (BYOD) ?

BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ?

L’acronyme « BYOD » est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device » (en français : « Apportez Votre Equipement personnel de Communication » ou AVEC) qui désigne l'usage d'équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel. Il peut s’agir par exemple d’un salarié qui, pour se connecter au réseau de l’entreprise, utilise par exemple un ordinateur, une tablette ou son smartphone personnel. Bienvenue en classe, sortez vos téléphones portables ! L'Agence nationale des Usages des TICE - Des outils numériques au service des apprentissages. Des outils numériques au service des apprentissages Martial Gavaland, professeur de sciences physiques à Nantes, présente l'usage d'outils numériques et notamment du smartphone dans une classe de lycéens.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Des outils numériques au service des apprentissages

L'origine du projet Les outils et espaces numériques se sont démocratisés au sein des établissements. D’accès rapide, nombreux, disponibles, ils sont préconisés par le ministère. Comment intégrer une infrastructure BYOD en classe ? InShare2 Dans un récent article, nous vous présentions comment le BYOD en classe (Bring Your Own Device) permet de favoriser les apprentissages numériques et d’accéder à de nouvelles ressources pédagogiques, tout en utilisant un outil que l’élève maîtrise et dont il dispose aussi bien en classe, qu’à la maison.

Comment intégrer une infrastructure BYOD en classe ?

Néanmoins, dans le cadre de la mise en place d’une infrastructure BYOD, il ne suffit pas de choisir son support et d’intégrer des ressources pédagogiques numériques. Comme le montre cet article du site Ecole Branchée, l’enseignant doit créer un modèle d’intégration du BYOD, en combinant entre différents outils numériques. Ainsi, les différents scénarios d’utilisation, dépendent du degré de liberté accordé à l’élève dans l’utilisation du support numérique et du cadre dans lequel s’inscrit l’enseignant. Parfois l’utilisation peut être restreinte (un seul appareil) qui permet d’avoir un contrôle sur l’enseignement et l’apprentissage. 7 Examples of Institutions Which Understand the Power of BYOD and 1:1 Learning - EdTechReview™ (ETR) Réalité virtuelle et BYOD en 3e Euro : un projet qui mêle TICE et imagination.

Laurence Gilmant, prof d’anglais au collège d’Evian, utilise la réalité augmentée et la réalité virtuelle pour rendre les travaux de ses élèves plus vivants.

Réalité virtuelle et BYOD en 3e Euro : un projet qui mêle TICE et imagination

Elle a aussi recours au BYOD, qui “décloisonne” le cours. Laurence Gilmant, professeur au collège Les Rives du Léman, à Evian-Les-Bains, a mis en place dans sa classe de 3e européenne, un projet pédagogique original : l’utilisation de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle pour apprendre l’anglais. Les « 3e Euro » ont créé une carte de Londres “augmentée” – ils ont inséré des QR codes un peu partout, qui permettent d’accéder, en pointant son téléphone mobile sur ces codes-barres, à des vidéos, à des vues de Google Street View, à des articles ou à des photos.

Thème du projet : les Beatles. “C’est une sorte de jeu : le joueur se trouve en 1966, les Beatles vont jouer un concert, et il se balade dans Londres…”, explique Laurence Gilmant. Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le BYOD : un atout pour les classes numériques ?

Le BYOD : un atout pour les classes numériques ?

Le Bring Your Own Device ou BYOT (Bring Your Own Technology) recueille la faveur des milieux enseignants outre-Atlantique mais sous certaines conditions. D’une manière plus globale, avec leurs terminaux mobiles, les étudiants se forgent des compétences en matière de travail collaboratif, font valoir certains enseignants, en apprenant à rechercher, sélectionner et partager des informations connexes, utiles pour leur #formation, pour préparer leurs examens et pour leur avenir professionnel. Ils doivent également apprendre à résoudre rapidement des problèmes techniques liés à leur équipement, ce qui les prépare aux exigences de leur future vie professionnelle ajoutent d’autres enseignants.D’un point de vue purement pratique, les élèves utilisant leur propre matériel n’ont que très peu d’#apprentissage à faire du fonctionnement de leur #outil.

Quand notre appareil mobile devient un outil pédagogique - Communauté. Ainsi, les élèves apprennent à travailler, à travers différents ateliers en classe, en se servant de leurs propres outils technologiques (portable, tablette électronique, téléphone intelligent).

Quand notre appareil mobile devient un outil pédagogique - Communauté

Rappelons que l'institution privée s'est déjà dotée de tableaux interactifs qu'elle a installés dans ses classes et d'un réseau sans fil. Depuis deux ans, les étudiants utilisent l'iPad dans le cadre de leurs cours. Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation.

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques

Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français. Ce nouveau type de configuration est de plus en plus présent dans les salles de classe, car il répond à des besoins financiers, mais également éducatifs, dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation.

BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ? 19 février 2015 BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ?

BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ?

Avec le développement du BYOD, on assiste à un effacement progressif des frontières entre vie professionnelle et personnelle. La CNIL rappelle les bonnes pratiques permettant de concilier sécurité des données de l’entreprise et protection de la vie privée du salarié connecté. Le BYOD : un atout pour les classes numériques ?

