background preloader

Mathisgln28cc

Facebook Twitter

Le concours de gendarme est sélectif - Devenir gendarme ? Découvrir la Gendarmerie, connaître les conditions de recrutement et les épreuves, trouver des adresses, se préparer au concours.

Le concours de gendarme est sélectif - Devenir gendarme ?

Le gendarme a longtemps véhiculé une "image d'Épinal" (un grand merci à Louis de Funès !) Qui, fort heureusement, s'estompe peu à peu et certains candidats s'imaginent qu'il ne faut pas être bien cultivé pour faire carrière dans la Gendarmerie. En vérité, cette image est fausse et les changements de 2012 montrent que la Gendarmerie souhaite encore élever d’un cran la qualité de son recrutement. Devenir gendarme et GAV : les recrutements de la Gendarmerie. Maître-chien dans la gendarmerie. Le métier de maître chien au sein de la gendarmerie consiste à assister les brigades de gendarmerie lors de perquisitions, pistages, contrôles routiers, préventions dans les collèges...

Maître-chien dans la gendarmerie

Leurs missions sont variées. La gendarmerie dispose de 571 équipes cynophiles.Pour une meilleure efficacité des chiens, chacun est formé à une seule spécialité olfactive : recherche de personnes, de stupéfiants, d'explosifs, de billets de banques, d'armes et munitions. Devenir gendarme. La gendarmerie nationale comprend un corps administratif et technique, avec ses officiers, sous-officiers, et des gendarmes adjoints à emploi particulier (GAVEP) : horticulteurs, infirmières… Les aspirants (AGIV), eux, sont recrutés pour les postes administratifs dans les différents échelons.

Devenir gendarme

Seuls sont détaillés ici les métiers dits « opérationnels », assumant les missions liées à la sécurité intérieure, à la police judiciaire, au maintien de l’ordre, à la sécurité routière et à la prévention de la délinquance. Il s’agit de personnels militaires. Les personnels civils travaillent plutôt auprès des états-majors, dans des postes administratifs ou techniques (experts). Près de 3 500 postes ont été supprimés dans la gendarmerie nationale entre 2008 et 2011, en application de la règle de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, selon le projet de loi de finances pour 2011. Statut général des militaires. Gendarmerie de l'air. Trois types de missions sont assignés à la gendarmerie de l'air : - la « Sûreté-protection du domaine air » comprend la surveillance active de la base aérienne et de ses abords ; le contrôle à l'entrée de la base et aux environs ; l'orientation, la recherche, l'exploitation du renseignement de tout ordre ; - le « conseil aux autorités », chaque responsable de la gendarmerie de l'air, (du commandant de brigade au commandant de la gendarmerie de l'air) est l'interlocuteur privilégié des autorités d'emploi de son niveau pour toutes les questions relatives aux missions de police et de sûreté-protection ; - les « missions de police » militaire (respects des règlements militaires), administrative (police de la circulation routière et contrôle de la circulation des personnes) et judiciaire (les gendarmes de l'Air possèdent la même compétence judiciaire que tout gendarme).

Gendarmerie de l'air

Gendarmerie maritime. Ses missions se décomposent en deux grandes catégories : défense nationale - participation à la sûreté et à la protection des établissements militaires de la marine nationale ;

Gendarmerie maritime

Gendarmerie mobile. L’emploi des forces mobiles est orienté résolument vers l’exécution des missions de sécurité générale en renfort du dispositif territorial des forces de l’ordre.

Gendarmerie mobile

A cet effet, le suivi de l’activité et de l’engagement des formations de gendarmerie mobile est déconcentré au niveau de la zone de défense. Cette « doctrine » concilie les exigences de sécurité générale avec celles du maintien de l’ordre. Le préfet de zone de défense est l’autorité d’emploi des unités disponibles implantées dans son ressort. L’emploi des forces mobiles obéit à une doctrine marquée par une réelle déconcentration. GIGN. Le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est un outil hautement spécialisé en matière de gestion de crise, d'intervention, d'observation/recherche et de sécurité/protection, dédié à la lutte contre le terrorisme, le grand banditisme et à la sécurité de certains intérêts vitaux de la nation, en France comme à l'étranger, mis à la disposition des plus hautes autorités de l'État.

GIGN

Le GIGN est rattaché directement au directeur général de la gendarmerie nationale accentuant ainsi la réactivité indispensable aux unités spécialisées. Commandé par un officier supérieur, s'appuyant sur deux états-majors (opérationnel et soutien) le GIGN s'articule autour de cinq forces : Centre d'instruction cynophile de la gendarmerie - GRAMAT. Bac pro sécurité prévention pour devenir gendarme sous-officier. Bonjour, Vous souhaitez savoir si le bac pro sécurité prévention est utile pour accéder au concours de sélection puis à la formation des gendarmes sous-officiers.

Bac pro sécurité prévention pour devenir gendarme sous-officier

Le bac pro sécurité prévention prépare aux métiers de la sécurité, dans la fonction publique (pompiers, gendarmerie, police, etc.) comme dans les entreprises privées. Au cours de sa formation, le candidat reçoit un enseignement général et spécialisé sécurité et prévention, sécurité de l'entreprise, secours à la personne, protection des biens et de l'environnement et sécurité publique. Il bénéficie également d'une préparation aux premiers secours donnant lieu à certificats. Il peut bénéficier de modalités adaptées pour les concours de gardien de la paix et de sapeur-pompier professionnel.