Aurélien FIEVEZ, Gabriel DUMOUCHEL - Le BYOD. Encadrer le téléphone cellulaire à l’école : des impacts positifs sur la productivité des élèves. Selon des chercheurs britanniques, le fait de limiter, d’encadrer, voire d’interdire les téléphones cellulaires à l’école, aurait des impacts positifs sur l’apprentissage des élèves.

Encadrer le téléphone cellulaire à l’école : des impacts positifs sur la productivité des élèves

Le débat sur l’utilisation des téléphones cellulaires à l’école ne date pas d’hier. Certains y sont favorables, en affirmant que ces appareils ouvrent des possibilités pédagogiques intéressantes. D’autres souhaitent à l’opposé qu’ils soient interdits dans les classes et même à l’école. Bannir les téléphones = 5 jours d’école de plus par année! Un récent article de discussion rédigé par le Centre for Economic Performance de la London School of Economics and Political Science dresse un portrait plutôt négatif des téléphones cellulaires à l’école. Le partage des tablettes en classe : une solution économique et pédagogique? Au-delà de participer à réduire les coûts d’acquisition du matériel scolaire, il semblerait que le partage des outils technologiques serait bénéfique sur le plan des apprentissages.

Le partage des tablettes en classe : une solution économique et pédagogique?

Dans les dernières années, plusieurs établissements de différents pays ont voulu ou veulent munir chaque élève d’une tablette. C’est le cas notamment au Québec, en France et dans de nombreux autres pays, notamment par l’entreprise du projet One Laptop Per Child. Plusieurs de ces projets sont toutefois confrontés à des contraintes financières et logistiques qui les empêchent souvent soit de démarrer, soit de se maintenir. À Los Angeles, en Californie, le projet de fournir un iPad à tous les élèves d’un district scolaire a tourné au vinaigre pour des raisons à la fois économiques, logistiques et pédagogiques.

Pourquoi utiliser les « BYOD » dans une classe. 7 Shares Share Tweet Email. BYOD_ET_PEDAGOGIE.pdf. Depliant conseil 12 17 ans. L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? Par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…).

Appareils numériques personnels en classe- Usages du numérique éducatif - Pédagogie - Académie de Poitiers. Peut-on laisser les élèves utiliser en classe leur téléphone, ordinateur portable ou tablette ? Cette question complexe a été discutée lors des "rencontres autour du numérique" d’avril 2014 en présence de professeurs qui ont opté pour une réponse positive. • En cours de technologie Pascal Godard, professeur de technologie au collège de Ménigoute, estime souhaitable de laisser la classe tirer parti dans son cours des outils dont beaucoup d’élèves disposent maintenant à titre personnel. Lui-même utilise en classe sa propre tablette et un media center sous Android1 avec des logiciels qui lui permettent de piloter un tableau numérique interactif et le poste de vidéo projection2.

Il crée, quand il en a besoin pour une activité, une passerelle avec un CPL ce qui permet aux élèves de pouvoir profiter d’une connexion internet avec leur smartphone3. Tablettes, Nomades, BYOD, mLearning. Numérique : l’éducation hésite entre le BYOD et la distribution de tablettes - Linkis.com. SemaineAppMobile2015. Le futur de l’éducation : BYOD en classe ! 1 Share Share Tweet Email En cette rentrée, certains enfants reviennent à l’école « armés » de leurs plus fidèles outils numériques. Ordinateurs portables, tablettes ou Smartphones offrent aux écoles et aux universités la possibilité de proposer un environnement dynamique qui permet à l’élève de choisir sa techno qui va l’accompagner en classe pour son apprentissage. Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement.

Ce témoignage, recueilli sur eSchoolnews, « Crafting a successful BYOD policy« , pourra paraître un peu « lointain » pour certains qui penseront que le modèle américain est trop en décalage avec notre enseignement pour pouvoir en prendre exemple, mais donne matière à réfléchir sur le BYOD. Aux Etats-Unis, plusieurs écoles font le même constat : le manque de moyens évident qui ne permet plus d’équiper tous les élèves, collégiens et lycéens et d’envisager une politique efficiente de développement du numérique en classe. Alors pourquoi ne pas envisager le BYOD ? The Rocky River Schools a déjà investi dans de l’équipement informatique pour les élèves mais dresse aussi le constat que souvent, ces élèves préfèrent travailler sur leur propre matériel. Associé aux contraintes financières, cet argument a suffi à convaincre ses dirigeants de mettre en place le BYOD, mais pas de n’importe quelle manière. Comment argumenter la mise en place d’une politique de BYOD. 3 Shares Share Tweet Email.

Education: faut-il autoriser le téléphone portable à l’école? Jean-Claude Domenjoz. DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux. Un bel exemple de l’AVAN – Les mobiles en classe.

Pour quelles raisons j’autorise les élèves à utiliser en classe leur smartphone, ou iPod, ou éventuellement tablette. L’enseignement nomade est-il l'avenir de l'école ?